Accueil du site > Les coopérations dans le monde > Amériques




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Etats-Unis d’Amérique

En 2008, les États-Unis ont consacré environ $ 398,1 milliards à ses dépenses intérieures de recherche-développement (DIRD), soit 2,79 % de son PIB (dont 0,75% financé par l’État et 1,87% par les entreprises). Le pays détient la première place en termes de DIRD mondiale devant le Japon et la Chine. En 2007, on comptait 1 412 639 chercheurs en équivalent temps plein (etp) – ce qui représente 9,5 chercheurs etp pour 1 000 emplois ; et 10,4 chercheur etp des entreprises pour 1 000 emplois dans l’industrie.

La recherche publique est effectuée d’une part au sein des universités et, d’autre part, au sein des laboratoires fédéraux. Les activités de recherche universitaire se concentrent principalement dans une centaine d’établissements parmi les 4 000 que compte le pays, dont 53 figurent parmi les 100 premiers du classement 2011 de l’université Jiao Tang de Shangaï. Les départements de l’exécutif tels que le Department of Defense (DoD) ou le Department of Energy (DoE), au travers des National Laboratories et des Technology Centers, ainsi que les agences fédérales comme la National Aeronautics and Space Administration (NASA), les National Institutes of Health (NIH), l’Environment Protection Agency (EPA) ou le National Institute of Standards and Technology (NIST) sont dotés de centres de recherche de premier plan.

Source : OCDE, MAE

Très grande infrastructure de recherche (TGIR)

La Société du Télescope Canada-France-Hawaï (TCFH). Le TCFH, créé en 1974, est une installation commune de l’Université de Hawaii, du CNRS et du Conseil national de recherches Canada. L’observatoire CFH abrite un télescope de rang mondial de 3,6 m de diamètre. Il est situé au sommet du volcan Mauna Kea, à 4200 m d’altitude sur l’île de Hawaii. Le TCFH a été mis en service en 1979. Sa mission est de fournir à la communauté des utilisateurs un outil d’observation polyvalent et à la pointe répondant aux besoins de la communauté scientifique et qui exploite complètement le potentiel du site.

IODP - International Ocean Drilling Program / ECORD. L’IODP est un programme international de forages océaniques créé en 2003. Il rassemble :
- la National Science Foundation (NSF) des Etats-Unis et le Ministry of Education Culture Sports Science and Technology (MEXT) du Japon (leaders du programme) ;
- le CNRS via le consortium ECORD regroupant les organismes de recherche des dix-sept pays européens et du Canada participant à l’IODP ;
- le Ministry of Science and Technology (MOST) de Chine ;
- l’Interim Asian Consortium, représenté par le Korea Institute of Geoscience and Mineral Resources (KIGAM) ;
- l’Australian-New Zealand IODP Consortium (ANZIC ) ;
- le Ministry of Earth Sciences (MoES) d’Inde.

Projet LSST - Large Synoptic Survey Telescope (phase préparatoire). Le LSST est un projet de télescope grand champ de 8 mètres dont l’objectif est d’effectuer un relevé complet du ciel en 6 couleurs. Il prendra des images de chaque point du ciel de 15 secondes chacune. Le CNRS participe à la R&D sur ce projet, initié par les Etats-Unis, notamment par la NSF et le Department of Energy (DoE).

Mission spatiale

Gamma-ray Large Area Space Telescope (GLAST). La mission GLAST de la NASA est un projet interdisciplinaire entre l’astrophysique et la physique des particules, réalisée conjointement avec le Department of Energy (DoE), avec des contributions importantes d’institutions françaises, dont le CNRS et le CEA, allemandes, italiennes, japonaises, suédoises et américaines.

Actions de collaboration structurées en cours

Les États-Unis sont engagés dans l’ensemble des collaborations structurées du CNRS sous forme d’unités mixtes internationales (UMI), de laboratoires internationaux associés (LIA), de groupements de recherche internationaux (GDRI) et de projets internationaux de coopération scientifiques (PICS). Six unités mixtes internationales (UMI) sont implantées aux États-Unis, dans diverses thématiques scientifiques telles que les sciences humaines et sociales, la physique-chimie, l’ingénierie ou les mathématiques. Il existe actuellement sept laboratoires internationaux associés (LIA) avec les États-Unis dans les domaines de la physique-chimie, de la biologie et de l’écologie, et cinq LIA en biologie et physique-chimie sont en cours de création ou de renouvellement. Par ailleurs, les laboratoires américains participent à 15 GDRI et à 52 PICS.

Co-publications des UMR/UPR CNRS avec des laboratoires américains (hors sciences humaines et sociales)

Évolution des publications et co-publications.

2008 2009
Publications États-Unis 301 556 303 547
Co-publications avec la France 7 232 7 808
Co-publications avec le CNRS 3 886 4 310

Source : SCI-Thomson-Reuters, DVD-Rom données 2009 ; traitement CNRS/SAPPS.

En termes de co-publications, les Etats-Unis sont le premier partenaire de la France. Environ 55 % des co-publications franco-américaines sont produites par des unités de recherche affiliées au CNRS.

Thématiques (2009)

Thématiques Biologie
fondamentale
Recherche
médicale
Écologie
biologie
appliquées
Chimie Physique Sciences
de
l’Univers
Sciences
pour
l’ingénieur
Mathématiques
et
multidisciplinaire
Publications
États-Unis
72 903 145 055 24 169 29 959 29 578 26 925 24 743 18 271
Co-
publications
avec la
France
1 540 2 645 405 561 1 347 1 655 567 543
Co-
publications
avec les
UMR/UPR
CNRS
754 362 239 438 1 110 1 483 322 411

Source : SCI-Thomson-Reuters, DVD-Rom données 2009 ; traitement CNRS/SAPPS.

Personnel de nationalité américaine au CNRS

En 2010, 42 doctorants et 53 post-doctorants de nationalité américaine travaillaient au CNRS.

Missions aux États-Unis des personnels des unités affiliées au CNRS

Après l’Allemagne, les États-Unis étaient en 2011 la 2ème destination à l’étranger des chercheurs CNRS avec 6 095 missions effectuées, soit environ 10,5 % du nombre total des missions du CNRS à l’étranger.

Source : BFC, traitement SAPSS 2012.

Liste des collaborations structurées avec les Etats-Unis :

Unités mixtes internationales (UMI) :

UMI – Complex Assemblies of Soft Matter (COMPASS)
UMI – CNRS Joint Chemistry Laboratory
UMI – PIMS-Europe
UMI – Water, Environment, Institutions, and public policy (WEPP)
UMI – Transitions UMI – Georgia Tech CNRS
UMI – Multi-Scale Materials for Energy and Environment (MSE)

Laboratoires internationaux associés (LIA) :

LIA – KIPAC-APC : on Particle Astrophysics and Cosmology (KIPAC-APC)**
LIA – International Laboratory of Quantum Materials (LIMQ) LIA – Materials and Optics (MATEO)
LIA – Time and emotional memory : role of amygdala networks (EMOTIME)
LIA – Intracellular motors –cellular functions and mechanisms (IMCFM)
LIA – Inter-Laboratory exchanges for Particle Physics and Cosmology (ILPPC)
LIA – Exotic phases in ultra-cold atoms loaded in optical lattices (EPOCAL)
LIA – Ecological and Evolutionary genomics of polyploidy (ECOGEN)
LIA – Interdisciplinary study of Biological Systems from the single molecule (SMB-SCP)**
LIA – Bordeaux - Stanford Atom Interferometry Laboratory (B-SAIL)**
LIA – Biology of the Activation, Generation, and Equilibrium of Lymphocytes (BAGEL)**
LIA – Innovative methodological developments for the high-performance simulation of complex biological systems**

Groupements de recherche internationaux (GDRI) :

GDRI – From the origin of anthropoid primates to the emergence of hominids : Evolution and paleoenvironments (HOMINIDS)
GDRI – OPUS2 - Oeuvres, publics, societés**
GDRI – International Consortium for Environment Implications of Nanotechnology (I-CEINT)
GDRI – Multiscale Materials under the Nanoscope (M2UN)
GDRI – Physics of Living Systems – PoLS**
GDRI – Water Governance in the Americas**
GDRI – Nano et micro-systèmes (NAMIS)**
GDRI – Graphene and nanotubes : science and applications (GNT)
GDRI – Algorithmic Decision Theory (ALGODEC)
GDRI – Histoire de la pensée économique après 1945 : consolidation d’un domaine de recherche
GDRI – The X-ray Free Electron Laser User Community (XFEL-Science)**
GDRI – Biodiversity of Coral Reefs**

Programmes internationaux de coopération scientifique (PICS) :

PICS – Structure-function relationships of cell adhesion proteins related to AChE
PICS – Inter-tropical Fires
PICS – Short time dynamics in photoionisation of atoms and molecules
PICS – Magnetism of extraterrestrial materials an integrated study
PICS – Langage ordinaire et connaissance de sens commun
PICS – Delamination and fracture in thin films using the variational approach to fracture
PICS – Ontogenesis of interval timing in odor fear conditioning : From behavior to neural circuits
PICS – Multi-scale approach of the land surface conditions impact on the West-African Monsoon
PICS – Interacting particle systems with applications to statistical physics and biology
PICS – Collaborative Advanced Learning of Source and Transformation of Oxy-anions in Polar Atmospheres (CALSTOP)
PICS – Using the bacTRAP method to study neuronal network formation in the olivo-cerebellar system
PICS – Simulation Environment for cluster and grid dimensioning
PICS – Developing Accelerated Dynamics for damage and plasticity of metals
PICS – Rubisco biogenesis in algae and higher plants
PICS – Optimisation combinatoire : problème de localisations et de conception de réseaux
PICS – Effects of experience and attitudes on intentional and automatic imitation : behavioral and neurophysiological approaches
PICS – Realistic laboratory modeling of nonlinear internal tide generation
PICS – Discrete integrable systems, cluster algebras and positivity
PICS – Analytical Strategies for The Implementation of New Standard Reference Materials For Accurate Environmental Quality Assessment (SAME²)
PICS – Molecular mechanisms for transformation in Kaposi Sarcoma, a hemorrhagic tumor
PICS – GeV-TeV studies of extragalactic gamma-ray emitters
PICS – Experimental and numerical study of finite-inertia effects in sedimenting suspensions
PICS – Phenomenology of Effective Supersymmetry
PICS – Perron numbers and dilatations of pseudo-Anosov homeomorphisms
PICS – Investigation of New Complex alloy Surfaces
PICS – Structural determination of Ton, a membrane molecular engine
PICS – International Platform for High-Throughput Monitoring in Polymer Synthesis, Modification and Characterization (PIS-HD)
PICS – On Caucasian Languages
PICS – Mineralogy and seismic properties of the upper mantle : from subduction zones to low velocity zone
PICS – Parton distributions for the LHC
PICS – International Cooperation for a better understanding of the spatial and temporal variability of the carbon export in the oceans
PICS – Siegel-Veech constants, saymptotic geometry and dynamics of the modui spaces and Lipshitz metric
PICS – Membrane excitability and selective degeneration of motoneurons in mutant mice displaying Amyotrophic Lateral Sclerosis
PICS – Varying particles softness and repulsive interactions in soft thermosensitive colloidal suspension to explore the glass transition (SofTher)
PICS – Structural and functional analysis of a novel coatomer-like complex dynamically associated with the vacuole in yeast S.cerevisiae (StructSEA)
PICS – Multi-steps supercritical microfluidics synthesis of advanced nanostructured materials (SCµF-nano)
PICS – Fluid mechanics and heat transfer of sessile drops of nanofluids (NanoPhaseChange)
PICS – Perception, attention, colour cognition : from stimuli to qualia (QUALIA)
PICS – Development of portable microstructure-based chemical sensors with high performance characteristics in liquid environments (MicLiqFR-USA)
PICS – Isotopic analyses of micrometeorites (MicMet-LA)
PICS – Toward Unified French-English Biomedical Ontologies Tools and Services (TUBO)
PICS – Transplantation tolerance to maternal antigens (NIMATranspTOL)
PICS – Automatization of dual-task performance : neural basis and evolution with normal aging (Automatization)
PICS – Adult T-cell leukemia induced by HTLV-1 : the HBZ revolution (HBZAP-1)
PICS – Generalized Parton Distributions (GPDs) at Jlab (GPDJLAB)
PICS – Pentagram map, cluster algebras and frieze patterns (PENTAFRIZ)
PICS – Sub-Doppler polarization & Zeeman spectroscopy of high-spin diatomics (SD-Zeeman)
PICS – Photomechanic coupling in chalcogenide glass fibers (PhotoGlass)
PICS – Constraining the neutrino masses and primordial gravity waves amplitude with the B-mode experiment (POLARBeaR)
PICS – Statistical Properties of Deterministic and Random Dynamical Systems (ALEDYN)
PICS – Printed chansonniers of the 16th century : editorial and digital challenges (DuChemin)
PICS – Cosmologie de l’univers primordial

** création ou renouvellement en cours de préparation ou de signature

Autres actions hors CNRS

Programme Chateaubriand de l’Ambassade de France aux Etats-Unis

Sciences, Technologie, Ingénierie, Mathématiques et Santé
Ce programme du Service scientifique de l’Ambassade vise à initier ou à renforcer les collaborations en favorisant les échanges au niveau doctoral. Il permet de soutenir les doctorants inscrits dans une université américaine à s’engager dans une thèse en codirection avec un laboratoire français. La mise en place d’une cotutelle de thèse avec l’université française d’accueil est fortement encouragée.
PDF - 3.1 Mo
Sciences Humaines et Sociales
Ce programme du Service culturel de l’Ambassade vise à initier ou à renforcer les collaborations en favorisant les échanges au niveau doctoral.

Fonds communs franco-américains

Fonds France-Berkeley
Le Fonds France-Berkeley a été créé en 1993 par le Ministère des Affaires Etrangères français et l’Université de Californie à Berkeley (UCB) afin de favoriser les échanges et les collaborations scientifiques et universitaires entre UCB et les instituts de recherche et d’enseignement supérieur français.
Fonds France-Chicago
France And Chicago Collaborating in The Sciences (FACCTS)

Le fonds France-Chicago a été créé en 2001 et le programme FACCTS en 2008. Ce programme spécifique (FACCTS) permet de financer chaque année une dizaine de projets en sciences exactes (physique et biologie notamment)
Fonds France-Massachussets Institute of Technology (MIT)
Le programme MIT-France soutient, par l’intermédiaire de fonds d’amorçage, le lancement de projets menés conjointement par des professeurs et des chercheurs du Massachusetts Institute of Technology (MIT) et leurs homologues en France. Ces fonds existent grâce à une collaboration avec le Ministère Français des Affaires Etrangères.
Fonds France-Stanford
Centre France-Stanford d’Etudes Interdisciplinaires

Le Centre France-Stanford d’Etudes Interdisciplinaires a été créé en 2002. Il a entres autres objectifs de développer les échanges et les collaborations entre Stanford University et les instituts de recherche et d’enseignement supérieur français. Chaque année, un appel à propositions est publié pour financer des projets visant à établir des liens nouveaux ou à approfondir des connections déjà existantes entre des chercheurs français, ou étudiants et leurs homologues à Stanford.