Crédit : Laurent Lesnard

Anne CornilleauIngénieure en production et analyse de bases de données

CNRS crystal medal

Depuis 2012, les sciences sociales françaises disposent d’un dispositif extraordinaire pour mieux connaître la population française. Il s’agit du projet Elipss (Étude longitudinale par Internet sur les sciences sociales), lequel n’aurait pas vu le jour sans le travail acharné de trois ingénieures de recherche du Centre de données socio-politiques : Anne Cornilleau, Anne-Sophie Cousteaux et Geneviève Michaud. Elipss a déjà permis d’équiper 1 000 personnes de tablettes tactiles connectées à Internet et comptera 3 500 personnes en 2016. Ces personnes doivent répondre tous les mois à une enquête scientifique de 30 minutes élaborée par des chercheurs. Ainsi, les opinions et les connaissances des Français sur des thèmes tels que la santé, l’environnement ou la politique peuvent être sondées efficacement à partir d’un échantillon représentatif de la population. Dès le début, ces trois ingénieures se sont engagées fortement dans la mise en place de la plateforme technologique et dans l’accompagnement des projets de recherche sélectionnés. La dimension très collective de cette réalisation et la réussite d’Elipss expliquent la décision inhabituelle de leur attribuer de concert la médaille de cristal.