© Frédéric Cappa, Université Côte d’Azur, CNRS, Observatoire de la Côte d’Azur, IRD, Géoazur, France; Marco Maria Scuderi, La Sapienza University, Italy

De nouvelles expériences en laboratoire et sur le terrain permettent de comprendre comment les injections de fluide génèrent des tremblements de terre

Terre

Une équipe internationale constituée de chercheurs de Géoazur (Université Côte d’Azur, CNRS, Observatoire de la Côte d’Azur, IRD), des universités de La Sapienza en Italie, de Caltech et de Berkeley aux USA ont mis au point des expériences uniques en laboratoire et sur le terrain pour développer un modèle hydromécanique visant à mieux comprendre la mécanique des failles. Ces travaux sont publiés le 13 mars 2019 dans la revue Sciences Advances.

Bibliography

Stabilization of fault slip by fluid injection in the laboratory and in situ. Cappa, F., Scuderi M.M., Collettini C., Guglielmi Y., Avouac J.P. (2019). Sci. Adv. 5, eaau4065, doi: 10.1126/sciadv.aau4065

Contact

Delphine Sanfilippo
Presse université de Nice Sophia Antipolis
François Maginiot
CNRS press officer