Des mosaïques de cultures plus complexes pour une plus grande biodiversité dans les paysages agricoles

Environnement

Des chercheurs de l’Inra et du CNRS1, en collaboration avec des équipes allemandes, espagnoles, anglaises et canadiennes, ont examiné l’effet de la taille des parcelles et de la diversité des cultures sur la biodiversité des paysages agricoles. Publiés dans PNAS, leurs travaux montrent qu’augmenter la complexité de la mosaïque des cultures offre un levier d’action considérable (et largement sous-exploité) pour conserver et restaurer la biodiversité des paysages agricoles tout en maintenant les surfaces de production agricole.

  • 1. Du Centre d'écologie fonctionnelle et évolutive (CNRS/Université de Montpellier/Université Paul Valéry Montpellier/EPHE/IRD), du Centre d'études biologiques de Chizé (CNRS/Université de La Rochelle) et du laboratoire Écosystèmes, biodiversité, évolution (CNRS/Université Rennes 1)
Bibliography

Increasing crop heterogeneity enhances multitrophic diversity across agricultural regions, Sirami C. & al. Proceedings of the National Academy of Sciences. 29 juillet 2019. https://doi.org/10.1073/pnas.1906419116

Contact

Clélia Sirami
Chercheuse Inra
Nicolas Gross
Chercheur Inra
Véronique Etienne
CNRS press officer