Crédit : Gérard Laumon

Vincent LafforgueChercheur en mathématiques

CNRS silver medal

Après avoir obtenu à deux reprises le score maximal aux Olympiades internationales de mathématiques, Vincent Lafforgue s’est consacré entièrement à la recherche en mathématiques. Ses résultats concernent deux grands domaines différents des mathématiques fondamentales : la géométrie non commutative et la géométrie algébrique. Dans sa thèse, il a introduit des méthodes originales d’algèbres de Banach pour résoudre de nouveaux cas de la conjecture de Baum-Connes à coefficients, et plus tard il a réussi au prix d’un travail acharné à montrer cette conjecture pour tous les groupes hyperboliques. Ses travaux les plus marquants relevant de la géométrie algébrique concernent quant à eux le programme de Langlands pour les corps de fonctions, où il a appliqué des méthodes géométriques très conceptuelles à l’étude des espaces de chtoucas de Drinfeld. Recruté au CNRS après sa thèse, Vincent Lafforgue a travaillé pendant plus d’une décennie à l’Institut de mathématiques de Jussieu, avant de rejoindre en 2010 le Laboratoire de mathématiques, analyse, probabilités, modélisation de l’université d’Orléans.