CNRS - Centre National de la recherche scientifique
Espace presse
Le CNRS
La lettre d'info des Instituts du CNRS
lettre précédente Édition du 17 février 2015
En direct des labos

Nouvelles publications scientifiques, créations de laboratoires, annonces de prix, brevets... Avec "En direct des labos", retrouvez toutes les deux semaines des informations issues des instituts du CNRS et complémentaires des communiqués de presse.

 

 

Actualités du 04.02.2015 au 17.02.2015

Comment le virus du Sida facilite le développement de pathogènes opportunistes

VignetteLe virus de l'immunodéficience humaine (VIH-1) est responsable du Sida et rend l’organisme vulnérable à de nombreux pathogènes opportunistes. L’équipe de Bruno Beaumelle montre que l'action de la protéine virale Tat permet au VIH-1 d’inhiber la capacité d’élimination des phagocytes non infectés tels que les macrophages. Fortement sécrétée par les cellules infectées, Tat entre dans les cellules non infectées et empêche le recrutement d’une petite protéine impliquée dans la phagocytose. Cette étude est publiée dans la revue Nature Communications.

Des benzodiazépines dans les venins de serpent !

VignetteLes venins de serpent sont redoutés pour leurs effets toxiques, voire leur létalité. Ils sont devenus une source inestimable d'outils moléculaires notamment pour décrypter les cibles biologiques de leurs toxines. Une équipe internationale révèle la présence, dans le venin d’un serpent corail, d'une nouvelle classe de toxines dont l'action s'apparente à celle des benzodiazépines en ciblant avec une haute affinité le récepteur de type A de l'acide γ-aminobutyrique (GABAA). Cette étude est publiée dans la revue PNAS.

La face cachée de la déficience en vitamine D

VignetteAprès avoir identifié précisément comment la vitamine D se lie à son récepteur, des chercheurs expliquent le rachitisme sévère de certains patients portant des mutations de ce récepteur, et l’ostéoporose induite par des déficiences en vitamine D. Ils montrent que l’absence de fixation de la vitamine D à son récepteur induit une carence en calcium plus marquée qu’en l’absence de récepteur. Cette étude ouvre des perspectives prometteuses pour le traitement de pathologies telles que l’ostéoporose, les maladies neuro-dégénératives et auto-immunes ainsi que les cancers. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell Reports.
 

Le "méli-démélo" vital du génome transformé du pneumocoque

VignetteParticulièrement efficace chez le pneumocoque, la transformation génétique est un processus propre aux bactéries qui leur permet d’internaliser de l’ADN exogène double-brin sous forme simple-brin (sb), puis de l’intégrer à leur génome par recombinaison homologue. Des chercheurs montrent que la formation de duplications du génome du pneumocoque par ce processus implique la fusion de deux copies de son unique chromosome circulaire par recombinaison homologue avec l’ADNsb transformant, puis la résolution de ce dimère de chromosome par deux mécanismes distincts de recombinaison. Ces travaux, publiés dans la revue PLoS Genetics, mettent en lumière une interaction essentielle entre les mécanismes de recombinaison dédiés aux étapes précoces de la transformation et ceux de la maintenance du génome indispensables pour générer une descendance viable des cellules transformées.

S'amarrer au bon quai : un prérequis pour une livraison réussie de l'information neuronale

VignetteLe fonctionnement du cerveau requiert la formation et la stabilisation d’un réseau entre différents types de neurones via des connexions particulières, les synapses. Une fois arrivée à bon port, chaque terminaison nerveuse doit s’amarrer au bon endroit et de la bonne manière sur son neurone cible, sous peine d’engendrer des défauts de transmission de l'information et des troubles psychiatriques. Une équipe a mis en évidence un nouveau "code d'amarrage synaptique" contrôlant la formation de circuits neuronaux spécifiques. Cette étude est publiée dans la revue Cell Reports.

Un nouvel anti-inflammatoire qui réduit le taux de cholestérol et diminue les maladies cardio-vasculaires

VignetteL’équipe de Mustapha Rouis et de Bertrand Friguet à l’Institut de biologie Paris-Seine, en collaboration avec une équipe allemande de l’université d’Ulm, vient d’identifier une nouvelle molécule prometteuse, l’arglabine, qui présente des propriétés anti-inflammatoires inédites, réduit le cholestérol sanguin et décroit l’incidence des maladies cardio-vasculaires. Cette étude est publiée dans la revue Circulation.

Interrupteurs moléculaires : la chimie au service de l'électronique

VignetteA l’état solide, certains matériaux présentent un transfert d’électron déclenché par un stimulus extérieur comme la température, la lumière ou la pression. Ce phénomène de transfert d’électron induit est souvent associé à des propriétés thermochromes ou photochromes. Des chercheurs viennent de développer deux familles de molécules potentiellement intéressantes dans les domaines du stockage de l’information et des capteurs dans lesquelles le transfert d’électron peut être modulé par un choix judicieux de ligands périphériques. Ces travaux sont publiés dans le Journal of American Chemical Society.

Nanoparticules : plus elles sont petites, plus elles collent entre elles

VignetteDes chercheurs de l’Institut de science des matériaux de Mulhouse ont montré pour la première fois l’effet de la taille des nanoparticules sur la cohésion de leur assemblage sur des surfaces. L’originalité de ce travail a été d’adapter à ces revêtements minces de nanoparticules le test de cavitation ultrasonore. Ces résultats sont parus dans la revue Nano Letters.

Plongée au coeur des batteries avec la résonance paramagnétique électronique

VignetteDans le cadre du réseau de recherche RS2E (Réseau de stockage électrochimique de l'énergie), des chercheurs ont adapté l’imagerie RPE (résonance paramagnétique électronique) à l’étude des batteries. Avec une technique d’analyse proche des méthodes d’imagerie médicale, ils ont ainsi pu obtenir des informations sur l’évolution de la composition chimique d’une batterie en fonctionnement au cours du temps. C’est la première fois que la RPE est utilisée comme technique d’imagerie de batterie lithium-ion. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue Nature Communications.

Comment mieux protéger les récifs coralliens du réchauffement océanique ?

VignettePour protéger les récifs coralliens du phénomène destructeur de blanchissement lié au réchauffement climatique, établir des réserves marines dans les zones où ils se situent ne suffit pas. Il faut aussi, et surtout, veiller à ce que ces édifices aient une structure initiale complexe avec beaucoup de coraux juvéniles, et qu’ils se trouvent dans une eau peu polluée et assez profonde. Tels sont les principaux résultats d’une étude réalisée par une équipe internationale, comprenant David Mouillot du Centre pour la biodiversité marine, l'exploitation et la conservation. Publiés récemment dans la revue Nature, ces travaux devraient aider les gestionnaires de récifs coralliens à mieux prédire la réponse de ces systèmes au réchauffement océanique et à augmenter leur chance de résilience.

L'efficacité des réseaux sociaux chez les singes

VignetteAvec le développement de Facebook et Twitter, la notion de réseau social s’est largement démocratisée. Pour les éthologues, un réseau social est un ensemble de liens entre différents individus d’un groupe humain ou animal qui interagissent pour s’échanger des informations ou communiquer, dans le cadre de la recherche de nourriture ou de la reproduction. Un tel réseau est d’autant plus efficace qu’une information s’y déplaçant transite avec le minimum de connexions possible entre tous les individus. Jusque-là, les chercheurs avaient décrit une telle efficience surtout pour les réseaux de communications et de transports humains. Mais jamais personne n’avait étudié l’optimalité de réseaux sociaux chez d'autres animaux. C’est désormais chose faite grâce à une équipe internationale, dont les travaux sont publiés dans la revue Scientific Reports.

Outarde houbara : l'âge du père influence la croissance de sa descendance

VignetteS’il ne fait plus de doute que le succès reproducteur des mâles de nombreuses espèces diminue avec l’âge, quel est l’impact de cette altération sur leur progéniture ? Pour tenter de répondre à cette question, une équipe de chercheurs a étudié l’impact de l’âge parental sur la croissance des descendants de l’Outarde houbara, une espèce d’oiseaux terrestre. Leurs résultats publiés dans la revue Nature Communications montrent, sans équivoque, que l’âge du père affecte le taux d’éclosion des œufs puis la croissance des jeunes durant leur premier mois de vie.

Lancement de la plateforme Correct

VignetteLe Laboratoire d’informatique en images et systèmes d’information annonce le lancement de la plateforme Correct (Correction et enrichissement collaboratifs de textes). Son objectif est d’expérimenter la correction collaborative des documents numérisés provenant de Gallica. Elle s’appuie pour cela sur un réseau social dédié, en plus d’outils intuitifs mis à disposition des utilisateurs.

L'IPVF lance trois projets de recherche majeurs dans le photovoltaïque

VignetteActeur du développement d'une filière photovoltaïque à haut rendement en France, l'Institut photovoltaïque d'Ile-de-France (IPVF) vient de signer trois projets de recherche d'envergure avec ses partenaires académiques et industriels (EDF, Total, CNRS, École Polytechnique, Air Liquide, Horiba Jobin Yvon, Riber).

Réseaux supramoléculaires sur une surface : moins le réseau est compact et plus les molécules sont liées entre elles

VignetteSur une surface inerte de silicium, une même molécule peut conduire à plusieurs formes cristallines. Pour certaines molécules, le cristal le plus stable, qui présente le plus grand nombre de liaisons chimiques entre molécules, est aussi celui qui correspond à une phase peu dense. Ce résultat contre-intuitif a été obtenu en combinant observations au microscope à effet-tunnel et simulations numériques. Publié dans Physical Review Letters, il démontre l’influence de la surface sur le contrôle du degré de compacité et de coordination des réseaux moléculaires.

Une nano-bague en or a-t-elle les mêmes propriétés mécaniques et électroniques que l'or massif ?

VignetteUne collaboration internationale a fabriqué des nanoparticules d’or de moins de 10 nanomètres puis étudié leur déformation sous la pointe d’un microscope à force atomique. La compréhension des paramètres modifiant les propriétés de ces nanoparticules permet d’envisager d’un nouveau jour leurs applications potentielles. Ces résultats ont été publiés dans la revue Nanoscale.

Flux maximal en percolation de premier passage

VignetteLa percolation de premier passage est un modèle très simplifié de roche poreuse issu de la physique statistique. Il a été introduit par Hammersley et Welsh en 1965 et vise à comprendre comment l’eau s’écoule à travers une couche de roche à l’échelle macroscopique, en partant d’un modèle microscopique très simple. Un récent travail de Raphaël Cerf et de Marie Théret fait le lien entre les quantités microscopiques associées au modèle et les objets macroscopiques naturels.

Comment les cellules se déforment-elles lorsqu'elles sont placées sur un motif adhésif ?

VignetteDes biophysiciens ont mis en évidence un nouveau mécanisme d’orientation des cellules reposant non pas sur des signaux magnétiques ou chimiques, mais sur la géométrie du substrat sur lequel elles reposent. Ce travail est publié dans la revue Nature Communications.

Détecteurs à pixels hybrides : un nouvel outil pour mesurer la structure électronique des solides cristallins

VignetteDes physiciens ont réalisé le premier diffractomètre à rayons X de laboratoire mettant en œuvre un détecteur à pixels hybrides. L’amélioration de la sensibilité en intensité qui en résulte permet une reconstitution deux fois plus précise des structures électroniques des solides cristallisés. Ce travail est publié dans la revue Acta Crystallographica B.

Une nouvelle forme cristalline du silicium pour de meilleures cellules photovoltaïques

VignetteDes physiciens viennent de synthétiser grâce à des conditions extrêmes de température et de pression une nouvelle forme cristalline de silicium dont les propriétés électroniques sont bien plus adaptées pour une utilisation dans les cellules photovoltaïques que ne le sont les formes habituelles. Ce travail est publié dans la revue Nature Materials.

 

Directeur de la publication : Alain Fuchs
Directeur de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditorial : Priscilla Dacher
Secrétaire de rédaction : Fabienne Arpiarian
Comité éditorial : Christophe Cartier Dit Moulin, Jonathan Rangapanaiken (INC) ; Clément Blondel, Elodie Péribe (INEE) ; Jean-Michel Courty, Catherine Dematteis, Simon Jumel (INP) ; Clotilde Fermanian (INSMI) ; Christina Cantrel, Ana Poletto (IN2P3) ; Jean-Antoine Lepesant, Anne de Reyniès, Farah Alibay (INSB) ; Armelle Leclerc (INSHS) ; Muriel Ilous, Valérie Pierre (INSIS) ; Laure Guion, Antoine Bonvoisin (INS2I) ; Christiane Grappin, Dominique Armand, Anthony Teston (INSU).

Valid XHTML 1.0 Transitional