Logo image de fond
La lettre d'info des Instituts du CNRS
Flèche gauche Édition du 24/09/2013Flèche droite
En direct des labos

Nouvelles publications scientifiques, créations de laboratoires, annonces de prix... Avec "En direct des labos", retrouvez toutes les deux semaines des informations issues des instituts du CNRS et complémentaires des communiqués de presse.

Institut des sciences biologiques (INSB)

Du mimétisme chez le pathogène du choléra

Vignette

Le pathogène bactérien qui provoque le choléra utilise les propriétés des modules protéiques WH2 pour gérer l'assemblage des filaments d'actine indispensable à de nombreux processus biologiques dans la cellule infectée. Le mécanisme à l'origine de cette stratégie, qui permet à la bactérie de s'installer confortablement chez son hôte, a été élucidé par des chercheurs du Laboratoire d'enzymologie et biochimie structurales (CNRS). Ce travail a été publié dans la revue Nature Molecular and Structural Biology.

La transformation génétique loin des pôles cellulaires

Vignette

La bactérie Streptococcus pneumoniae, aussi connue sous le nom de pneumocoque, est capable d'intégrer des séquences d'ADN exogènes dans son propre génome, au cours d'un processus appelé "transformation génétique". A la différence du modèle Bacillus subtilis, l'internalisation de l'ADN transformant chez le pneumocoque se fait dans la zone équatoriale des cellules. Ce résultat publié dans PLoS Pathogens a été obtenu par des chercheurs du Laboratoire de microbiologie et génétique moléculaires (CNRS/Université Toulouse 3 Paul Sabatier).

Programmer un robot industriel avec le langage

Vignette

Un robot industriel peut être programmé oralement par l'expérimentateur après une courte séance d'apprentissage au cours de laquelle le robot assimile les différentes actions à mettre en œuvre les unes après les autres. Cette démonstration a été faite par Peter Ford Dominey, directeur de recherche CNRS à l'Institut cellule souche et cerveau (Inserm/Université Claude Bernard Lyon 1), et Sébastien Henry, chargé d'intégration en robotique industrielle à l'IUT Génie mécanique et productique de l'Université Claude Bernard Lyon 1. 

Un éclairage sur la dispersion de l'arsenic en Méditerranée

Vignette

L'analyse métagénomique de sédiments marins a révélé comment le métabolisme microbien affecte la dispersion de l'arsenic dans différents ports de la Méditerranée. Cette étude publiée dans la revue Molecular Ecology a été réalisée par l'équipe de Philippe Bertin au laboratoire Génétique moléculaire, génomique et microbiologie (CNRS/Université de Strasbourg), en collaboration avec des chercheurs du Bureau de recherches géologiques et minières et d'autres équipes françaises associées au CNRS.

Institut de chimie (INC)

Effets quantiques dans les collisions moléculaires froides et leur importance dans l'estimation de l'abondance des molécules dans le milieu interstellaire

Vignette

Pour estimer l’abondance des molécules dans le milieu interstellaire, il est indispensable de connaître la distribution d’énergie c’est-à-dire la température du milieu, liée à l’efficacité des collisions inélastiques entre molécules. Des chercheurs de l’Institut des sciences moléculaires (CNRS/Université de Bordeaux/Institut Polytechnique de Bordeaux) ont mis au point une expérience de faisceaux moléculaires croisés qui permet d’atteindre les énergies de collision très basses caractéristiques du milieu interstellaire. Ces travaux sont publiés dans la revue Science.

Les verres bleus au lapis lazuli, une invention égyptienne ?

Vignette

Les chercheurs du Laboratoire de dynamique interactions et réactivité (CNRS/UPMC) viennent de montrer, grâce à une étude Raman en collaboration avec le musée Guimet, qu’il était très probable que dans de nombreux cas de céramiques ou d’émaux, la coloration bleue ait été due à la présence mixte cobalt/lapis lazuli. Cette coloration avait jusqu’à présent été attribuée à tort à la présence unique de cobalt, ce colorant étant le seul visible par les techniques d’analyse traditionnelles.

Institut de physique (INP)

Cartographier le magnétisme à l'échelle des atomes avec un nanodiamant

Vignette

En analysant la fluorescence d’un nanodiamant approché à quelques dizaines de nanomètres d’une surface, des physiciens en ont cartographié le magnétisme. Ce travail est publié dans la revue Nature Communications.

Compter les électrons d'un nanocristal

Vignette

Des physiciens ont mesuré la charge électrique d’un nanocristal et sa répartition grâce à une nouvelle méthode d’holographie électronique. Ce travail est publié dans la revue Physical Review Letters.

Institut national des sciences de l'Univers (INSU)

Des « marais salants » très exotiques sur Titan

Vignette

Titan, le principal satellite de Saturne, est un monde cryogénique où la température de surface est constamment aux environs de 90 kelvins (-183°C). Malgré cela, cet astre recèle une géologie dynamique et une chimie organique complexe. En effet, depuis l’atterrissage de la sonde Huygens en 2005 et la poursuite de la mission par le vaisseau CASSINI qui survole régulièrement Titan, on a pu faire de nombreuses découvertes. En 2007, grâce au RADAR de CASSINI, de grands lacs d’hydrocarbures ont été découverts dans les régions polaires. Parmi ces observations, on trouve également des lits de lacs asséchés. Récemment, des images infrarouges de ces derniers, croisées aux données RADAR, ont révélé l’existence d’un dépôt probablement d’origine évaporitique au fond de ces lacs ayant perdu leur phase liquide. Une collaboration internationale, menée par un chercheur de l’Institut UTINAM de Besançon (CNRS/Université de Franche-Comté) vient de montrer, grâce à des simulations numériques, qu’il pourrait s’agir d’une couche riche en butane et acétylène à l’état solide. Ces résultats ont été publiés récemment dans la revue Icarus et ont été mis en avant dans les Research Highlights de la revue Nature Geoscience.

Le dernier catalogue XMM-Newton offre une nouvelle vision en rayons-X de l'Univers

Vignette

Le Survey Science Centre (SSC) est un consortium européen. Ce consortium traite l'ensemble des données scientifiques en provenance du satellite ESA XMM-Newton, un grand télescope spatial fonctionnant en rayons X. Le SSC a publié le 23 juillet dernier ce qui est, à ce jour, le plus grand catalogue de sources cosmiques de rayons X, le 3XMM-DR4. Le CNES, le CNRS et le CEA soutiennent financièrement le SSC et le segment sol français de XMM-Newton qui a contribué très significativement à la création de ce nouveau catalogue.

Les orages à l'origine d'un échappement de la haute atmosphère terrestre

Vignette

Des chercheurs du LPC2E (CNRS/Université d’Orléans) et de l’IRAP (CNRS/Université Toulouse 3 Paul Sabatier) viennent d’observer pour la première fois d’importantes perturbations de densité de la haute atmosphère terrestre du plasma ionosphérique au dessus d’orages atmosphériques très intenses. Les chercheurs ont utilisé le satellite DEMETER, premier des micro-satellites scientifiques développés par le CNES. Ces résultats sont parus dernièrement dans le Journal of Geophysical Research.

Les télescopes de l'ESO dressent la meilleure cartographie 3D à ce jour du bulbe central de la Voie Lactée

Vignette

Deux groupes d'astronomes internationaux, dont des chercheurs CNRS, ont utilisé les données des télescopes de l'ESO pour dresser la meilleure carte tridimensionnelle à ce jour des régions centrales de la Voie Lactée. Ils ont découvert que les régions centrales, observées sous certains angles, présentent l'aspect d'une cacahuète ou d’un X. Cette forme inhabituelle a été reconstituée au moyen des données publiques du télescope d'observation VISTA de l'ESO combinées aux mesures des vitesses de centaines d'étoiles très peu brillantes situées dans le bulbe central. Ce travail de recherche a donné lieu à la rédaction de deux articles à paraître respectivement dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society et récemment publié dans la revue Astronomy & Astrophysics.

Directeur de la publication : Alain Fuchs
Directeur de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditorial : Julien Guillaume
Secrétaire de rédaction : Fabienne Arpiarian
Comité éditorial : Christophe Cartier Dit Moulin, Jonathan Rangapanaiken (INC) ; Conceicao Silva, Halima Hadi, Benjamin Gonthier (INEE) ; Jean-Michel Courty, Catherine Dematteis, Simon Jumel (INP) ; Delphine Demols, Benoît Rittaud (INSMI) ; Christina Cantrel (IN2P3) ; Anne de Reyniès, Sophie Timsit (INSB) ; Armelle Leclerc (INSHS) ; Arlette Goupy (INSIS) ; Pauline Casadio-Loreti (INS2I) ; Loïc Bommersbach, Christiane Grappin, Dominique Armand (INSU).