Logo image de fond
La lettre d'info des Instituts du CNRS
Flèche gauche Édition du 18/02/2014Flèche droite
En direct des labos

Nouvelles publications scientifiques, créations de laboratoires, annonces de prix, brevets... Avec "En direct des labos", retrouvez toutes les deux semaines des informations issues des instituts du CNRS et complémentaires des communiqués de presse.

Institut de chimie (INC)

Du pigment antique à la molécule-aimant

Vignette

Des équipes de l’Institut des sciences chimiques de Rennes (CNRS/Université Rennes 1/ENSCR/INSA Rennes) en collaboration avec deux laboratoires lyonnais, le Laboratoire de chimie (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/ENS de Lyon) et l’Institut lumière matière (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1), sont parvenus à identifier le complexe responsable du changement de couleur des solutions de murexide en présence de lanthanide qui restait inconnu à ce jour. Le composé formé présente des propriétés de molécule-aimant combinées à une émission dans le proche infra-rouge. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue Chemistry-A European Journal.

Maîtriser le façonnage d'un cristal de cristal

Vignette

Observer un cristal de cristal ou un cristal gigogne peut paraître peu commun… Pourtant, ce type d’espèce est connu depuis de nombreuses années : les « aluns », utilisés en cosmétique présentent cette caractéristique bien qu’étant de simples sels d’aluminium. Maitriser la croissance de ces espèces en imbriquant des centres métalliques et des composés organiques est néanmoins complexe. Les chercheurs de l'équipe Tectonique moléculaire du laboratoire Chimie de la matière complexe (CNRS/Université de Strasbourg) ont réussi cette prouesse. L’approche par tectonique moléculaire utilise des motifs moléculaires de base, telles des briques de construction, qui s'assemblent par des interactions intermoléculaires bien déterminées. En maitrisant cet assemblage, les chimistes ont ainsi « façonné » des cristaux gigognes dont la couleur des zones cristallines transparentes peut être modulée par la nature de cations métalliques. Ces travaux sont décrits dans la revue Chemical Communication.

Institut écologie et environnement (INEE)

Le lancer : une activité strictement masculine durant la préhistoire

Vignette

Une étude menée sur plus de 1200 squelettes féminins et masculins datés de – 30 000 à nos jours indique qu’à la période préhistorique, les hommes avaient le monopole des activités de lancer. Pour cette étude publiée dans le Journal of Archeological Science, les chercheurs du laboratoire PACEA (CNRS/Université de Bordeaux/Ministère de la culture et de la communication) et de l’Université d’Exeter (UK) ont examiné les lésions osseuses au niveau des coudes de ces individus.

Institut des sciences humaines et sociales (INSHS)

Les analyses génétiques démontrent d'anciennes migrations à travers l'Afrique

Vignette

Les humains ont évolué en Afrique et ensuite émigré pour s'installer autour du monde. Des chercheurs du New York Genome Center/Columbia University (New York), de Harvard University/Broad Institute of Harvard and MIT (Cambridge, Massachusetts), du Max Planck Institute (Leipzig) et du laboratoire Dynamique du langage (CNRS/Université Lumière Lyon 2) ont pu établir que des migrations dans le sens opposé – du dehors de l'Afrique à l'intérieur du continent – ont influencé la plupart des populations en Afrique australe et occidentale pendant les derniers milliers d'années. Les recherches confirment que des liens génétiques apparentés aux peuples de l'Europe et du Moyen Orient se sont répandus en Afrique australe, via une migration en deux étapes, en passant par l'Afrique occidentale.

Quatre chercheurs en archéologie récompensés par le prix Clio 2013

Vignette

Pascal Darcque et Vincent Charpentier, tous deux membres du laboratoire ArScAn (CNRS/Université Paris 1/Université Paris Ouest/Ministère de la culture et de la communication), sont premiers ex æquo du Prix Clio pour la recherche archéologique 2013. Chercheur à l'IRAMAT (CNRS/UTBM/Université Bordeaux Montaigne/Université d'Orléans), Florian Tereygeol est quant à lui lauréat du 3e prix. Un prix spécial du jury a également été décerné à Pierre-Louis Gatier, chercheur au sein du laboratoire HiSoMA (CNRS/Université Lumière Lyon 2/Université Jean Moulin Lyon 3/ENS Lyon/Université Jean Monnet Saint-Etienne). Tous les quatre sont récompensés pour les missions de fouilles qu'ils mènent à l'étranger avec leur équipe.

Institut des sciences de l'ingénierie et des systèmes (INSIS)

Quand le désordre fait tourner les ondes en boucle

Vignette

Les chercheurs de l’Institut Langevin Ondes et images (CNRS/ESPCI ParisTech) en collaboration avec leurs collègues de l'université du Manitoba (Canada) et du Laboratoire de physique et modélisation des milieux condensés (CNRS/ Université Joseph Fourier Grenoble) ont étudié la diffusion des ultrasons par un réseau aléatoire de billes d’aluminium. La méthode expérimentale utilisée par les chercheurs a permis d’isoler les ondes suivant des boucles de diffusion récurrente et de les étudier en détail.

icone décorative Article complet

Un laboratoire commun public/privé pour une production de "couches minces" plus performantes dans les technologies du futur

Vignette

L’Institut des nanotechnologies de Lyon (CNRS/Ecole Centrale de Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/INSA Lyon/CPE Lyon) et la société Riber inaugurent le 20 février 2014 leur laboratoire commun. L’objectif : l’amélioration de procédés et de systèmes permettant de produire des couches minces monocristallines, dont les propriétés sont extrêmement prometteuses pour le développement de composants ultra performants dans le domaine du numérique, des « datacom » et de la récupération d'énergie.

Institut de physique (INP)

Un interrupteur électrique de l'aimantation à température ambiante

Vignette

En associant des cristaux de titanate de baryum à un alliage métallique de fer et de rhodium, des physiciens ont réussi pour la première fois à activer ou à supprimer l’aimantation d’un matériau magnétique en appliquant une tension électrique de quelques volts seulement, et cela à la température habituelle de fonctionnement des dispositifs électroniques. Ce travail est publié dans la revue Nature Materials.

Directeur de la publication : Alain Fuchs
Directeur de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditorial : Julien Guillaume
Secrétaire de rédaction : Fabienne Arpiarian
Comité éditorial : Christophe Cartier Dit Moulin, Jonathan Rangapanaiken (INC) ; Conceicao Silva, Clément Blondel (INEE) ; Jean-Michel Courty, Catherine Dematteis, Simon Jumel (INP) ; Delphine Demols (INSMI) ; Christina Cantrel (IN2P3) ; Anne de Reyniès, Elodie Péribe (INSB) ; Armelle Leclerc (INSHS) ; Arlette Goupy (INSIS) ; Pauline Casadio-Loreti (INS2I) ; Loïc Bommersbach, Christiane Grappin, Dominique Armand (INSU).