CNRS - Centre National de la recherche scientifique
Espace presse
Le CNRS
La lettre d'info des Instituts du CNRS
lettre précédente Édition du 4 mars 2014 lettre suivante
En direct des labos

Nouvelles publications scientifiques, créations de laboratoires, annonces de prix, brevets... Avec "En direct des labos", retrouvez toutes les deux semaines des informations issues des instituts du CNRS et complémentaires des communiqués de presse.

 

 

Actualités du 19.02.2014 au 04.03.2014

Goûter du bout des pattes

VignetteLe mystère de l’attrait des abeilles pour les piscines d’eau salée semble élucidé : elles possèdent des récepteurs gustatifs au bout de leurs pattes qui permettent notamment de détecter, en survol, la présence de sels et minéraux nécessaires à leur métabolisme ou le développement de leurs larves. Publiée dans Frontiers in Neuroscience, cette étude analyse en détails pour la première fois, la gustation des abeilles par les pattes. Ce travail a été mené au Centre de recherches sur la cognition animale (CNRS/Université Toulouse 3 Paul Sabatier) en collaboration avec des chercheurs chinois.

L'autophagie au rythme des protéines Hox

VignetteArchitectes du développement embryonnaire, les gènes Hox sont bien connus pour contrôler la mise en place, dans l’espace, d’avant en arrière, des structures du corps. L’équipe de Yacine Graba de l’Institut de biologie du développement de Marseille (CNRS/AMU) vient de leur découvrir un nouveau rôle : régulateur dans le temps de l’autophagie. Ces travaux ont été publiés dans Developmental Cell.

Une stratégie de ciblage des interférons possiblement thérapeutiques

VignetteLes propriétés antivirales et antitumorales des interférons sont exemplaires. Encore faut-il pouvoir les faire agir spécifiquement sur les cellules à traiter et éviter les effets secondaires vite insupportables pour les patients. L’équipe de Gilles Uzé du laboratoire Dynamique des interactions membranaires normales et pathologiques (CNRS/Universités Montpellier 1 et 2), en collaboration avec l'équipe de Jan Tavernier (Institut VIB, Belgique) et celle de Jacob Piehler (Université d'Osnabrück, Allemagne), vient de mettre au point un stratagème efficace de ciblage des interférons, revitalisant ainsi leur potentiel clinique. Cette étude est parue dans Nature Communications.

Une nouvelle voie simple pour la génération de films mésoporeux hybrides orientés

VignetteAprès avoir découvert il y a quelques années que l’électrochimie permettait de préparer des films de silice mésoporeuse organisée dont les pores sont orientés perpendiculairement au substrat, une équipe du Laboratoire de chimie physique et microbiologie pour l’environnement (CNRS/Université de Lorraine)  vient de montrer que l’on pouvait combiner cette approche avec la "chimie click", offrant ainsi une voie simple et universelle pour la génération de films mésoporeux hybrides et fonctionnels à porosité orientée. Ces résultats font l’objet d’une publication dans la revue Angew. Chem. Int. Ed.

ALeRT, une nouvelle interface web et mobile participative sur l'érosion littorale atlantique

VignetteLes fortes tempêtes de ces dernières semaines ont durement touché le littoral atlantique, accélérant le phénomène d'érosion et mettant en péril des sites archéologiques littoraux. Des archéologues rennais ont créé une interface web et mobile permettant aux observateurs de terrain de renseigner les informations concernant les sites menacés.

Des lamas élevés sur la côte péruvienne durant la période Mochica

VignetteConnue pour ses pyramides monumentales et ses poteries, la culture Mochica a occupé la côte du Pérou et les contreforts andins entre 100 et 800 après Jésus-Christ. Grâce à une étude isotopique menée sur des restes animaux archéologiques, une équipe internationale composée notamment de chercheurs du laboratoire Archéozoologie, archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements (CNRS/MNHN) et du laboratoire Archéologie des Amériques (CNRS/Université Paris 1) suggère que les Mochicas élevaient des camélidés domestiques (lamas et alpacas) dans les plaines arides qui bordent le Pacifique. Une découverte inédite : de nos jours, on ne trouve aucun de ces animaux à moins de 3500 mètres d’altitude.

L'ADN sédimentaire révèle 6000 ans d'histoire de l'élevage archivés au fond d'un lac de montagne

VignetteGrâce à l’ADN piégé dans les sédiments lacustres, des chercheurs du laboratoire Environnements, dynamiques et territoires de la montagne (CNRS/Université de Savoie) et du Laboratoire d’écologie alpine (CNRS/UJF/Université de Savoie) ont pu confirmer la présence de troupeaux autour du Lac d’Anterne, près de Chamonix, dès 3000 avant Jésus-Christ. Fait intéressant : les périodes d’élevage mises en évidence dans l’étude correspondent aux pics d’érosion constatés dans cette zone – suggérant que l’activité humaine a eu très tôt un impact sur les milieux d’altitude.

Mimétiques, mais pas trop...

VignetteLes papillons mimétiques sont un bel exemple de coopération entre espèces : ces papillons toxiques ont en effet tendance à adopter les mêmes motifs colorés, qui servent de signaux d’avertissement aux oiseaux qui seraient tentés de les manger. Paradoxalement ces motifs sont aussi un signal de reconnaissance sexuelle entre mâles et femelles d’une même espèce. Une équipe composée de chercheurs de l’Institut de systématique, évolution, biodiversité (CNRS/MNHN/UPMC/EPHE) et du laboratoire Mécanismes adaptatifs et évolution (CNRS/MNHN) vient de montrer que de subtiles différences de couleur visibles par les papillons limitaient les confusions possibles.

Multiplier par mille le couplage magnéto-électrique en mettant des nanoparticules sous contrainte mécanique

VignetteEn mesurant à la fois les propriétés électriques et magnétiques de nanoparticules d’oxyde de chrome sous contrainte mécanique, des physiciens ont montré qu’il est possible de modifier leur aimantation en appliquant une tension de seulement un volt. Ce travail est publié dans la revue Nature Communications.

Pas de localisation d'Anderson de la lumière avec des diffuseurs ponctuels

VignetteAlors qu’une onde acoustique ou électronique interagissant avec une collection de diffuseurs ponctuels, répartis au hasard dans l’espace à trois dimensions, voit sa propagation stoppée dès que le désordre est important, ce n’est pas forcément le cas de la lumière, qui n’est pas stoppée lorsque les diffuseurs ne sont ni corrélés entre eux ni spatialement étendus.

Piéger l'onde quantique d'un atome rapide sur une surface cristalline

VignetteEn piégeant l’onde quantique d’atomes rapides à la surface d’un cristal, des physiciens ont montré que contrairement à l’idée habituelle, une surface réelle doit être traitée comme un objet quantique, même à température ambiante. Ce travail fait l’objet d’une publication dans la revue Physical Review Letters.

Une "masse nulle" pour des électrons dans un cristal

VignetteDes physiciens viennent pour la première fois de mettre en évidence un comportement dynamique dit de "masse nulle" pour des électrons dans un matériau à trois dimensions. Ce travail est publié dans la revue Nature Physics.

Une meilleure estimation de la masse des objets interstellaires par l'observation du fluorure d'hydrogène

VignetteDes physiciens viennent de montrer que la production de fluorure d’hydrogène à très basse température à partir de dihydrogène est plus rapide que ce qui était jusqu’à présent admis. La masse totale des nuages interstellaire à partir de l’abondance de ce composé chimique devra donc être réévaluée. Ce travail est publié dans la revue Nature Chemistry.

Un laboratoire de l'IN2P3 héberge des données pour la finance

L'unité de recherche Eurofidai, qui porte l'Equipex Bedofih visant à créer une base de données financières à haute fréquence, indispensable pour la recherche sur les marchés financiers européens, a fait appel au Laboratoire de physique subatomique et de cosmologie (CNRS/UJF/INP Grenoble) pour l'hébergement du système de stockage et pour bénéficier de son expertise pour l'accès à la grille de calcul EGI (European Grid Infrastructure). Une collaboration se met en place dont le but sera de porter les logiciels d'analyse développés par Eurofidai sur la grille EGI.
Contact : Bernard Boutherin

L'étude de l'orbite de la planète Mercure permet d'en savoir plus sur la relativité générale

VignetteDes chercheurs de l’institut UTINAM (CNRS/Université de Franche Comté), de Géoazur (CNRS/Université Nice Sophia-Antipolis/IRD/Observatoire de la Côte d'Azur), de l’Institut de mécanique céleste et de calcul des éphémérides (CNRS/Observatoire de Paris/UPMC Université Lille 1) et du CNES viennent de proposer, en utilisant les données de la sonde MESSENGER, la meilleure éphéméride de Mercure jamais produite et ont surtout amené de nouvelles contraintes sur les paramètres de la relativité générale. Leurs travaux sont parus le mois dernier dans Astronomy & Astrophysics.

L'imageur d'exoplanètes SPHERE vient d'être expédié au Chili

VignetteSPHERE (Spectro-Polarimetric High-contrast Exoplanet REsearch) est un instrument nouveau et puissant dédié à la recherche systématique ainsi qu'à l'étude d'exoplanètes. L'instrument a récemment achevé avec succès sa phase de tests en France, il a été officiellement accepté par l'ESO et vient d'être expédié au Chili. Il sera installé sur le Très Grand Télescope (VLT) de l'ESO durant les prochains mois et sera pleinement opérationnel d'ici la fin de l'année.

 

Directeur de la publication : Alain Fuchs
Directeur de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditorial : Julien Guillaume
Secrétaire de rédaction : Fabienne Arpiarian
Comité éditorial : Christophe Cartier Dit Moulin, Jonathan Rangapanaiken (INC) ; Conceicao Silva, Clément Blondel (INEE) ; Jean-Michel Courty, Catherine Dematteis, Simon Jumel (INP) ; Delphine Demols (INSMI) ; Christina Cantrel (IN2P3) ; Anne de Reyniès, Elodie Péribe (INSB) ; Armelle Leclerc (INSHS) ; Arlette Goupy (INSIS) ; Pauline Casadio-Loreti (INS2I) ; Loïc Bommersbach, Christiane Grappin, Dominique Armand (INSU).

Valid XHTML 1.0 Transitional