Logo image de fond
La lettre d'info des Instituts du CNRS
Flèche gauche Édition du 18/09/2018Flèche droite
En direct des labos

Nouvelles publications scientifiques, créations de laboratoires, annonces de prix, brevets... Avec "En direct des labos", retrouvez toutes les deux semaines des informations issues des instituts du CNRS et complémentaires des communiqués de presse.

Institut des sciences biologiques (INSB)

Actine et microtubules : régulations croisées

Vignette

La coordination spatio-temporelle des réseaux d’actine et de microtubules est essentielle dans la cellule. Pourtant, la façon dont ces fibres du cytosquelette communiquent via des interactions purement mécaniques et physiques reste peu connue à ce jour. Un travail collaboratif a permis de démontrer comment la dynamique des microtubules dépendait de l’architecture du réseau d’actine. En effet, les filaments d’actine peuvent agir comme une barrière physique limitant la croissance des microtubules. Ces résultats ont été publiés dans la revue Current Biology.

Carcinome hépatocellulaire et expression concertée des oncogènes

Vignette

Plusieurs études ont démontré le rôle de certaines altérations au sein des cellules cancéreuses menant à l'acquisition des propriétés tumorales. On peut alors se demander si les cellules cancéreuses font appel à un mécanisme particulier pour augmenter globalement le niveau d'expression de plusieurs gènes impliqués dans le processus tumoral, sans avoir à agir sur chaque gène individuellement. Les chercheurs ont découvert un tel processus de reprogrammation épigénétique se caractérisant par une augmentation concertée de l'expression de plusieurs oncogènes. Cette étude a été publiée dans la revue Nature Communications.

Comment produire au laboratoire les cellules dendritiques les plus efficaces contre le cancer ?

Vignette

Les cellules dendritiques, chefs d’orchestre de l’immunité, sont des cibles prometteuses pour la vaccination ou l’immunothérapie. Leur utilisation médicale est toutefois limitée par l’incapacité à produire in vitro en grandes quantités les cellules dendritiques les plus aptes à activer les lymphocytes capables de tuer les cellules tumorales ou infectées. Une étude publiée dans la revue Cell Reports permet maintenant d’envisager utiliser ce type de cellules dendritiques comme vaccin contre le cancer, en particulier pour améliorer l’effet des inhibiteurs des points de contrôle immunitaire.

Contrôler les macrophages pour maitriser les tumeurs ?

Vignette

Les macrophages sont des cellules de l’immunité présentes dans tous les tissus et indispensables au maintien de leur équilibre. Lorsqu’ils envahissent la tumeur cancéreuse, ils favorisent sa croissance, et dans la plupart des cas la formation de métastases. C’est pourquoi la présence de macrophages dans une tumeur est un facteur de mauvais pronostic. Les chercheurs viennent de montrer qu’il est possible d’inhiber la migration des macrophages dans les tumeurs ce qui entraine une diminution de la croissance tumorale. Cette étude a été publiée dans la revue Cancer Immunology Research.

Le cervelet et l’apprentissage vocal : ce que nous apprennent les oiseaux

Vignette

Comme les enfants, les jeunes oiseaux apprennent leurs vocalisations en imitant les adultes. Des circuits cérébraux similaires sont impliqués dans cet apprentissage chez l’enfant et l’oiseau chanteur. Cependant, une région cérébrale dont le rôle reste mal connu, le cervelet, n’avait jusque-là pas été étudiée chez l’oiseau. Une étude récente, publiée dans la revue eLife, met pour la première fois en lumière une implication du cervelet dans l’acquisition du chant, révélant ses connections avec le reste du circuit lié au chant.

Petit mais costaud : analyse métabolomique haute résolution non ciblée d’un mutant d’orge semi-nain

Vignette

Cette étude, publiée dans la revue Scientific Reports, a permis de comparer le métabolome d’un mutant d’orge semi-nain à sa référence sauvage. Les différences révèlent chez le mutant l'induction d’un profil métabolique habituellement associé à la résistance aux pathogènes.

Institut de chimie (INC)

Des composés rédox-actifs pour booster la production d’hydrogène

Vignette

Concevoir des catalyseurs performants et durables pour produire de l’hydrogène est la condition sine qua non pour faire de la filière hydrogène une source d’énergie pertinente pour le futur. Des chercheurs de l’Institut des sciences moléculaires de Marseille et du Laboratoire de chimie et biologie des métaux de Grenoble ont conçu un système catalytique inédit, à base de cobalt et d’un ligand capable de stocker des électrons, qui s’avère particulièrement efficace et plus économe en énergie que ceux existants. Ces travaux sont publiés en tant que « Hot paper » dans la revue Chemistry, A European Journal.

Du CO2 au CO : leur valorisation dans le marquage des médicaments

Vignette

La réduction du CO2 en hydrocarbures promet de formidables applications énergétiques et environnementales. Malgré de grandes avancées, cela n’est pas encore possible à grande échelle et l’utilisation du CO2 comme source de carbone pour la synthèse organique lui est pour l’instant préférée. Dans des travaux publiés dans la revue ChemPhotoChem, des chercheurs de l’Institut de biologie intégrative de la cellule, de l’Institut de chimie moléculaire et des matériaux d’Orsay et l’Institut des sciences du vivant Frédéric Joliot ont développé une méthode douce pour la photoréduction du CO2 en CO, grâce à des complexes moléculaires.

Une molécule plateforme biosourcée pour la synthèse de nouveaux polymères renouvelables

Vignette

Face aux enjeux environnementaux et afin développer de nouvelles molécules, des alternatives durables sont privilégiées aux dérivés de pétrole. Des chercheurs de l’ICPEES, en partenariat avec les sociétés Tereos et Soprema, ont, à partir de sorbitol issu d’amidon, synthétisé un bis(cyclocarbonate). Cette molécule plateforme originale permet d’élaborer de nombreuses molécules et polymères innovants. Ces travaux sont présentés dans la revue Scientific Reports.

Institut écologie et environnement (INEE)

Les charbons de bois révèlent l’origine et la dynamique des prairies semi-naturelles en Europe

Vignette

Les changements globaux menacent l'importante biodiversité des prairies, pelouses et steppes d’Europe occidentale. C’est pourquoi, des chercheurs ont réalisé la première synthèse d’études paléoécologiques basées sur l'identification taxonomique et la datation au radiocarbone de morceaux de charbon de bois contenu dans le sol de prairies semi-naturelles d’Europe occidentale. Les résultats, parus dans la revue The Holocene, ont montré que les mécanismes locaux sont déterminants dans la dynamique de ces écosystèmes permettant alors de mieux appréhender la part du climat passé et des impacts humains sur la végétation actuelle.

Les plus anciennes structures de gestion de l’eau face aux crues ont 8 000 ans

Vignette

Des analyses géomorphologiques, publiées dans Quaternary Science Reviews, ont mis en évidence les plus anciennes preuves d’infrastructures de gestion de l’eau, datées de 8 000 ans, lors de la fouille du site néolithique géorgien de Gadachrili Gora (Caucase). Le détournement du cours d’eau par des canaux a engendré l’inondation du village néolithique et l’abandon des infrastructures hydrauliques. Des analyses isotopiques sur des graines du site archéologique ont été entreprises pour détecter l’occurrence d’une utilisation de ces canaux pour l’irrigation.

Un modèle pour prédire la valeur sélective des hybrides

Vignette

L'hybridation est couramment observée dans la nature et elle est souvent réalisée en laboratoire dans les recherches en génétique et en agronomie pour améliorer les variétés aussi bien animales que végétales. Malgré de nombreux résultats empiriques sur l'hybridation montrant des résultats très variés, allant de la vigueur à la non viabilité des hybrides, très peu de prédictions théoriques sont produites et elles sont restreintes à des cas particuliers. Des chercheurs viennent de publier dans la revue Evolution Letters, un modèle mathématique simple et général qui présente une très bonne adéquation avec de nombreux résultats empiriques.

Vignobles néozélandais : quels sont les biais issus de la modélisation régionale du climat ?

Vignette

De nombreuses études ont montré que la variabilité des températures à l'échelle d'un vignoble a un effet significatif sur le développement physiologique de la vigne et, in fine, sur la qualité du vin. Dans une optique d'adaptation de la viticulture au changement climatique, l'usage de modèles climatiques régionaux permet d'élaborer des scénarios avec une résolution spatiale kilométrique. Les résultats issus de ces modèles présentent des biais qu'il est indispensable de réduire pour fournir des données fiables pour la profession viticole. Une étude, menée en Nouvelle-Zélande et publiée dans la revue International Journal of Climatology, montre que les biais issus des sorties de modèles climatiques régionalisés peuvent être identifiés en les associant à des régimes météorologiques spécifiques.

Institut des sciences de l'ingénierie et des systèmes (INSIS)

La surprenante rotation de la mousse dans un verre de bière

Vignette

Si les verres et les tasses tournent, c’est au nom de la science ! Des chercheurs des laboratoires Fluides, automatique et systèmes thermiques et Laboratoire d’informatique pour la mécanique et les sciences de l’ingénieur ont ainsi étudié la rotation de la mousse dans de la bière ou du café. Leur vidéo montre un étonnant mouvement en sens inverse par rapport au liquide. Publiés dans la revue Europhysics Letters, ces travaux mettent en évidence de manière surprenante les limites de certaines approximations souvent effectuées en mécanique des fluides.

Modéliser les mouvements des joints de grains pendant le traitement thermomécanique d'un métal

Vignette

Les traitements thermomécaniques réalisés dans l'industrie sur des pièces métalliques induisent des modifications de la microstructure du métal. Un nouveau modèle développé au Centre des matériaux, qui couple pour la première fois deux approches jusqu'ici séparées, permet de simuler simultanément la déformation du métal et la croissance des grains ou leur recristallisation. Ces résultats sont publiés dans le Journal of the Mechanics and Physics of Solids.

Visualiser des microbulles de cavitation dans un liquide contenant des nanoparticules

Vignette

Des chercheurs du Laboratoire Hubert Curien et de l'Institut lumière matière ont développé un dispositif qui permet de visualiser la formation et l'évolution de microbulles de cavitation dans un liquide contenant des nanoparticules. Ils ont en particulier mis en évidence un phénomène de capture des nanoparticules à l'interface gaz-liquide de la bulle. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature-Scientific Reports.

Institut de physique (INP)

Convertir le spin des électrons en lumière polarisée sans champ magnétique extérieur

Vignette

Des chercheurs viennent de démontrer l’émission de lumière polarisée circulaire à partir d’une seule boîte quantique sans champ magnétique extérieur. Publiés dans la revue Nano Letters, ces travaux ouvrent la voie à la mise au point de nouveaux dispositifs pour stocker l’information quantique.

Exploiter la composante magnétique de la lumière grâce aux nanotechnologies

Vignette

Des chercheurs ont élaboré une nanostructure capable d’accroître le champ magnétique d’une onde lumineuse, ouvrant la possibilité d’observer l’interaction entre cette composante magnétique de la lumière, et la matière. Ces travaux sont publiés dans la revue Nano Letters.

Institut national des sciences de l'Univers (INSU)

Changement climatique en Arctique : variabilité multidécennale des derniers millénaires

Vignette

La publication et l’exploitation de deux bases de données paléoclimatiques par une équipe internationale comprenant des chercheurs de deux laboratoires du CNRS ont permis d’étudier l’expression spatiale et temporelle de la variabilité climatique multidécennale dans la région arctique-subarctique. La haute résolution temporelle des séries utilisées a également permis aux chercheurs de s’intéresser à la question du lien entre le signal climatique enregistré par les données paléoclimatiques et celui contenu dans les données instrumentales.

Quand les glaciers deviennent des pluviomètres

Vignette

En reconstruisant, à l’aide d’une méthode inédite, une carte des précipitations qui se sont produites dans les Andes tropicales il y a 15 500 ans, une équipe internationale est parvenue à comprendre les processus atmosphériques à l'œuvre dans les modifications abruptes du cycle de l'eau tropical en Amérique du Sud.

Directeur de la publication : Antoine Petit
Directrice de la rédaction : Brigitte Perucca
Responsable éditorial : Julien Guillaume
Secrétaires de rédaction : Priscilla Dacher, Véronique Étienne, Alexiane Agullo, Fabienne Arpiarian
Comité éditorial : Christophe Cartier Dit Moulin, Sophie Félix, Stéphanie Younès (INC) ; Floriane Vidal, Elodie Vignier (INEE) ; Marine Charlet-Lambert, Jean-Michel Courty, Marie Signoret (INP) ; Pétronille Danchin, Emmanuel Royer (INSMI) ; François Mercier, Perrine Royole-Degieux, Robin Lambert (IN2P3) ; Pierre Netter, Conceicao Silva, Aurélie Meilhon (INSB) ; Armelle Leclerc, Nacira Oualli (INSHS) ; Muriel Ilous, Chloé Rimailho (INSIS) ; Victor Haumesser Savio, Laure Thiébault (INS2I) ; Dominique Armand (INSU).