Accueil du site > Biodiversité urbaine




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


Feu vert pour la trame verte et bleue

16 novembre 2010

JPEG - 64.5 ko
La trame verte et bleue, outil d’aménagement du territoire, cartographie les continuités et les zones de rupture entre les espaces favorables à la biodiversité. © Rufus46

Les hommes construisent des villes, des routes, des voies ferrées. Ils installent des barrages sur les rivières et cultivent des champs. Ces aménagements sont autant d’obstacles à la libre circulation des animaux et des plantes… et à la survie de leurs populations.

La mise en place d’un réseau écologique national, la "trame verte et bleue", est une mesure importante du Grenelle de l’environnement. Son ambition est d’établir ou de rétablir des connexions entre les habitats terrestres et aquatiques favorables à la biodiversité.

Les scientifiques du Cemagref viennent en appui aux services de l’État et des régions pour la mise en œuvre de la trame écologique : analyse spatiale du patrimoine existant, programmes de conservation, de restauration et de création de corridors écologiques à l’échelle des communes, des régions, du pays… et de l’Europe.