Accueil du site > Biodiversité invisible




Rechercher

Sur ce site

Sur le Web du CNRS


La diversité microbienne

16 novembre 2010

JPEG - 108.7 ko
Muqueuse intestinale d’un patient atteint de la maladie de Crohn et son cortège de bactérie. © CNAM/N. Vasquez et Abrams CD

Chacun de nous héberge un cortège de bactéries intestinales - le Microbiote - remarquablement stable au cours du temps, en l’absence de stress comme la prise d’antibiotiques. Il y a 100 milliards de bactéries dans un gramme de selles humaines, représentant plus de 150 espèces différentes formant un assemblage propre à l’individu, un peu comme nos empreintes digitales.

Les bactéries intestinales appartiennent majoritairement à deux groupes, “les Firmicutes et les Bacteroidetes” dont l’équilibre semble jouer sur notre santé. Des résultats récents associent une altération de composition du microbiote et de grandes pathologies de société (inflammation, diabète, obésité).

Après avoir séquencé le génome humain, les scientifiques, dont l’équipe Micalis à l’Inra, s’intéressent aujourd’hui aux génomes de nos bactéries (métagénome) afin de mieux comprendre les relations aliment-microbes-hôte qui déterminent en partie le bien être et la santé.