Comment la nicotine agit sur le cerveau des schizophrènes

Biologie
Santé

Plusieurs études rapportent la forte dépendance à la nicotine des patients schizophrènes. Les chercheurs de l'Institut Pasteur, du CNRS, de l'Inserm et de l'ENS sont parvenus à décrypter grâce à un modèle murin, le mode d'action de la nicotine sur les cellules du cortex préfrontal. Ils ont pu visualiser l'effet direct de la nicotine sur le rétablissement de l'activité normale des cellules nerveuses impliquées dans les troubles psychiatriques, comme la schizophrénie. Ces résultats sont parus dans Nature Medicine, le 23 janvier 2017.

Bibliographie

Nicotine reverses hypofrontality in animal models of addiction and schizophrenia.
Fani Koukouli, Marie Rooy, Dimitrios Tziotis, Kurt A. Sailor, Heidi C. O'Neill, Josien Levenga, Mirko Witte, Michael Nilges, Jean-Pierre Changeux, Charles A. Hoeffer, Jerry A. Stitzel, Boris S. Gutkin, David A. DiGregorio, & Uwe Maskos.
Publié le 23 janvier 2017 dans Nature Medicine.

Contact

Samira Techer
Assistante presse CNRS
Marion Doucet
Presse Institut Pasteur