Les premiers hommes modernes découverts hors d'Afrique

Archéologie
Sciences humaines et sociales

La sortie d'Afrique de notre espèce Homo sapiens vient d'être repoussée d'au moins 60 000 ans par rapport à ce que l'on pensait jusqu'à présent. C'est la découverte faite par une équipe internationale impliquant une trentaine de scientifiques, dont des chercheurs de l'Institut de recherche sur les archéomatériaux (CNRS/Université Bordeaux Montaigne/UTMB/Université d'Orléans), du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CNRS/CEA/UVSQ) et du laboratoire De la Préhistoire à l'actuel : culture, environnement et anthropologie (CNRS/ministère de la Culture/université de Bordeaux). Les résultats sont publiés le 26 janvier 2018 dans Science.

Bibliographie

The Earliest Modern Humans outside Africa. Israel Hershkovitz, Gerhard W. Weber, Rolf Quam and al. (2017). Science, le 26 janvier 2018. Consulter le site web

Contact

Hélène Valladas
Chercheur CEA
Laura Martin-Francés
Chercheur Université de Bordeaux
CNRS - Bureau de Presse