Accueil > Communication > Les diaporamas

Sur le vif : les coulisses étonnantes d'une photo de science

Retrouvez chaque mois ces photos insolites dans CNRS, le journal

Toucher des yeux une statue bouddhique

Juillet-Août 2011

© CNRS Photothèque
Cliquez sur l'image pour l'agrandir et la refermer.

Installé dans l'une des salles du musée Cernuschi, le musée des Arts de l'Asie de la ville de Paris, je suis en train d'analyser le revêtement de cette statue bouddhique du xve siècle afin de déterminer de quelle façon il a adhéré au métal de celle-ci. En apparence, beaucoup d'œuvres d'art, notamment asiatiques, se ressemblent, mais la technique avec laquelle elles ont été réalisées peut constituer une signature de leur origine. Ici, il semblerait que les feuilles d'or, souvent données en guise d'offrande à ce bodhisattva, aient été collées sur la statue en laiton à l'aide d'un matériau riche en mercure. En dissolvant leurs surfaces, celui-ci aurait permis une bonne adhésion, un peu à la manière d'une soudure. Le procédé d'analyse spectrométrique Raman, qu'on me voit utiliser, présente l'avantage de ne nécessiter aucun contact avec l'objet observé.

Philippe Colomban, physico-chimiste au Laboratoire de Dynamique, Interactions et Réactivité (unité CNRS/UPMC).