Portrait de Claude Hagège
© Laurence Médard / CNRS Photothèque

Claude Hagège Linguiste

Médaille d’or du CNRS

Le linguiste Claude Hagège a profondément renouvelé sa discipline, en remettant en cause l’universalisme abstrait qui prévalait dans les années 1960  au profit de l’ethnolinguisme.

Pour le chercheur, si la  grammaire reste « le noyau dur » d’une langue, il faut tenir compte des variations de langage et du locuteur concret tel qu’il s’exprime en situation réelle. Cette approche l’a conduit dès 1966 – alors qu’il est attaché de recherche au CNRS –  et jusqu’en  2000, à réaliser des enquêtes de terrain auprès des populations minoritaires dans de nombreux pays. Polyglotte et grand défenseur de la diversité linguistique, il a contribué à relancer les recherches en typologie, en comparaison linguistique et en grammaire cognitive.

En 1977, il est nommé directeur d’études à l’École pratique des hautes études et depuis 1988, occupe la Chaire de linguistique au Collège de France. Il est l’auteur d’une vingtaine d’ouvrages dont plusieurs ont connu un immense succès public : L’homme de parole (1985), Combat pour le français (2006) ou Contre la pensée unique (2012) dans lequel il pourfend la domination de la langue anglaise.