©Sandrine Quarroz

Nadia Yousfi SteinerEnseignante-chercheuse en génie électrique

Médaille de bronze du CNRS

Enseignante-chercheuse en génie électrique à l’Institut FEMTO-ST1, spécialiste des activités autour de la résilience des systèmes piles à combustible et hydrogène au sein de l’équipe SHARPAC/Énergie.

"J’ai une triple formation : mathématiques, thermique et électrique. Ma recherche sur les piles à combustible et hydrogène semblait donc toute tracée ! J’ai découvert ces systèmes lors d’un stage et j’ai été impressionnée par leur capacité à générer électricité et chaleur à partir d’hydrogène et oxygène en ne rejetant que de l’eau ! Malgré un fort potentiel à décarboner les usages énergétiques et à intégrer les EnRs à grande échelle, leur déploiement demeure limité. Arrivée en thèse avec un regard de mathématicienne, j’ai appliqué des approches de traitement de l’information à ces systèmes classiquement caractérisés par des méthodes électrochimistes. J’ai ainsi pu en faire des systèmes experts capables d’apprendre à s’auto-diagnostiquer et à s‘auto-réparer pour maximiser leur durabilité."

  • 1. CNRS/Université Tech Belfort Montbéliard/ Université de Franche-Comté/École nationale supérieure de mécanique microtechniques

CV

  • 2009 : Doctorat en génie électrique de l’université de Franche-Comté (FEMTO ST)
  • 2010 : Chef de projet Piles à combustible, Karlsruhe (Allemagne)
  • 2014 : Chaire d’excellence du Labex ACTION
  • 2016 : Responsable du projet H2020 Giantleap
  • 2018 : Habilitation à diriger les recherches