©CNRS DR7-Hélène Curvat

Sylvie Le FlochIngénieure de recherche en matériaux

Médaille de cristal du CNRS

Ingénieure de recherche en matériaux à l’Institut lumière matière1, spécialiste de l’élaboration et du comportement de matériaux sous conditions extrêmes de pression et température.

"Après une formation en céramique industrielle et deux projets de recherche et développement chez Safran et ArcelorMittal, je m’imaginais continuer dans la recherche pour l’industrie. Mais, curieuse de connaître le CNRS, j’ai choisi d’y faire un petit détour, pour terminer ma formation par un projet de recherche fondamentale. Les défis scientifiques et techniques à relever et l’exploration de nouvelles idées m’ont passionnée. Et cela fait bientôt 30 ans que ça dure ! Aux températures extrêmes, j’ai pu ajouter les pressions extrêmes pour élaborer de nouveaux matériaux, des supraconducteurs aux nanomatériaux. La recherche dans le domaine des hautes pressions demande l’acquisition de savoir-faire que m’ont transmis des techniciens, ingénieurs et chercheurs du réseau de technologie des hautes pressions du CNRS. Ce réseau fédère une communauté pluridisciplinaire dans laquelle j’ai plaisir à échanger et transmettre à mon tour."

  • 1. CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1

CV

  • 1994 : Doctorat en sciences des matériaux de l’université d’Orléans (laboratoire Conditions extrêmes et matériaux : haute température et irradiation2)
  • 1994 : Entrée au CNRS – Ingénieure de recherche au laboratoire de Cristallographie, devenu l’Institut Néel3 de Grenoble
  • 2000 : Membre du comité de pilotage du réseau de technologie des hautes pressions du CNRS
  • 2003 : Ingénieure de recherche au Laboratoire de physique de la matière condensée et des nanostructures de Lyon, devenu l’Institut lumière matière
  • 2009 : Directrice technique de la Plateforme lyonnaise d’expérimentation en conditions extrêmes (PLECE-ILMTech)