Chercheur - Recrutement temporaire

Les CDD de chercheurs, post-doctorants

Depuis 2010, le CNRS ne lance plus de campagne nationale de recrutement de post-doctorants. Cependant l’organisme recrute tout au long de l’année des chercheurs en post-doctorat sur des contrats à durée déterminée, d’une durée d’un an, éventuellement renouvelable, dans le cadre de projets de recherche. En fonction des besoins des laboratoires, les offres peuvent relever de toutes les disciplines.

Le recrutement de post-doctorants sur contrat est destiné aux jeunes docteurs, français ou étrangers désireux de :

  • réaliser une mobilité à partir de leur laboratoire de formation initiale ;
  • d'acquérir une expérience complémentaire de recherche de haut niveau ;
  • de se préparer, dans de bonnes conditions et sans rupture après leur thèse, à un recrutement ultérieur dans une entreprise ou dans un laboratoire académique en France ou à l'étranger.

Ces contrats peuvent notamment bénéficier à de jeunes docteurs français partis un temps à l'étranger pour leur permettre de revenir en France et réussir leur insertion professionnelle.

Les dernières offres sont disponibles sur le portail emploi du CNRS

Les chaires CNRS - Enseignement supérieur

Ce dispositif vise à attirer les jeunes talents sur des postes thématiques définis en concertation entre le CNRS et l’université dans le cadre d’une politique scientifique commune. Les maîtres de conférences recrutés sur chaires CNRS-Enseignement supérieur sont sélectionnés conjointement par l’université et le CNRS, recrutés par l’université et accueillis en délégation auprès du CNRS.

Durant cinq ans, ils peuvent se consacrer majoritairement au développement de leur projet de recherche dans un environnement scientifique approprié, en assurant un service d’enseignement limité à un tiers de temps. Outre leur rémunération, les lauréats des chaires CNRS-Enseignement supérieur bénéficient d’une prime significative et de crédits destinés à soutenir leur recherche.

Les chaires sont accessibles non seulement aux jeunes docteurs candidats à un premier poste de maître de conférences mais également aux maîtres de conférences candidats à une mutation ainsi qu’aux chargés de recherche souhaitant devenir maîtres de conférence. Les modalités de concours sont celles retenues pour les concours de maître de conférences et impliquent donc la nécessité d’être inscrit sur la liste de qualification.

L’accueil d’enseignants-chercheurs

L’accueil d’enseignants-chercheurs en délégation permet à des maîtres de conférences et des professeurs des universités de bénéficier d’un allègement de leur charge d’enseignement pour se consacrer à une activité de recherche au CNRS.

L’enseignant-chercheur délégué au CNRS continue d’être rémunéré par son administration d’origine ; il cesse tout service d’enseignement pendant le temps de sa délégation (6 mois ou 1 an).

Pour en savoir plus

Voir aussi