Ingénieur, technicien
Recrutement des titulaires

Le concours ingénieurs, techniciens

Le CNRS recrute dans une grande variété de métiers par concours. Ces concours sont ouverts chaque année et offrent de nombreux postes correspondants à des métiers d'accompagnement de la recherche. Tous ces métiers sont regroupés en branches d'activité professionnelle (BAP) et appartiennent aux corps des ingénieurs ou techniciens accompagnant les chercheurs dans leurs activités de recherche.

Conditions pour candidater

Les candidats de toutes nationalités d’un niveau de formation allant du BEP au doctorat,  de titres ou de travaux équivalents * peuvent se présenter pour l’accès :

  • au corps des ingénieurs de recherche (IR), des ingénieurs d'études (IE) et des assistants ingénieurs (AI) (catégorie A de la fonction publique) :
    • ingénieurs de recherche (IR) – niveau doctorat, agrégation et certains diplômes d’ingénieur
      (université, école supérieure ou grande école)
    • ingénieurs d'études (IE) – niveau II, licence, DEA, DESS, IEP
    • assistants ingénieurs (AI) – niveau III, brevet de technicien supérieur, DUT, DEUST

En revanche, seuls les ressortissants d'un État membre de la Communauté européenne ou d'un autre État* faisant partie de l'espace économique européen peuvent concourir pour l'accès :

  • au corps des techniciens (T) et des adjoints techniques (AJT) de la recherche (catégories B et C de la fonction publique) :
    • techniciens de la recherche (T) – niveau IV, brevet supérieur, DEUG
    • adjoints techniques de la recherche (AJT) – niveau V, BEP

* Trois autres Etats bénéficient de ces mêmes dispositions pour leurs ressortissants : la confédération suisse, la principauté de Monaco, la principauté d’Andorre.

Calendrier et déroulement des concours

Juin

Les postes sont mis en ligne le jour de l'ouverture du concours sur le site du concours IT.

Mi-juillet

Clôture des inscriptions

De septembre à novembre

La phase de sélection des candidats se déroule en deux phases :
  • - La phase d'admissibilité est la première étape. Elle consiste en l'étude par le jury* du dossier de candidature.
    • Ceci concerne les ingénieurs de recherche, les ingénieurs d'études, les assistants ingénieurs et les techniciens.
    • Pour les adjoints techniques de la recherche, il s'agit d'une épreuve écrite ou pratique qui permet d'évaluer les connaissances générales du candidat.
  • - La phase d'admission comprend une audition. Elle peut être précédée ou non d'une épreuve technique (écrite ou pratique) qui sera déterminée par le jury *. Pour les concours d'accès aux corps des assistants ingénieurs et techniciens l'épreuve technique est obligatoire.

* Le jury est composé au minimum d'un président, représentant de la direction générale du CNRS, de trois membres experts (dont le représentant du Comité national de la recherche scientifique), et d'un directeur du laboratoire ou du service d'affectation (ou de son représentant), si l'affectation est précisée dans l'arrêté d'ouverture.

1er décembre

Date de prise de fonctions des lauréats.

Recrutement des ingénieurs et techniciens handicapés par la voie contractuelle

Chaque année, le CNRS recrute des personnels bénéficiaires de l'obligation d'emploi parmi ses personnels ingénieurs et techniciens, que ce soit par la voie de concours classique (avec possibilité d'épreuve aménagée) ou par la voie contractuelle *.

Cette deuxième voie d'accès à la fonction publique est ouverte aux personnes remplissant les conditions de l'obligation légale d'emploi et n'ayant pas déjà la qualité de fonctionnaire, sous réserve qu'elles remplissent les conditions d'aptitude pour l'exercice de la fonction **.

Elle permet d'être recruté sur la base d'un contrat donnant lieu à titularisation au bout de la période probatoire d'un an. Elle constitue une voie d'accès dérogatoire à la fonction publique mais ne se substitue pas à la voie d'accès par concours qui reste le mode de recrutement normal et privilégié.

* prise en application de l'article 27 de la loi n°84-16 modifiée relative à certaines modalités de recrutement des personnes handicapées dans la Fonction publique de l'État.

** Les conditions générales d'accès préalables au recrutement sont précisées dans le décret n°95-979 du 25 août 1995 modifié relatif au recrutement des travailleurs handicapés dans la fonction publique.

Examens professionnalisés réservés

Le CNRS met en œuvre un dispositif de recrutement sur examens professionnalisés pour les agents non titulaires, selon les conditions prévues par la loi du 12 mars 2012 (dite loi Sauvadet). Ces examens seront ouverts pendant une période 4 ans, à compter de 2013, aux agents présents en CDD ou CDI dans un EPST à une date donnée et remplissant des conditions précises d'ancienneté. Ouverture en juin.

Pour en savoir plus

Voir aussi