Un récepteur des sels biliaires contrôle la réplication du virus de l’hépatite B

Santé

Des chercheurs du CIRI - Centre international de recherche en infectiologie de Lyon (Inserm, CNRS, ENS de Lyon et Université Claude Bernard Lyon 1) soutenus par l’ANRS montrent le lien entre l’activation d’un récepteur des sels biliaires présent dans les cellules du foie et la diminution de la réplication du virus de l’hépatite B chez des souris infectées par ce virus. Cette étude coordonnée par le Pr. Patrice André (Université Claude Bernard Lyon 1) vient de faire l’objet d’une publication dans la revue The FASEB Journal.

Bibliographie

Farnesoid X receptor-a is a proviral host factor for hepatitis B virus that is inhibited by ligands in vitro and in vivo, Karim Mouzannar, Floriane Fusil, Benoît Lacombe, Anaïs Ollivier, Camille Ménard, Vincent Lotteau, François-Loïc Cosset, Christophe Ramière et Patrice André. The FASEB Journal, 11 octobre 2018. https://doi.org/10.1096/fj.201801181R

Contact

Patrice André
Professeur de virologie à l'Université Claude Bernard Lyon 1
Séverine Ciancia
Attachée de presse à l'ANRS
Nolwenn Plusquellec
Attachée de presse à l'ANRS
CNRS - Bureau de Presse