Accueil > Espace actualités > Actualités > Vu à la une

Vu à la une

 

Mois : Février - Janvier -

Février

22/02/2018 - Protéger à la fois la richesse et la connectivité des espèces dans un réseau d'aires marines protégées augmente la persistance de ces espèces

Des chercheurs de l'EPHE, de l'Université de Montpellier, avec le soutien du CNRS, ainsi que de quatre universités ou instituts étrangers1 ont montré que considérer la connectivité des populations de poissons en plus de la richesse en espèces augmente la persistance des populations dans le réseau des aires marines protégées (AMP) de la mer méditerranée. Cette étude publiée dans la revue scientifique Conservation Letters en février 2018 est la première à montrer un bénéfice d'un réseau d'AMP sur la persistance des populations en considérant conjointement la représentation en espèces et leur connectivité. Plus...

22/02/2018 - Chamboule-tout dans les origines des chevaux

Apprivoisés il y a 5500 ans au Kazakhstan, les chevaux de Botai étaient considérés comme les ancêtres de tous les chevaux domestiques actuels... jusqu'à ce qu'une équipe menée par des chercheurs du CNRS et de l'Université Toulouse III – Paul Sabatier séquence leur génome. Les résultats publiés le 22 février 2018 dans la revue Science sont surprenants : ces équidés ne sont pas les aïeux de nos chevaux domestiques, mais ceux des chevaux de Przewalski, présumés sauvages ! Plus...

21/02/2018 - Un astronome amateur capture la naissance d'une supernova

Une observation sans précédent d'une supernova, explosion d'une étoile massive, a pu être capturée à ses tout débuts par un astronome amateur, au moment exact où la supernova est devenue visible dans le ciel. Ces données et des observations complémentaires obtenues par une batterie de télescopes ont permis à une équipe de chercheurs de plusieurs instituts du CONICET1, en Argentine, et de l'université Paris Diderot, du CNRS et du CEA, en France, de tester, pour la première fois, les prédictions théoriques sur l'évolution initiale de telles explosions stellaires. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature le 22 février 2018. Plus...

21/02/2018 - La commission d'enquête Sorbonne Université - CNRS concernant la mise en cause de publications de Catherine Jessus conclut à l'absence de méconduite scientifique

Plus...

21/02/2018 - Des arbres à l'âge de glace dans les Alpes

Une étude publiée dans la revue internationale Global Change Biology le 21 février 2018 et conduite par Christopher Carcaillet chercheur EPHE au Laboratoire d'écologie des hydrosystèmes naturels anthropisés (CNRS/Université Claude Bernard Lyon 1/ENTPE), Serge Aubert1 (Université Grenoble Alpes) et Jean-Louis Latil, un citoyen passionné de science2, au Col du Lautaret (à 2 100 m d'altitude dans les Alpes centrales françaises), montre une présence très précoce d'arbres (pin à crochet, bouleaux) et d'escargots âgés de 11 700 ans. Or, à cette époque dans les Alpes, les glaciers occupant les fonds de vallée entretenaient un microclimat glaciaire a priori défavorable aux arbres et aux organismes vivants associés. L'étude a montré que le site de la découverte présentait une source géothermale, dont les eaux chaudes ressurgissaient à la surface, empêchant les sols de geler pendant la saison estivale et permettant ainsi aux arbres de pousser et aux mollusques d'activer leurs fonctions vitales dans un environnement glaciaire. Cette étude conforte l'idée de l'existence d'îlots d'arbres en haute montagne, comme des oasis glaciaires, sur des pentes exposées au soleil à la faveur de contextes topographiques ou géologiques exceptionnels. Plus...

20/02/2018 - Les nouveaux neurones du cerveau adulte participent à l'apprentissage sensoriel

S'il était établi depuis plusieurs années que le cerveau adulte pouvait produire de nouveaux neurones, il restait encore à préciser les propriétés fournies par ces neurones formés tardivement. Quels avantages pouvaient-ils apporter que leurs semblables, générés peu après la naissance, ne pouvaient garantir ? Des chercheurs de l'Institut Pasteur et du CNRS montrent que les nouveaux neurones produits chez l'adulte réagissent préférentiellement aux stimuli sensoriels associés à la récompense, et permettent d'accélérer l'association entre l'information sensorielle et cette récompense. Les neurones générés chez l'adulte sont ainsi aussi importants pour identifier le stimulus sensoriel que la valeur positive à laquelle cette expérience sensorielle est associée. Fait marquant, les neurones générés peu après la naissance sont incapables d'assurer cette même fonction. Ces résultats sont publiés dans la revue PNAS, le 19 février 2018. Plus...

15/02/2018 - Un mécanisme de détection de la virulence microbienne chez la drosophile

Des chercheurs strasbourgeois du laboratoire Modèles insectes d'immunité innée (CNRS) et de l'Institut pluridisciplinaire Hubert-Curien (CNRS/Université de Strasbourg) ont mis en évidence un mécanisme original de reconnaissance des infections chez la mouche drosophile. Il permet de détecter l'activité des enzymes microbiennes responsables de la virulence, plutôt que des motifs moléculaires spécifiques des microorganismes, qui constituent des signaux de « non-soi ». Ces résultats sont publiés le 15 février 2018 dans la revue Molecular Cell. Plus...

15/02/2018 - Diabète de type 1 : le rôle du thymus n'est pas celui que l'on croyait !

C'est une petite révolution dans le monde de la recherche sur le diabète de type 1 : une étude menée par l'équipe Inserm dirigée par Roberto Mallone à l'Institut Cochin (Inserm, CNRS, Université Paris Descartes), remet en question le rôle attribué de longue date au thymus dans la sélection et l'élimination des globules blancs associés au diabète de type 1 et révèle que nous sommes tous auto-immuns. Ces découvertes changent notre compréhension des mécanismes du diabète de type 1 et suggèrent de nouvelles stratégies thérapeutiques pour lutter contre cette maladie. Ces travaux sont publiés dans la revue Science Immunology. Plus...

14/02/2018 - Une nouvelle technique hybride d'imagerie médicale non invasive ultra performante

Actuellement en pleine ébullition, l'imagerie médicale pourrait bien avoir trouvé une technique inédite permettant d'observer de multiples facettes du vivant en temps réel et de manière non invasive. En effet, des équipes de chercheurs Inserm et CNRS au sein de l'Institut Langevin (ESPCI Paris – Université PSL / CNRS), de l'Accélérateur de Recherche Technologique (A.R.T. Inserm) en Ultrasons biomédicaux et du centre de recherche cardiovasculaire de Paris (Inserm / Université Paris Descartes) ont mis au point un nouvel instrument d'imagerie médicale associant la tomographie par émission de positons – « Pet-scan » – avec l'imagerie ultrasonore ultrarapide, baptisé PETRUS pour Positron Emission Tomography Registered Ultrafast Sonography. Ces équipes ont obtenu des images en trois dimensions où l'anatomie, le métabolisme, la fonctionnalité et même l'élasticité des organes sont parfaitement superposés. Ces travaux font la couverture de la revue Nature Biomedical Engineering le 6 Février 2018. Plus...

14/02/2018 - La formation de la galaxie d'Andromède enfin élucidée

La galaxie spirale Andromède s'est structurée il y a moins de 3 milliards d'années, à la suite d'une collision majeure survenue entre deux galaxies. C'est la conclusion rapportée par une étude adossée à des moyens de calculs informatiques sans précédent et dirigée par un astronome de l'Observatoire de Paris - PSL, au département Galaxies, Etoiles, Physique et Instrumentation - GEPI (Observatoire de Paris - PSL / CNRS / Université Paris Diderot). Celle-ci paraît en ligne dans la revue Monthly Notices of the Royal Astronomical Society, en date du 14 février 2018. Plus...

13/02/2018 - Art rupestre : des sculptures de dromadaires en taille réelle découvertes en Arabie saoudite

Au nord-ouest de l'Arabie saoudite, un archéologue au CNRS1 et ses collègues de la Saudi Commission for Tourism and National Heritage ont découvert un site d'exception où figurent des sculptures de camélidés inédites dans la région et qui daterait de l'ère chrétienne2. Cette découverte apporte un nouvel éclairage sur l'évolution de l'art rupestre dans la péninsule arabique. Elle fait l'objet d'un article publié dans la revue Antiquity en février 2018. Plus...

12/02/2018 - Une acidification plus rapide que prévu en Atlantique nord

Avec l'accumulation des rejets d'origine humaine, le CO2 dissous augmente dans les eaux océaniques de surface. Un article publié le 12 février dans Nature montre une pénétration de ces teneurs en CO2 plus rapide que prévu en profondeur, au niveau de l'océan Atlantique nord. Les récifs coralliens d'eau froide pourraient en être victimes. Ces résultats confirment l'intérêt des longues séries temporelles, comme celles du projet Ovide mené par des chercheurs de l'Institut de recherche marine de Vigo (Espagne) et du Laboratoire d'océanographie physique et spatiale (LOPS – CNRS/Ifremer/IRD/UBO), pour suivre l'impact du changement climatique dans l'océan. Plus...

02/02/2018 - Vers une meilleure prévision des éruptions solaires

Un seul et unique phénomène pourrait contrôler toutes les éruptions solaires. C'est ce que viennent de mettre en évidence des chercheurs du CNRS, de l'École polytechnique, du CEA et d'Inria1 dans un article qui fera la Une de la revue Nature le 8 février 2018. Ils ont mis en évidence la présence d'une « cage » renforcée dans laquelle se développe une corde magnétique2 à l'origine des éruptions solaires. C'est la résistance de cette cage aux assauts de la corde qui détermine la puissance et le type de l'éruption à venir. Ces travaux ont permis d'élaborer un modèle capable de prévoir l'énergie maximale qui peut être libérée lors d'une éruption solaire, aux conséquences potentiellement dévastatrices pour la Terre. Plus...

01/02/2018 - Un partenariat pour renforcer la recherche en islamologie

Le CNRS et la Fondation de l'Islam de France signent aujourd'hui un partenariat autour d'une mission commune : renforcer la recherche en islamologie, c'est-à-dire l'étude scientifique du fait religieux islamique, en France. Le CNRS est représenté par le Groupement d'intérêt scientifique Moyen-Orient et mondes musulmans (GIS MOMM), un réseau créé en 2013 à son initiative pour rassembler les centres de recherche français spécialisés sur l'étude de l'Islam. Plus...

01/02/2018 - L'ANR, le CNRS, l'École polytechnique et Total s'associent pour créer une chaire dans le domaine des semi-conducteurs

L'Agence nationale de la recherche, le CNRS, l'École polytechnique et Total annoncent, jeudi 1er février 2018, la création de la chaire industrielle ANR PISTOL1. Cette chaire rassemble une équipe de recherche commune qui a pour objectif de développer de nouveaux procédés de traitement par plasma pour les semi-conducteurs. L'enjeu scientifique de cette chaire est de faire émerger de nouvelles applications dans les domaines du photovoltaïque, de la microélectronique et des nouvelles générations de capteurs et d'écrans. Plus...

haut de page

Janvier

31/01/2018 - L'ingéniosité de l'homme à l'épreuve des malignes bactéries

Comment les bactéries font elles pour infecter notre organisme ? Quelles "armes" leur permettent de passer à travers les mailles du filet de notre système immunitaire ? C'est ce que tentent de comprendre l'équipe de Thomas Henry chercheur à l'Inserm et ses collaborateurs du CNRS de l'Université Claude Bernard Lyon 1 et de l'ENS de Lyon regroupés au sein du Centre international de recherche en infectiologie (CIRI). Dans un travail publié dans la revue Nature Communication les chercheurs se sont intéressés à un composant clé du mécanisme d'évasion des bactéries et trouvé chez l'homme, l'acteur majeur de leur détection. Plus...

30/01/2018 - La découverte d'une nouvelle enzyme de champignons ouvre la voie à l'innovation en bioraffinerie

Les parois des cellules des végétaux sont constituées d'une matière appelée lignocellulose qui focalise les recherches dans la filière des biocarburants et de la chimie verte depuis une dizaine d'années. Cette matière première, abondante dans les déchets végétaux, est cependant très résistante à la dégradation enzymatique, et ceci rend la production de biocarburants trop coûteuse pour l'instant. Des chercheurs de l'Inra et du CNRS ont découvert une nouvelle famille d'enzymes produite par des champignons dégradeurs de bois et capable de faciliter la dégradation du xylane, un polysaccharide particulièrement récalcitrant des parois végétales. Les résultats ont été publiés dans la revue Nature Chemical Biology, le 29 janvier 2018. Plus...

30/01/2018 - Acidité des océans : quel sera l'impact de variations saisonnières plus marquées ?

Selon une étude menée par les chercheurs du LSCE1 (CEA-CNRS-UVSQ), d'ici la fin du siècle les variations saisonnières de l'acidité des océans (pH) seront plus marquées qu'aujourd'hui, pouvant même être multipliées par deux. La saisonnalité du pH, considérée jusqu'à présent comme plutôt favorable à l'adaptation des organismes marins au réchauffement global, pourrait en réalité se révéler délétère. Ce paramètre doit désormais être mieux pris en compte dans les modèles climatiques. Ces résultats sont publiés dans la revue Nature Climate Change le 29 janvier 2018. Plus...

29/01/2018 - De nouvelles découvertes sur la maladie d'Alzheimer

Une équipe dirigée par Stéphanie Daumas, chercheuse à l'Institut de biologie Paris-Seine (IBPS : Sorbonne Université/CNRS/Inserm) et Salah El Mestikawy de l'institut universitaire en santé mentale Douglas de Montréal, remet en question le dogme qui associe la maladie d'Alzheimer à d'importantes pertes neuronales et synaptiques. Leur étude internationale menée sur plus de 170 sujets souffrant de la maladie d'Alzheimer à des stades divers est publiée dans Scientific Reports le 17 janvier. Plus...

26/01/2018 - Les premiers hommes modernes découverts hors d'Afrique

La sortie d'Afrique de notre espèce Homo sapiens vient d'être repoussée d'au moins 60 000 ans par rapport à ce que l'on pensait jusqu'à présent. C'est la découverte faite par une équipe internationale impliquant une trentaine de scientifiques, dont des chercheurs de l'Institut de recherche sur les archéomatériaux (CNRS/Université Bordeaux Montaigne/UTMB/Université d'Orléans), du Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (CNRS/CEA/UVSQ) et du laboratoire De la Préhistoire à l'actuel : culture, environnement et anthropologie (CNRS/ministère de la Culture/université de Bordeaux). Les résultats sont publiés le 26 janvier 2018 dans Science. Plus...

25/01/2018 - Tara Oceans : découverte de plus de 100 millions de gènes issus du monde marin

L'expédition Tara Oceans (2009-2013) a permis de collecter des échantillons de plancton dans tous les océans du globe à bord de la goélette Tara, et d'établir des catalogues d'espèces et de gènes à une échelle jusqu'alors jamais entreprise. Poursuivant l'analyse et l'exploitation de la plus grande base de données établie sur l'écosystème planctonique, les équipes du CEA, CNRS, EMBL et ENS, entre autres1, viennent de franchir une nouvelle étape en analysant l'expression de plus de 100 millions de gènes appartenant à des organismes complexes allant des algues microscopiques aux petits animaux planctoniques. Ces équipes ont montré que des gènes très différents s'expriment selon la température de l'eau ou la concentration en nutriments des zones océaniques étudiées. La moitié de ces gènes est inconnue, ce qui indique que l'océan, étant déjà un formidable réservoir de biodiversité, recèle en même temps un énorme potentiel de fonctions génétiques à découvrir. En utilisant des méthodes d'isolement et de caractérisation de cellules isolées, les chercheurs ont pu explorer plus spécifiquement le rôle des gènes présents dans ce compartiment peu étudié, incultivé mais très abondant du plancton, premier maillon d'une longue chaîne alimentaire. Ces résultats font l'objet de deux articles publiés dans la revue Nature Communications les 22 et 25 janvier 2018. Plus...

24/01/2018 - Antoine Petit est nommé président-directeur général du CNRS

Antoine Petit a été nommé président-directeur général du CNRS le 24 janvier 2018 par le président de la République sur proposition de Frédérique Vidal, ministre de l'Enseignement supérieur, de la Recherche et de l'Innovation. Professeur des universités de classe exceptionnelle, Antoine Petit était président d'Inria depuis octobre 2014. Il est président non exécutif de l'IHEST (Institut des hautes études pour la science et la technologie) depuis avril dernier. Plus...

22/01/2018 - « Étonnant Vivant » : une nouvelle exposition à la station Montparnasse-Bienvenüe

D'où vient la vie ? Comment s'adapte-t-elle à son environnement ? Quelles formes peut-elle prendre ? Pour répondre à ces questions, l'exposition « Étonnant Vivant », conçue par le CNRS en partenariat avec la RATP, propose un tour d'horizon des découvertes sur le vivant parmi les plus surprenantes des 15 dernières années. Durant deux mois, les voyageurs du métro parisien pourront découvrir cette exposition dans le couloir de la station Montparnasse-Bienvenüe et sur un site web (http://www.cnrs.fr/etonnant-vivant) et un compte Instagram (https://www.instagram.com/etonnantvivant/) dédiés. Plus...

19/01/2018 - Une vie de dengue : de nouvelles cibles antivirales identifiées pour combattre ce virus

Le virus de la dengue - comme tous les autres virus- détourne à son profit de nombreuses fonctions de la cellule hôte pour accomplir son cycle infectieux. Des chercheurs de l'Inserm, du CNRS et de l'Université Paris Diderot viennent d'identifier, pour la première fois, l'ensemble des facteurs cellulaires qui interagissent avec le virus au cours de sa réplication. En apportant la preuve de concept qu'il est possible d'inhiber certaines de ces molécules, les scientifiques ouvrent la voie à la possibilité de nouvelles thérapies antivirales contre la dengue mais aussi contre d'autres virus de la même famille tels que le virus ZIKA ou celui du Nil occidental. Ces travaux sont publiés dans la revue Cell Reports. Plus...

17/01/2018 - Découvrez le nouvel ouvrage « Mangrove. Une forêt dans la mer »

Savez-vous que les mangroves sont des puits de carbone qui absorbent de grandes quantités de CO2 ? Qu'elles peuvent servir de filtres ou d'éponges face aux pollutions humaines ? Cet écosystème complexe fait l'objet d'un ouvrage "Mangrove. Une forêt dans la mer", rédigé par des chercheurs issus des laboratoires du CNRS ou associés. Publié par le cherche midi, en partenariat avec le CNRS, ce livre grand public paraît le 2 février 2018 en librairie. Il nous invite à poser un regard nouveau sur cette forêt secrète, dont la préservation devient un enjeu écologique mondial. Plus...

16/01/2018 - Lancement de la Chaire industrielle Trace sur le suivi des émissions de gaz à effet de serre

La chaire industrielle Trace est un nouveau programme de recherche de 4 ans qui a été officiellement lancé mardi 16 janvier 2018. Sélectionné par l'Agence nationale de la recherche, ce programme vise à développer de meilleures méthodes de suivi par satellite des émissions de gaz à effet de serre (dioxyde de carbone et méthane), et à l'aide de nouveaux capteurs déployés à proximité de sites émetteurs de méthane. Coordonnée par Philippe Ciais au Laboratoire des sciences du climat et de l'environnement (LSCE, CEA/ CNRS /UVSQ) et cofinancée par Suez, Thales Alenia Space et Total, cette chaire, dont le budget est de 1,5 million d'euros est portée par l'Université de Versailles Saint-Quentin-en-Yvelines. Le Laboratoire de météorologie dynamique (LMD, CNRS/ENS/École Polytechnique/Sorbonne Université), qui fait partie de l'Institut Pierre-Simon Laplace tout comme le LSCE, est également impliqué dans ce programme. Plus...

15/01/2018 - Des robots pour mieux comprendre la floraison du phytoplancton

La floraison du phytoplancton est un des facteurs les plus importants de l'efficacité de la pompe de carbone dans l'océan Atlantique Nord. Pour mieux comprendre ce phénomène, le projet ERC remOcean1, mené par des chercheurs du Laboratoire d'océanographie de Villefranche (CNRS/Sorbonne Université), a développé une nouvelle classe de robots : les flotteurs-profileurs biogéochimiques, premiers robots capables de récolter des données dans l'océan tout au long de l'année. Grâce à ces données uniques, les chercheurs ont identifié le point de départ de l'explosion printanière du phytoplancton. Leurs résultats font l'objet de deux articles publiés dans Nature Geoscience et Nature Communications. Plus...

15/01/2018 - Le CNRS et l'Imperial College de Londres créent un laboratoire commun en mathématiques

L'Imperial College de Londres, l'une des dix meilleures universités au monde, et le CNRS, plus grand organisme de recherche fondamentale en Europe, ont créé le 1er janvier 2018 une Unité mixte internationale (UMI) en mathématiques. Le laboratoire Abraham de Moivre est inauguré ce lundi 15 janvier à Londres. Plus...

12/01/2018 - La Maison des mathématiques prend forme à Paris

Un espace d'exposition et de médiation doublé d'un espace où les chercheurs et universitaires pourront rencontrer les acteurs du monde économique, culturel, industriel et social : voici ce qui définira la future Maison des mathématiques, située au cœur de Paris, dans un bâtiment exceptionnel de Sorbonne Université, à la riche histoire et dédié à l'enseignement et à la recherche scientifique. Le cabinet d'architecture Atelier Novembre a été choisi pour la création de cette maison dédiée aux mathématiques et à la physique théorique qui, adossée à l'Institut Henri Poincaré (CNRS/Sorbonne Université), prendra ses quartiers au printemps 2020 dans les anciens locaux du Laboratoire de chimie physique - matière et rayonnement (CNRS/Sorbonne Université), créé par Jean Perrin, lauréat du prix Nobel de physique en 1926 et fondateur du CNRS. Plus...

11/01/2018 - Un appel à projets pour explorer la santé, l'innovation et le changement climatique sous l'angle du genre

Le consortium GENDER-NET Plus, rassemblant 16 partenaires de 13 pays coordonnés par le CNRS, lance un appel à projets de recherche explorant la dimension du genre dans les domaines de la santé, de l'innovation ou des changements climatiques. Les pré-propositions, à soumettre avant le 1er mars 2018, devront impliquer au moins 3 pays du consortium. L'appel à projets est doté d'un budget total prévisionnel de plus de 10 millions d'euros. Plus...

10/01/2018 - Un nanosatellite français pour percer les mystères de Beta Pictoris

PicSat sera lancé le 12 janvier 2018 pour étudier en continu l'étoile Beta Pictoris, son exoplanète et son célèbre disque de matière, grâce à un télescope de 5 cm de diamètre. Ce nanosatellite a été conçu et construit en trois ans seulement par des chercheurs et ingénieurs de l'Observatoire de Paris et du CNRS, avec le soutien de l'Université PSL, du CNES, de l'ERC et de la FONDATION MERAC. Plus...

02/01/2018 - Des puces pour modéliser et mieux comprendre la maladie de Huntington

En combinant l'utilisation de neurones issus de souris modèles de la maladie de Huntington, une maladie neurologique d'origine génétique, et la technologie microfluidique, l'équipe de Frédéric Saudou, Directeur de Grenoble Institut des Neurosciences (GIN – Inserm/UGA) et responsable de l'équipe « Dynamiques intracellulaires et neurodégénérescence », en collaboration avec Benoit Charlot, de l'Institut d'électronique des systèmes (CNRS/Université de Montpellier), a reconstitué sur une puce le circuit neuronal atteint chez les patients. Cette étude qui a permis d'identifier un nouveau mécanisme pathogénique, a été publiée dans la revue Cell Reports le 2 janvier 2018. Plus...

haut de page