CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > Espace communication > En direct des laboratoires >Prix Pierre Potier 2010

En direct des laboratoires de l'institut de Chimie

 

Prix Pierre Potier 2010 : deux entreprises travaillant en étroite collaboration avec des laboratoires du CNRS récompensées.

La remise du Prix Pierre Potier s’est déroulée le 1 septembre au ministère de l’économie, de l’industrie et de l’emploi. Créé en 2006 en partenariat avec la Fédération française pour les sciences de la chimie et l’Union des industries chimiques, ce prix récompense les initiatives de l’industrie chimique en faveur du développement durable et favorise le développement de démarches éco-responsables dans la filière. Chacun des lauréats est primé pour sa contribution à la mise sur le marché de produits plus sûrs, plus écologiques, mieux recyclés et faisant moins appel aux ressources fossiles.
5 lauréats ont été retenus cette année dont deux travaillant en étroite collaboration avec des laboratoires du CNRS.

 

Pierre Fabre Derme-Cosmétique reçoit un trophée dans la catégorie « procédé » pour le Sélectiose®, une molécule originale au service de la dermatite atopique.

La dermatite atopique qui touche aujourd’hui près de 15% de la population se traduit par une peau très sèche et irritée qui nécessite des soins apportant confort et apaisement. C’est ce que propose la gamme Trixera+ au Sélectiose® lancée par les laboratoires Avène (Pierre Fabre Dermo-Cosmétique) en novembre 2007 au terme de plusieurs années de recherches avec le CNRS (Isabelle Rico-Lattes / laboratoire « Interactions moléculaires et réactivité chimique et photochimique » (CNRS / Université Paul Sabatier de Toulouse).
Le concept qui a conduit au Sélectiose® est particulièrement original puisque cette molécule, obtenue à partir d’un sucre naturel, a été conçue pour être polyfonctionnelle : son caractère amphiphile lui permet à la fois d’améliorer l’accès aux récepteurs de l’épiderme à l’origine de ses propriétés anti-inflammatoires, et de limiter le nombre de constituants de la formule en participant à sa propre formulation (économies d’énergie et d’atomes).

 

Innoveox reçoit une médaille dans la catégorie Start-up pour l’oxydation hydrothermale en milieu supercritique, une solution écologique de traitement des déchets dangereux.

Depuis près de deux ans, Innoveox développe une offre globale de traitement des déchets dangereux issus principalement de l’industrie du raffinage, de la pétrochimie, de la chimie ou de la pharmacie.
Détentrice de cette technologie française développée et brevetée par le CNRS(François Cansell / Institut de chimie de la matière condensée de Bordeaux), Innoveox utilise la combustion froide pour convertir les déchets organiques exclusivement en eau avec un bilan carbone neutre. Efficace à 99.99 % et très rapide (moins d’une minute de traitement), l’eau peut être directement déversée dans le milieu naturel sans aucun risque pour l’environnement.

 

En savoir plus

 

6 septembre 2010

Les actualités d'autres laboratoires
Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits