CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique chimie : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > Communication > Distinctions, prix

Distinctions, Nominations, Prix 2018

 

 

Paolo Samori reçoit la médaille Blaise Pascal

L’Académie européenne des sciences a décerné la médaille Blaise Pascal en science des matériaux à Paolo Samorì en reconnaissance de sa contribution exceptionnelle au développement de nanomatériaux fonctionnels et de nanodispositifs présentant de nouvelles capacités électroniques, optiques et de détection.

Paolo Samorì est professeur de classe exceptionnelle à l’Université de Strasbourg et directeur de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (ISIS, CNRS/Université de Strasbourg) où il dirige le Laboratoire de nanochimie.

Ses travaux de recherche portent actuellement sur la chimie des matériaux bidimensionnels, les systèmes supramoléculaires intelligents ainsi que les matériaux et les (nano)dispositifs multifonctionnels de haute performance afin de développer un « internet des fonctions » en vue d’applications en énergie, en détection et en optoélectronique.

Il a publié à ce jour plus de 290 articles dans des revues scientifiques de premier plan et atteint plus de 11 000 citations et un indice h de 59.

Paolo Samorì a été élu membre junior de l’Institut universitaire de France (IUF) en 2010, membre de la Royal Society of Chemistry (FRSC) en 2012, membre de l’Academia Europaea et de l’Académie européenne des sciences en 2014 et membre honoraire de l’Université de Nova Gorica (Slovénie) en 2017 et de l’Université Jiao Tong de Shanghai (Chine) en 2018.

Il a reçu de nombreux prix prestigieux dont la médaille d’argent du CNRS en 2012, le prix franco-espagnol « Miguel Catalán - Paul Sabatier » de la Société espagnole de chimie ainsi que le prix franco-allemand « Georg Wittig - Victor Grignard » de la Société allemande de chimie en 2017 et le prix Surfaces et interfaces de la Royal Society of Chemistry en 2018.

Depuis 2001, il a encadré plus de 110 jeunes collaborateurs (dont plus de 30 doctorants et 40 post-doctorants) de plus de 25 pays. Parmi eux, 19 occupent maintenant un poste de professeur ou de chercheur dans de grandes universités ou centres de recherche dans 9 pays différents (Chine, Suède, Royaume-Uni, Italie, France, etc.).

L’Académie européenne des sciences a créé la médaille Blaise Pascal en 2003 pour reconnaître une contribution personnelle exceptionnelle à la science et la technologie et la promotion de l’excellence dans la recherche et la formation. Jusqu’à six médailles sont remises chaque année. Le prochain symposium et la cérémonie de remise des prix de l’Académie européenne des sciences auront lieu à Bielefeld (Allemagne) du 18 au 20 octobre 2018.

plusEn savoir plus

 


 

Caroline West, une chimiste analytique au top

Caroline West, maître de conférence à l'Institut de Chimie Organique et Analytique (CNRS/Université d'Orléans) et membre de l'Institut universitaire de France, vient d'être nommée dans le Top 40 des meilleurs chimistes analytiques 'under 40' au niveau mondial.

plusVoir le Top 40

 


 

Des jeunes chercheuses en chimie reçoivent une bourse L'Oréal-UNESCO Pour les femmes et la science

bourseLOrealUNESCO

Lundi 8 octobre, la Fondation L’Oréal a dévoilé les 30 jeunes chercheuses lauréates de son programme L’Oréal-UNESCO Pour les femmes et la Science. Ces jeunes chercheuses reçoivent une bourse de recherche et bénéficient d’un programme de formation au leadership.

Parmi les lauréates, trois chimistes issues d'un laboratoire CNRS :

Lucile Alexandre (Unité physico-chimie Curie, CNRS/Institut Curie/Sorbonne Université) repousse les limites de la médecine afin de diminuer la mortalité maternelle et infantile.

Céline Pagis (IRCELYON, CNRS/Université Lyon 1) et Caroline Rossi-Gendron (Laboratoire P.A.S.T.E.U.R., CNRS/ENS Paris/Sorbonne Université) travaillent sur l'infiniment petit, la première sur les "nanomatériaux contre le gaspillage alimentaire" et la seconde sur "l’ADN au service de nanotechnologies plus performantes et écologiques".

 

plusLire le communiqué de presse

 


 

Chloé Dindault, lauréate d'une bourse Siebel Scholar

dindault
©J. Barande - École polytechnique

Chloé Dindault, doctorante à l'Institut Photovoltaïque d'Ile-de-France (IPVF) et détachée au Laboratoire de physique des interfaces et des couches minces (LPICM, École polytechnique / CNRS), est nommée lauréate 2019 d'une bourse Siebel Scholars.

 

 

plusLire le communiqué de presse

 

 


 

Thierry Chartier reçoit la médaille de l'innovation CNRS

Chartier

Pionnier du développement des procédés additifs pour l'élaboration de pièces céramiques, Thierry Chartier est chercheur CNRS en matériaux et procédés céramiques à l'Institut de recherche sur les céramiques (CNRS/Université de Limoges). Ses travaux ont permis de développer des procédés d'élaboration qui font actuellement l'objet d'un véritable engouement international. Ils ont notamment mené à la création de deux start-up : 3DCeram, qui exploite le procédé de stéréolithographie, et Ceradrop, qui développe de nouvelles techniques d'impression par jet d'encre pour l'électronique. Il crée également en 2005, en collaboration avec Air Liquide, un laboratoire commun dont la vocation est de développer des matériaux et des systèmes céramiques en vue de produire de nouvelles sources d'énergie. En 2013, ses travaux permettent de réaliser au CHU de Limoges pour la première fois dans le monde, un implant crânien en hydroxyapatite à partir du fichier scanner du patient.

 

plusLire le communiqué de presse

plusVoir le portrait vidéo

plusVoir la galerie photo

 


 

Redouane Borsali a reçu le Grand Prix Scientifique France Taiwan 2018

borsali

Redouane Borsali, directeur de recherche au CNRS au CERMAV et directeur de l’Institut Carnot Polynat a reçu le Grand Prix Scientifique France Taiwan 2018 qui sera décerné par l’académie des sciences et le ministère de Taiwan en Novembre 2018

 

plusEn savoir plus

 

 

 

 

 

 

 


 

Thibaut Divoux récompensé par la Société de Rhéologie

divoux

Créé en 2009 en mémoire d'Arthur B. Metzner (1927-2006) qui fut professeur d'ingénierie chimique à l'Université du Delaware, le Metzner Early Career Award est remis chaque année par la Société de Rhéologie à un jeune chercheur qui se distingue par ses travaux dans le domaine de la rhéologie. Ce prix sera remis cette année pour la première fois à un Français, Thibaut Divoux (Unité mixte CNRS-MIT UMI 3466 & CRPP UMR 5031) à l’occasion du 90ème meeting de la Société de Rhéologie qui se tiendra du 14 au 18 octobre 2018 à Houston, Texas.

 

Contact chercheur:
Thibaut Divoux, CNRS, Unité Mixte CNRS-MIT, Cambridge  & CRPP Pessac
http://www.crpp-bordeaux.cnrs.fr/~divoux/
divoux@crpp-bordeaux.cnrs.fr

 

 

plusEn savoir plus (in English)

 


 

Patrice Simon, l’un des lauréats 2018 de Citation Laureates

clarivateSimon
©Clarivate Analytics

Patrice Simon, directeur adjoint du Réseau français sur le stockage électrochimique de l'énergie (RS2E) porté par le CNRS et enseignant-chercheur à l’Université Toulouse III-Paul Sabatier, est l’un des 17 Citation Laureates pour 2018. Etablie par Clarivate Analytics, cette liste distingue des scientifiques parmi les plus cités dans la littérature scientifique internationale. Ce chercheur en sciences des matériaux fait partie des six lauréats dans la catégorie « Physique ». Il est distingué aux côtés de Yury Gogotsi (université de Philadelphie, États-Unis) et de Rodney S. Ruoff (IBS CMCM Center et Ulsan National Institute of Science and Technology, en Corée du Sud) pour leurs découvertes et avancées sur les supercondensateurs.

Médaille d’argent 2015 du CNRS, Patrice Simon est le chef de file de la communauté scientifique française travaillant sur les supercondensateurs. Si les performances de ces batteries très vite rechargées et capables de produire en quelques secondes un courant puissant ont doublé ces dernières années, c’est en grande partie grâce à ses travaux. L’idée novatrice du scientifique : employer des carbones nanoporeux comme matériau de base des supercondensateurs afin d’accroître la surface de contact disponible pour les ions. Il travaille au Centre interuniversitaire de recherche et d’ingénierie des matériaux (Cirimat, CNRS/Université Toulouse III - Paul Sabatier /INP Toulouse).

plusEn savoir plus (in English)

 


 

Raphaël Rodriguez, le premier Français à remporter un Tetrahedron Young Investigator Award

raphaelRodriguez

Créés en 2005, les “Tetrahedron Young Investigator Awards” récompensent chaque année de jeunes chercheurs de moins de 40 ans ayant montré « une créativité et un dévouement exceptionnels » dans les domaines de la synthèse organique d’une part, et de la chimie bio-organique et médicale d’autre part. Cette dernière a été remise cette année pour la première fois à un Français, Raphaël Rodriguez (UMR3666 Chimie Biologique des Membranes et Ciblage Thérapeutique, Institut Curie/Inserm/CNRS). Ce chercheur travaille sur la synthèse de molécules complexes et le développement de protocoles en biologie cellulaire pour comprendre des maladies humaines, comme le cancer, ou la vieillesse. Il recevra sa récompense lors du 20ème Symposium Tetrahedron organisé en Thaïlande.

plusEn savoir plus (in English)

 


 

Les lauréats ERC Starting Grant 2018

erc_logo

Huit scientifiques rattachés à des unités INC sont lauréats 2018 d'une bourse Starting Grant de l'European Research Council (ERC).

Jean-Nicolas DUMEZ

DINAMIX: Real-time diffusion NMR analysis of mixtures
Institut de chimie des substances naturelles (CNRS)

Pawel DYDIO

Reverse&Cat: Reversible creation of non-inherent reactivity patterns in catalytic organic synthesis
Institut de science et d'ingénierie supramoléculaires (Université de Strasbourg/CNRS)

Klaus EYER

FuncMAB: High throughput single cell phenotypic analysis of functional antibody repertoires
Chimie, Biologie, Innovation (ESPCI Paris/CNRS)

Marco FAUSTINI

TEMPORE: Self-regulating porous nano-oscillators: from nanoscale homeostasis to time-programmable devices
Chimie de la matière condensée de Paris (CNRS/Collège de France/Sorbonne Université)

Dennis KURZBACH

HYPROTIN: Hyperpolarized nuclear magnetic resonance spectroscopy for time-resolved monitoring of interactions of intrinsically disordered breast-cancer proteins
Laboratoire des biomolécules (CNRS/ENS Paris/Sorbonne Université)

Cornelia MEINERT

A-LIFE: The asymmetry of life: towards a unified view of the emergence of biological homochirality
Institut de Chimie de Nice (CNRS/Université Nice Sophia Antipolis)

Loïc SALMON

PARAMIR: Investigating micro-RNA dynamics using paramagnetic NMR spectroscopy
Institut des sciences analytiques (ENS Lyon/Université Claude Bernard Lyon 1/CNRS)

Damien VOIRY

2D-4-CO2: Designing 2D nanosheets for CO2 reduction and integration into vdW heterostructures for artificial photosynthesis
Institut européen des membranes (ENSC Montpellier/Université de Montpellier/CNRS)

 

plusEn savoir plus sur les lauréats liés au CNRS

 


 

Appel à candidature 2018 pour les Prix de thèse C’Nano nationaux

Ces prix récompensent les meilleurs travaux de doctorat en Nanosciences et Nanotechnologies, réalisés dans une Université ou une Grande Ecole française. Ces prix, de 500€ chacun, seront décernés aux lauréats sur la base de l’originalité et de l’excellence de leurs travaux de thèse, soutenus entre le 01/09/2017 et le 31/08/2018. 6 Prix seront attribués sur les catégories "fondamentale", "interdisciplinaire" et "finalisée", et seront remis à l’occasion du congrès C’Nano 2018 à Toulon du 11 au 13 décembre 2018.

Dates limites de candidature : 13 septembre 2018 (16 h)

plusEn savoir plus

 


 

Thomas Duguet reçoit le prix d'excellence « FEMS » le 12 juillet 2018 à Budapest

Thomas Duguet reçoit le prix d'excellence « FEMS Communication Award for Excellence in Materials Science & Engineering 2019 » de la part de la fédération européenne des sociétés savantes de matériaux (FEMS), dont la SF2M est membre fondateur.

 

duguet

Formation
DUT Mesures physiques, Université Orléans-Tours, 2003
Diplôme d’ingénieur, Ecole des Mines de Nancy, 2006
Master en Science et Ingénierie des Matériaux, INP Lorraine, Nancy, 2006
Doctorat en Science et Ingénierie des Matériaux, INP Lorraine, Nancy, 2009


Activités de recherche
Thomas Duguet, chercheur CNRS au laboratoire CIRIMAT (Toulouse, France) depuis 2012, est ingénieur de l’Ecole des Mines de Nancy, où il a aussi réalisé un master recherche en science et ingénierie des matériaux, sous la supervision de Thierry Belmonte. Il a obtenu son doctorat de l’Université de Lorraine en 2009, sur la thématique Surfaces et Films Minces d’Alliages Métalliques Complexes, auprès de Vincent Fournée et Jean-Marie Dubois (Institut Jean Lamour, Nancy).
Ses principaux domaines de recherche portent sur la réactivité des surfaces, les mécanismes de formation de films minces et de revêtements métalliques ou céramiques, notamment CVD, et l’adhérence aux interfaces polymère/métal. Ces dernières années, une grande part de ses travaux collaboratifs a consisté à développer un procédé de revêtement CVD à basse température destiné à la fonctionnalisation de pièces en composite à matrice polymère pour l’allègement et l’amélioration de la stabilité thermomécanique des satellites. Cette collaboration l’a d’ailleurs mené à créer le laboratoire commun COCOON, avec la PME partenaire (MECANO ID). Il a cependant toujours cherché à appliquer à la fois une méthodologie « académique », issue de ses travaux antérieurs sur des systèmes modèles (science des surfaces, ultravide, calculs), et une méthodologie « d’ingénierie », plus empirique, qui inclue des contraintes et des jalons industriels (criblage, répétabilité, avancement, coûts). Cette volonté de mener des recherches duales a permis de développer des méthodologies originales et robustes, d’élaboration, de caractérisation, et de modélisation. Néanmoins, Thomas souhaite partager les honneurs avec ses collègues, la Pr. Corinne Lacaze-Dufaure, et le Dr. Constantin Vahlas, et remercie tous les étudiants et postdoctorants qui ont contribué aux travaux.

Thomas est co-auteur de 38 publications dont 1 revue, d’un chapitre d’ouvrage, et détient 1 brevet. Il a été invité à 3 reprises en conférence internationale, et une fois en congrès national. Il a aussi participé à 40 conférences sous la forme de contributions orales ou par affichage. Enfin, la SF2M lui a remis la médaille Jean RIST en 2016, comme une reconnaissance de son approche à la fois appliquée et fondamentale de ses problématiques scientifiques.

 

Mots-clés Réactivité de surface, Germination-Croissance, CVD, Métallisation, Adhérence.

 

Thomas Duguet, CNRS, Laboratoire CIRIMAT, Toulouse
thomas.duguet@cirimat.fr

 


 

La Division de chimie organique remet ses prix 2018

La Division de Chimie Organique a attribué ses prix pour l’année 2018. Sept des 8 lauréats sont rattachés à l'INC.

Prix Henri KAGAN

Rémi BLIECK UMR6014 CHIMIE ORGANIQUE, BIOORGANIQUE : RÉACTIVITÉ ET ANALYSE (COBRA)

Prix Marc JULIA

Joanna WENCEL-DELORD UMR7042 Laboratoire d'Innovation Moléculaire et Applications (LIMA)

Prix Jean-Pierre SAUVAGE

Tatiana BESSET UMR6014 CHIMIE ORGANIQUE, BIOORGANIQUE : RÉACTIVITÉ ET ANALYSE (COBRA)

Prix Jean NORMANT

Joseph MORAN UMR7006 Institut de Science et d'Ingénierie Supramoléculaires (ISIS)

Prix Jean-Marie LEHN

Michael SMIETANA UMR5247 Institut des Biomolécules Max Mousseron (IBMM)

Guillaume VINCENT UMR8182 Institut de Chimie Moléculaire et des Matériaux d'Orsay (ICMMO)

Prix DCO

Didier BOURISSOU UMR5069 LABORATOIRE HETEROCHIMIE FONDAMENTALE ET APPLIQUEE (LHFA)

plusEn savoir plus

 


 

Alexandrine Lambert remporte le premier prix des Medea Awards 2018

Avec son équipe, Alexandrine Lambert (Laboratoire de Physique et Chimie Théoriques, CNRS/Université de Lorraine) a remporté le premier prix des Medea Awards 2018 avec son jeu sérieux Mission Offi’Sim. 230 projets, issus de 17 pays, étaient en concurrence. Ce concours encourage l'innovation et les bonnes pratiques dans l'utilisation des médias dans l'éducation.

plusEn savoir plus

 


 

Des chimistes lauréats du Prix Atos – Joseph Fourier 2018

En partenariat avec GENCI (Grand Équipement National de Calcul Intensif), le leader international de la transformation digitale Atos a annoncé les gagnants du Prix Atos – Joseph Fourier 2018. Celui-ci récompense des travaux dans le domaine de la simulation numérique, de l’intelligence artificielle et du calcul quantique.

Dans la catégorie Simulation numérique, le premier prix, une récompense de 10 000 €, a été décerné à Jean-Philip Piquemal et Louis Lagardère (Laboratoire de chimie théorique, CNRS/Sorbonne Université) et Luc-Henri Jolly (Institut Parisien de Chimie Physique et Théorique, CNRS/Sorbonne Université), en collaboration avec Yvon Maday (Laboratoire Jacques-Louis Lions, CNRS/Université Paris Diderot/Sorbonne Université), pour leurs simulations moléculaires dynamiques.

plusEn savoir plus

 


 

Vincent Marichez de l'ISIS, lauréat du Chercheurs-Entrepreneurs Challenge Grand Est 2018

ChercheursEntrepreneursChallengeGrandEst2018_laureats

La région Grand Est a révélé le 7 juin les lauréats du concours Chercheurs-Entrepreneurs Challenge 2018 organisé par le CNRS, le groupe AEF et le Réseau national des collèges doctoraux. La compétition regroupe les concours Start-up Connexion et Docteurs-Entrepreneurs. Ce dernier vise à encourager la fibre entrepreneuriale chez les doctorants et jeunes docteurs, en récompensant leurs projets de création d’entreprises à partir de projet innovant.

Le premier prix de 4 000 € a été décerné à Vincent Marichez pour son projet Qfluidics issu du Laboratoire des systèmes complexes hors-équilibres de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (ISIS, CNRS/Université de Strasbourg). Cofondé avec Thomas Hermans, directeur de thèse de Vincent Marichez à l'ISIS, ce projet est une pompe micro-fluidique inusable et jamais bouchée. Il s'agit d'un tube « sans paroi solide » (liquide) obtenu à partir de ferrofluide qui peut se régénérer sous l’action d’un champ magnétique et qui est déformable pour expulser les particules susceptibles de l’obstruer.

plusEn savoir plus sur le "Chercheurs-Entrepreneurs Challenge Grand Est 2018"

 


 

La Société chimique de France remet ses prix 2017

La cérémonie de remise des prix et distinctions 2017 de la Société chimique de France (SCF) a eu lieu le vendredi 25 mai 2018. Voici les lauréats du CNRS :

Le Grand Prix Joseph-Achille Le Bel

prixSCF2018_PhilippeWalter

Le Grand Prix Joseph-Achille Le Bel est décerné à Philippe Walter, directeur du Laboratoire d’archéologie moléculaire et structurale (LAMS, CNRS/Université Pierre et Marie Curie), pour sa contribution remarquable au développement de méthodologies et d’outils de caractérisation analytique pour les sciences des matériaux du patrimoine.

 

Pour en savoir plus sur ses recherches :
L’imagerie par spectrométrie de masse haute résolution perce à jour la démarche artistique de Poussin
Peindre vite et bien : les secrets des innovations du 19e siècle

 

Le Grand Prix Pierre Süe

prixSCF2018_AndreMortreux

Le Grand Prix Pierre Süe est décerné à André Mortreux (Unité de Catalyse et de Chimie du Solide, CNRS/ENSC Lille/École Centrale Lille/Université d'Artois/Université de Lille) pour son rôle aux niveaux national et international dans le développement de la catalyse organo-métallique, et pour avoir ouvert la voie de la catalyse appliquée à la chimie du végétal.

 

Les Membres Distingués

Jean-Marie Aubry
Unité de Catalyse et de Chimie du Solide (CNRS/ENSC Lille/École Centrale Lille/Université d'Artois/Université de Lille)

Véronique Bellosta
Chimie, Biologie, Innovation (CNRS/ESPCI Paris/Sorbonne Université)

Françoise Conan
Chimie, Électronique moléculaires et Chimie analytique (CNRS/Université Bretagne occidentale)

Jean-François Gérard
Ingénierie des matériaux polymères (CNRS/Université Jean Monnet/INSA Lyon/Université Claude Bernard)

Philippe Kalck
Laboratoire de chimie de coordination (CNRS)

Jacques Maddaluno
directeur de l'Institut de chimie du CNRS

Bernard Meunier
Laboratoire de chimie de coordination (CNRS)

Catherine Pinel
Institut de recherches sur la catalyse et l'environnement de Lyon (CNRS/Université Claude Bernard)

Serge Palacin
Nanosciences et innovation pour les matériaux, la biomédecine et l'énergie (CNRS/CEA)

 

Les Membres Distingués Junior

Katia Guérin-Araujo Da Silva
Institut de chimie de Clermont-Ferrand (CNRS/Université Clermont Auvergne/SIGMA Clermont)

Vincent Monteil
Chimie, catalyse, polymères et procédés (CNRS/Université Claude Bernard/ESCPE Lyon)

Camille Oger
Institut des biomolécules Max Mousseron (CNRS/Université de Montpellier/ENSC Montpellier)

Dodzi Zigah
Institut des sciences moléculaires (CNRS/Université de Bordeaux/Bordeaux INP)

 

plusEn savoir plus

 


 

Paolo Samorì recompensé par le prix Surfaces et interfaces de la Royal Society of Chemistry

La Royal Society of Chemistry a décerné le prix Surfaces et interfaces (Surfaces and Interfaces Award) à Paolo Samorì, directeur de l’Institut de science et d’ingénierie supramoléculaires (Université de Strasbourg/CNRS). Ce prix prestigieux récompense sa contribution majeure dans le domaine des surfaces et interfaces nanostructurées, où il a mis en oeuvre des approches supramoléculaires afin de réaliser des dispositifs destinés à l’électronique de demain.

plusLire le communiqué de presse

 


 

82 nouveaux Talents du CNRS

 

talents2018

 

Le CNRS a attribué ce 15 mars une grande partie de ses Talents 2018. Les médailles d'argent, de bronze et de cristal, qui récompensent des chercheurs, ingénieurs, techniciens et administratifs, distinguent cette année 40 femmes et 42 hommes. La médaille d'or du CNRS, la récompense scientifique la plus prestigieuse de France, et les médailles de l'innovation du CNRS seront attribuées en septembre prochain.

 

Médailles d'argent 2018 en chimie

Jean-François Lutz
Institut Charles Sadron du CNRS
Pionnier de la chimie macromoléculaire de précision.

Sabine Szunerits
Université de Lille
Institut d'électronique, de microélectronique et de nanotechnologie
Spécialiste des biocapteurs et de la nano-médecine pour le traitement des infections virales et bactériennes ou l'hypothermie.

Eva Jakab Toth
Centre de biophysique moléculaire du CNRS
Spécialiste de la chimie bioinorganique appliquée à l'imagerie biomédicale.

 

Médailles de bronze 2018 en chimie

Tatiana Besset
Chmie organique, bioorganique : réactivité et analyse COBRA)

Christine Carapito
Institut Pluridisciplinaire Hubert Curien

Sophie Carenco
Chimie de la Matière Condensée de Paris

Cornelia Meinert
Institut de Chimie de Nice

Vitaly Ordomskiy
Eco-Efficient Products & Processes Laboratory

Thomas Salez
Laboratoire Ondes et Matière d'Aquitaine

 

Médailles de cristal 2018 en chimie

Rodica Chiriac
Laboratoire des multimatériaux et interfaces

Danielle Pierre
Institut Jean Lamour

 

plusPour en savoir plus

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits