CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > Espace communication

En bref


 

5 mars 2013

Résultat de la campagne 2013 pour le cofinancement des allocations doctorales de l'INC


L’Institut de chimie tient à remercier les directeurs d’unité qui ont largement relayé dans les laboratoires la campagne de doctorants que l’INC conduit en 2013.

Au total, 120 dossiers ont été envoyés à l'institut qui a décidé d’en cofinancer 36, auxquels s’ajoutent 7 dossiers inscrits sur liste complémentaire. Les cofinancements vont bénéficier notamment à des équipes de chimistes ne dépendant pas de l'INC.

Les cofinancements pourront être apportés par les conseils régionaux, conseils généraux, métropoles, IDEX, LABEX ainsi que par des partenaires industriels, EPIC et autres EPST.

 

17 Juillet 2012

Le Laboratoire de Réactivité de Surface est une unité de recherche de chimie de l’UPMC et du CNRS, membre de l’Institut des Matériaux de Paris-Centre. Il comprend aujourd’hui 22 enseignants-chercheurs UPMC, 10 chercheurs CNRS et 12 personnels techniques ou administratifs. Ses objectifs sont la synthèse et ou la fonctionnalisation de matériaux inorganiques en vue du contrôle de leur réactivité dans deux grands domaines d’application, la catalyse et les interfaces biologiques.

Le LRS développe des recherches qui mettent en œuvre une approche intégrée, allant de systèmes modèles jusqu’à des matériaux réellement utilisés, et couplant de nombreuses techniques de caractérisation, si possible dans des conditions in situ ou même operando.

En catalyse, l’objectif est de synthétiser des matériaux poreux ou non, et de maîtriser le dépôt de phase active (centre métallique dans un complexe, ou nanoparticules). Il s’agit alors de rationaliser et de contrôler les interactions phases actives/support, et/ou de comprendre les corrélations structure/réactivité pour optimiser les catalyseurs et conditions de réactions. Les réactions catalytiques étudiées sont des réactions modèles ou des réactions impliquées dans les grands défis pour l’énergie ou l’environnement : hydrogénations sélectives, oxydation de COVs, hydrotraitement, Fischer-Tropsch, réduction des NOx, conversion de produits issus de la biomasse etc…

Dans le domaine des biointerfaces, les recherches portent sur la compréhension et le contrôle de l’adsorption et de la réactivité d’acides aminés, peptides et protéines sur des solides plans ou divisés, avec des applications à l’élaboration de biocapteurs, de surfaces biocompatibles ou encore la vectorisation.

L’ensemble des chercheurs expérimentateurs travaillent en étroite interaction avec une équipe de modélisateurs et avec une équipe d’ingénieurs et de techniciens qui assurent l’excellence du LRS dans le domaine de la caractérisation des matériaux. 

Pour le futur, deux enjeux importants ont été identifiés :

  • poursuivre le développement des deux pôles, Catalyse et Biointerfaces, dans un projet cohérent de laboratoire, inséré dans l’Institut des Matériaux de Paris Centre, tel que cela sera présenté à l’AERES pour le contrat 2014-2018.
  • assurer la reconnaissance du LRS dans les domaines mentionnés ci-dessus, aussi bien sur le plan national qu’international.

Le candidat devra être un chercheur ou un enseignant-chercheur du monde académique ou industriel ayant une expérience dans la direction d’équipes ou d’unités de recherche ainsi qu’une production scientifique attestant de sa contribution dans les domaines des matériaux, de la réactivité de surface, de la catalyse et/ou de la réactivité en milieu biologique.

Les candidatures devront être envoyées  pour le 31 octobre 2012 par mail à Sabine Mendes (secrétaire de l’UMR 7197) qui en accusera réception (sabine.mendes@upmc.fr).

Le candidat devra adresser, en même temps que sa déclaration, un document d'une page dans lequel il se présentera et décrira brièvement son projet pour le LRS. Les candidats seront ensuite reçus par le Conseil de direction du laboratoire pour présenter leur candidature (avec ou sans support de diapositives) et leur projet de direction du LRS. Ils seront pour finir auditionnés par un Comité de sélection composé d’un représentant de chacune des tutelles (UPMC et CNRS), de deux représentants du LRS (en plus de son directeur actuel) et de deux experts extérieurs

 

plusEn savoir plus sur le laboratoire

 

 

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits