CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil  Environnement et développement durable - Centre National de la recherche scientifiqueAccueil  Institut écologie et développement - Centre National de la recherche scientifique
  Accueil > Espace communication > Prix, médailles et distinctions 2013 > Autres distinctions

sur ce site :

Lauréats des ERC en écologie et environnement

Autres distinctions


En 2013, les chercheurs issus des laboratoire INEE-CNRS ont reçu divers prix et distinctions dont :

plusLe Prix de la Recherche

plusLes Bourses L’Oréal France- UNESCO «Pour les femmes et la Science»

plusLe Grand Prix des Rendez-vous de l'Histoire

plusLes Prix Bretagne Jeunes chercheurs

 

 

 

Prix de La Recherche 2013

Le Prix La Recherche récompense, chaque année, douze projets scientifiques effectués l’année écoulée dans tous les domaines scientifiques.
Le palmarès de la 10e édition du Prix La Recherche a été dévoilé mardi 22 octobre 2013.

Sur les 12 équipes lauréates, 2 chercheurs issus de laboratoires rattachés à l'Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS ont été récompensés pour leurs travaux dans les domaines de l'Environnement et de l'Archéologie.

Le Prix spécial du jury a été attrribué à une équipe composée de 4 chercheurs issus d'un laboratoire INEE.

Félicitations à tous les lauréats.

plusEn savoir plus

 

Environnement

Décerné à Grégoire Freschet, R. Aerts et H. Cornelissen dans le domaine "Environnement" pour leurs travaux sur l'influence de la diversité fonctionnelle des plantes sur la décomposition des matières organiques.

Grégoire Freschet.

 

Grégoire Freschet est chercheur au Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive - CEFE (CNRS/Université Montpellier1,2,3/Montpellier Supagro/Ecole Pratique Hautes Etudes/CIRAD/IRD/INRA). Ses travaux de recherche portent sur les relations dynamiques existant entre les végétaux et leur environnement.

plusEn savoir plus

 

 


Prix La Recherche 2013 - Environnement par maglarecherche
 

 

Archéologie

Décerné à Sébastien Lepetz, C. Debaine-Francfort, J. Suire, S. Desrosiers, D. Cardon, W. Nowik, P. Walter et J. Vasquez dans le domaine "Archéologie" pour leurs travaux sur le désert de Taklamakan, à l’ouest de la Chine qui abritait jadis de riches cultures. D’importants sites de productions agricoles et artisanales datant du IIIe au Ier millénaire avant J.-C. y ont été mis au jour.

Sébastien Lepetz

Sébastien Lepetz est chercheur au laboratoire Archéozoologie, Archéobotanique : sociétés, pratiques et environnements (CNRS/MNHN). Ses travaux de recherche portent sur l'organisation de l’élevage, de la chasse, de l’alimentation, des échanges commerciaux en Gaule à la période romaine, sur les pratiques sacrificielles en contexte funéraire et en contexte de sanctuaires aux périodes antiques, sur la place de l’animal dans les sociétés protohistoriques et sur les rituels funéraires dans les cultures d’Asie centrale (Xinjiang –Chine) et de haute Asie (Mongolie) depuis l’Age du Bronze.

plusEn savoir plus

 


Prix La Recherche 2013 - Archéologie par maglarecherche
 

 

Prix spécial du jury

Décerné à Vincent Devictor, Frédéric Jiguet, Romain Julliard et Denis Couvet pour leurs travaux sur "La réponse de la biodiversité au changement climatique : les oiseaux et les papillons sont en retard".

 

Vincent Devictor

Vincent Devictor est chargé de recherche CNRS dans l'équipe Evolution et Ecologie des Communautés à l'Institut des sciences de l'évolution de Montpellier - ISEM (CNRS/Univ. Montpellier 2/IRD). Ses travaux de recherche portent sur comment comprendre, mesurer et prévoir l’impact des changements globaux sur la biodiversité, macroécologie et biologie de la conservation, mécanismes structurant la diversité (alpha, beta et gamma) des communautés à large échelle sous toutes ses facettes : diversité en espèces, phylogénétique et fonctionnelle. D’autres de ses recherches portent sur les services écosystémiques et l’homogénéisation biotique.

plusEn savoir plus

 

Frédéric Jiguet

Frédéric Jiguet est biologiste de la conservation au laboratoire Conservation des espèces, suivi et restauration des populations du Muséum national d’histoire naturelle (CNRS/MNHN) et directeur du Centre de recherches sur la biologie des populations d’oiseaux (CRBPO). Ses travaux de recherche portent sur l'étude des communautés d'oiseaux, la conservation des espèces rares et sur l’impact des changements globaux sur la biodiversité.

plusEn savoir plus

 

 

Romain Julliard

Romain Julliard, maître de conférence du Muséum national d’Histoire naturelles et chercheur au laboratoire au laboratoire Conservation des espèces, suivi et restauration des populations (CNRS/MNHN), s’intéresse au fonctionnement de la biodiversité en interaction avec la société et tente d’apporter un éclairage scientifique sur l’impact de l’homme sur la nature. Ses travaux portent sur la sauvegarde des populations menacées, sur la gestion des populations exploitées, sur la régulation des populations considérées comme nuisibles, et plus généralement, sur le développement durable de l’usage de l’espace (agriculture, foresterie, urbanisation) pour ce qui concerne la biodiversité.
plusEn savoir plus

 

Denis Couvet

Denis Couvet, professeur au MNHN et à l’école polytechnique, il est directeur du laboratoire Conservation des espèces, suivi et restauration des populations (CNRS/MNHN). Ses travaux de recherche portent sur la génétique des populations, sur l'étude des indicateurs de Biodiversité et sciences participatives et sur l'Ecologie de la réconciliation et Biologie de la Conservation Evolutive. Denis Couvet et son équipe s'intéresse au devenir des communautés dans l’ensemble des espaces, essayant de tenir compte des effets sur ces dernières de la fragmentation et de la perturbation des paysages des changements climatiques.
plusEn savoir plus

 


Prix La Recherche 2013 - Prix Spécial par maglarecherche

 

 

 

Les Bourses L’Oréal France - UNESCO « Pour les femmes et la Science »

Les Bourses L’Oréal France - UNESCO « Pour les femmes et la Science » constituent le volet français du programme international «For Women in Science », qui consacre l’excellence et le talent des femmes scientifiques reconnues.

Les Bourses L’Oréal France – UNESCO « Pour les Femmes et la Science » sont remises par la Fondation d’Entreprise L’Oréal et s’inscrivent dans le cadre d’un partenariat entre L’Oréal France, la Commission française pour l’UNESCO et l’Académie des sciences. D’un montant de 15 000 euros chacune, les Bourses visent à féliciter les doctorantes pour la qualité de leurs travaux de recherche et à les encourager à poursuivre une brillante carrière scientifique.

En 2013, 25 jeunes scientifiques ont été distinguées dont une chercheuse issue d'un laboratoire de l'Institut écologie et environnement (INEE) du CNRS.

plusEn savoir plus

 

Charlotte Récapet

Charlotte Récapet est doctorante au laboratoire Biométrie et biologie évolutive - LBBE (CNRS/Univ. Lyon 1/INRIA/Hospices Civils de Lyon).

Charlotte Recapet travaille dans le domaine de l’évolution et de la biodiversité. Sa thèse s’attache à comprendre pourquoi les individus de la même espèce ne vieillissent pas au même rythme et n’ont pas la même espérance de vie.

Ses résultats permettront, à terme, de mieux connaître les facteurs qui influencent le vieillissement dans les populations sauvages, de fournir de nouvelles clés pour comprendre comment le processus de vieillissement a pu évoluer et se maintenir chez de nombreux êtres vivants.

plusEn savoir plus

 

 

 

Grand Prix des Rendez-vous de l'Histoire

Ce prix récompense un ouvrage d’Histoire, en langue française, ayant contribué de façon remarquable au progrès de la recherche historique et/ou à sa diffusion, toutes périodes confondues.

Un jury composé de professeurs et d’universitaires spécialistes de l’Histoire sélectionne chaque année une liste d’ouvrages, qui entrent en lice pour remporter le prix littéraire du festival.

plusEn savoir plus

 

Le 12 octobre 2013, il a été décerné à François-Xavier Fauvelle-Aymar pour l'ouvrage Le rhinocéros d'or. Histoires du Moyen Âge africain

 

François-Xavier Fauvelle-Aymar

François-Xavier Fauvelle-Aymar est chercheur au sein de l'unité Travaux et Recherches Archéologiques sur les Cultures, les Espaces et les Sociétés (TRACES - CNRS/Université Toulouse 2/EHESS/INRAP/Ministère de la Culture et de la Communication). Il fait partie des quelques rares historiens spécialistes de l'Afrique ancienne internationalement reconnus.

plusEn savoir plus
plusLire le communiqué de presse (pdf)

 

 

 

Prix Léon Lutaud de l’Académie des sciences

Le Prix Léon Lutaud de l’Académie des sciences est un prix quadriennal prestigieux récompensant des travaux qui font progresser une discipline de la géologie.

 

Le 26 novembre 2013, il a été décerné à Patrick De Wever, Professeur au Muséum au Centre de Recherche sur la Paléobiodiversité et les Paléoenvironnements (CNRS/MNHN/UPMC) – au Département Histoire de la Terre.

 

Patrick De Wever

Géologue de formation et spécialiste des radiolaires, Patrick De Wever a un brillant parcours. Après un post-doc à la Scripps Institution of Oeceanography en Californie, il intègre en 1977 le CNRS à Lille puis à Paris en 1982, avant de rejoindre le Muséum national d’Histoire naturelle en 1995. Il s’intéresse dès lors aux relations entre la biosphère et la géosphère ainsi qu’à la sauvegarde du patrimoine géologique.

Son expertise scientifique l’amène également à occuper de nombreux postes à responsabilités : président de la Société Géologique de France de 2002 à 2004, membre du jury de l’Agrégation des Sciences de la vie et de la Terre puis du CAPES, membre de la Conférence Permanente du Patrimoine géologique au Ministère chargé du développement durable depuis 1998, il est aujourd’hui notamment responsable de l’Inventaire national du Patrimoine Géologique et consulté pour les sites géologiques candidats à figurer sur la liste du patrimoine mondial de l’UNESCO.

Dans le cadre de ses recherches, il a coécrit près de 500 publications scientifiques, souvent pour des revues internationales. Il est aussi l’auteur d’une dizaine de livres, le directeur de quatre collections et s’investit auprès de plusieurs revues spécialisées telles que Géochronique et Palevol (les Comptes Rendus de l’Académie des sciences), témoignant de son intérêt pour la diffusion de la connaissance. Son ouvrage Temps de la Terre, temps de l’Homme paru en 2012 chez Albin Michel a d’ailleurs reçu cette année le prix Eysséric de la Société de Géographie.

L’engagement passionné de Patrick De Wever dans son travail lui a déjà valu la remise de prestigieuses distinctions : le prix American Association of Petroleum geologists à Dallas en 1983, la médaille de bronze CNRS en 1984, la médaille Lénine de l’Institut de Recherche de Vladivostok en 1986, le prix Fontannes de la Société Géologique de France en 1993, le prix Bertrand, Deflandre-Rigaud, Cuvillier de l’Académie des sciences en 1998 et la médaille d’or de la municipalité d’Esnes en 2002. Depuis 1997, il est également membre correspondant de l’Académie Européenne des Sciences des Arts et des Lettres. La remise du prix Léon Lutaud de l’Académie des sciences ce 26 novembre récompense une nouvelle fois ses travaux.

(Source Presse MNHN)

plusEn savoir plus (pdf)
plusLire le communiqué de presse (pdf)

 

 

Prix Bretagne Jeunes chercheurs 2013

Depuis 1995, la Région Bretagne organise le Prix Bretagne Jeunes chercheurs tous les deux ans afin d'encourager les vocations des jeunes chercheurs et les aider à développer leurs projets via un accompagnement et un soutien financier.

La 10e édition de cette remise de prix s'est tenue à Rennes le 17 décembre 2013.

 


Cécile Monard est chargée de recherche à l'Observatoire des Sciences de l'Univers de Rennes (OSUR), où elle est membre du laboratoire Ecosystèmes, biodiversité, évolution - Ecobio (CNRS / Université Rennes 1). Elle observe les sols et l’impact des vers de terre dans la dégradation des pesticides par des bactéries.

Cécile Monard a reçu la mention spéciale dans la catégorie Mathématiques de la planète Terre.

Elle observe les sols et l’impact des vers de terre dans la dégradation des pesticides par des bactéries.

Source : Klervi L’Hostis - Espaces des science - Sciences Ouest


Rennes. Cécile Monard : Prix Jeunes Chercheurs... par Letelegramme

 

plusEn savoir plus
plusLe site de la région Bretagne

 

 

Prix Cozzarelli 2013

Créé en 2005 et renommé en 2007 du nom du feu Rédacteur en chef de PNAS,  le Prix Cozzarelli récompense tous les ans des articles parus dans PNAS, l’année précédant la remise du prix, pour leur résultat scientifique et leur originalité. Sur plus de 3800 articles publiés en 2013 dans la revue, 6 ont été retenus.

Le prix Cozzarelli 2013 dans la catégorie « Behavioral and Social Sciences », a été attribué à une équipe de scientifiques du CNRS et du Cirad pour un article publié en février 2013 dans la revue. Cette étude montre, notamment grâce à des analyses génétiques de la patate douce, que les polynésiens auraient foulé le sol péruvien bien avant les européens.

 


Doyle McKey est professeur des universités à l'Université Montpellier 2 et chercheur au Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive - CEFE (CNRS/Université Montpellier 1, 2 et 3/Montpellier Supagro/EPHE/Cirad).

 

plusEn savoir plus

 

 

 


Laure Benoit est technicienne Cirad au Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive - CEFE (CNRS/Université Montpellier 1, 2 et 3/Montpellier Supagro/EPHE/Cirad).

Son travail est principalement centré sur des activités techniques de recherche en laboratoire. Elle travaille au Service Commun des Marqueurs Génétiques en Ecologie du CEFE.

plusEn savoir plus

 

 


Caroline Roullier est docotrante au Centre d'Ecologie Fonctionnelle et Evolutive - CEFE (CNRS/Université Montpellier 1, 2 et 3/Montpellier Supagro/EPHE/Cirad).

Ces recherches portent sur la dynamique évolutive de la diversité du manioc dans une aire d’introduction secondaire,  le Vanuatu, dans le Pacifique Sud. Elles participent à un projet d’équipe plus global de comparaison de la diversité du manioc et de sa dynamique évolutive entre aire d’origine (bassin amazonien) et aires d’introductions secondaires (Afrique, Pacifique)...

plusEn savoir plus

 

plus(Ré)écouter l'Interview with 2013 Cozzarelli Prize Winner Caroline Roullier

plus(Re)lire Quand le génome de la patate douce raconte l’histoire des premiers voyages vers les Amériques.

plusEn savoir plus

_______________________

plusRetrouver tous les talents et distinctions du CNRS

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits