CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil  Environnement et développement durable - Centre National de la recherche scientifiqueAccueil  Institut écologie et développement - Centre National de la recherche scientifique
  Accueil > Les actions de l'Institut > Actions incitatives > RTP Paléogénétique de l'homme et de son environnement

sur ce site :

Réseaux thématiques pluridisciplinaires (RTP)

RTP Ecotoxicologie microbienne (EcotoxicoMic)

 

Présentation

Institut de rattachement :  Institut écologie et environnement (INEE) et Institut national des sciences de l’univers (INSU)

Responsable : Jean-François Ghiglione, chargé de recherche CNRS (Laboratoire d'Océanographie Microbienne UMR 7621 - Banyuls sur mer)

 

Objectifs du RTP « Ecotoxicologie Microbienne » :

L’objectif général du RTP EcotoxicoMic est d’améliorer la visibilité et de fédérer la communauté des écotoxicologues microbiens, avec une volonté de favoriser les actions transverses entre les écosystèmes étudiés et entre les chercheurs membres de différents organismes de recherche.

 

Définition et contexte :

L’Ecotoxicologie Microbienne est la science qui étudie :
(i) les conséquences écologiques de pollutions physiques, chimiques (de synthèse ou d’origine naturelle) ou biologiques (espèces pathogènes ou toxiques) à l’échelle des communautés microbiennes et sur les nombreuses fonctions qu’elles assurent dans les écosystèmes,
(ii) le rôle des microorganismes dans la dynamique des polluants (source, transfert, dégradation, transformation).
A l’interface de nombreuses disciplines (écologie microbienne, chimie, biologie moléculaire, biochimie, bioinformatique, statistiques), l’Ecotoxicologie Microbienne est une science en émergence qui répond à une forte demande politique et sociétale en relation avec des préoccupations environnementales (dépollution, indicateurs de l’état d’un écosystème) et de santé publique.

 

Actions :

Pour consulter les actions en cours, cliquez sur ce lien.

  • Les actions du RTP EcotoxicoMic visent à :
    Identifier et fédérer la communauté scientifique impliquée dans la recherche en Ecotoxicologie Microbienne dans tous les compartiments environnementaux (air, sol, eau douce, milieu marin, …).
  • Mener une réflexion sur les concepts propres à l’Ecotoxicologie Microbienne.
  • Contribuer à une meilleure prise en considération des enjeux scientifiques et sociétaux associés à l’Ecotoxicologie Microbienne.
  • Favoriser les échanges de savoirs et de savoir-faire au sein de cette communauté, et faciliter la mise en place de collaborations scientifiques et techniques au sein du Réseau.
  • Favoriser l’échange d’informations concernant l’Ecotoxicologie Microbienne (diffusion d’appels d’offre, propositions de stages, sujets de thèses, …).
  • Recenser les formations en Ecotoxicologie Microbienne.
  • Promouvoir l’Ecotoxicologie Microbienne dans le cadre des formations universitaires, de prospectives institutionnelles, des appels à projets, de sessions dans les congrès nationaux et internationaux.
  • Contribuer au transfert de méthodologies d’Ecotoxicologie Microbienne vers les laboratoires d’analyses, cabinets d’expertise, CRITT notamment, dans une perspective d’évaluation du risque environnemental.

 

Structuration :

Le RTP est animé par un bureau dont la composition affiche la volonté de fédérer des membres des différents organismes de recherches impliqués dans cette thématique.

Cecile berNARD

Virginie CHAPON

Jean-François Ghiglione

Museum National d’Histoire Naturelle
CEA

CNRS

Molécules de Communication et Adaptation des Micro-organismes, UMR 7245 - Paris
Laboratoire des interactions protéine-métal (LIPM), Cadarche
Laboratoire d’Océanographie Microbienne UMR 7621, Banyuls sur mer

Christophe Leboulanger

Corinne LEYVAL

 

Fabrice Martin-Laurent
 

IRD

Présidente EC2CO, CS-SIC

INRA

Biodiversité marine et ses usages - UMR MARBEC, Univ. Montpellier
Laboratoire Interdisciplinaire des Environnements Continentaux (LIEC), UMR7360, Vandroeuvre-les-Nancy
Agroécologie UMR 1347 - Dijon

Stéphane Pesce

IRSTEA

UR Milieux Aquatiques, Ecologie et Pollutions (MAEP) –Villeurbanne

Wilfried SANCHEZ

Sabine Stachowski-Haberkorn

ROVALTAIN
(Directeur général)
IFREMER

Fondation de Coopération Scientifique ROVALTAIN, Valence
Laboratoire d’Ecotoxicologie - Nantes

Stéphane Vuilleumier

 

Université de Strasbourg

 

Génétique Moléculaire, Génomique, Microbiologie, UMR 7156, Univ. Strasbourg

 

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits