CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil  Environnement et développement durable - Centre National de la recherche scientifiqueAccueil  Institut écologie et développement - Centre National de la recherche scientifique
  Accueil > Les actions de l'Institut > Recherche et Conception innovante > Workshop SE2ID

sur ce site :

Recherche et Conception innovante

WORKSHOP SE2ID : « Sciences pour les Ecotechnologies, l’Ecologie Industrielle et l’Ingénierie durable »
« Quels nouveaux systèmes de production durable ? »

 

Ce workshop de prospective, organisé par le département EDD, s'est déroulé du 18 au 20 mai 2008 à Fréjus.
Il s’inscrit dans les réflexions nationales menées sur les nouveaux enjeux scientifiques liés aux éco technologies et aux innovations technologiques, et sur les outils d’aide à la décision (méthodologies, instruments de type plateformes et démonstrateurs).

L’objectif était de faire dialoguer les acteurs de la recherche fondamentale et finalisée, et les agences (ANR et ADEME) sur les « nouveaux systèmes de production durable ».


Afin de cibler la réflexion, couvrir les thématiques relevant des sciences pour l’environnement et le développement durable, et promouvoir les sciences de l’intégration, 4 systèmes ont été choisis :

  • Système 1 :  Concept de « Bioraffinerie hybride durable » et  de « bactéries usines » ?  quelles innovations, quelles contraintes et quels usages ?

  • Système 2 :  Matériaux issus de la biomasse végétale et matériaux bio-inspirés, quelle gestion des ressources  et des services écosystémiques ?
  • Système 3 : De l’éco-quartier à la ville durable : quelle ingénierie, quels services intégrés et quelles infrastructures ?
  • Système 4 : Innovation en matière de procédés et de filières (plasturgie, métallurgie, cimenterie, verrerie)

Remarque : Les 4 systèmes choisis ont des liens avec les programmes interdisciplinaires du CNRS (Energie, Chimie pour le développement durable, Matériaux, Ville et Environnement, Ingénierie écologique) et des appels à projets de l’ANR (Precodd, Bioénergie, PAN-H, Captage et stockage du CO2, Chimie et procédés pour le développement durable et Matériaux Fonctionnels et Procédés Innovants, Systerra, Vulnérabilité : milieux, climat et sociétés, Ville durable et Habisol).

Pour chaque système, un atelier a été conduit par un animateur, un modérateur ainsi qu'un observateur pour un groupe de 10 personnes.

 

Les résultats et les livrables attendus de ce travail collectif sont :

- l’identification des besoins de recherche amont et l’émergence de nouvelles problématiques de recherche en sciences de l’environnement,

- l’analyse de portefeuille des domaines d’activités stratégiques et des technologies environnementales propres à chaque système,

- la constitution d’une base d’informations sur les méthodes et les outils d’évaluation des impacts, et l’ébauche d’indicateurs.

 

La démarche méthodologique :

De par la diversité des acteurs, des connaissances et compétences de chacun, une étape préliminaire de définition des concepts et des limites des systèmes appelée séance de sémantique permettra pour chaque atelier de clarifier le vocabulaire et les domaines scientifiques concernés. En complément, une séance de créativité offrira une opportunité d’explorer les processus de découverte en groupe. L’intérêt de recourir à cette pratique collective est qu’elle conduit à des approches imaginatives, innovantes, inventives. Pour articuler la réflexion, une méthodologie est proposée sous la forme d’une matrice de prospective systèmes/thèmes avec une grille de 10 critères. Pour chaque système (S), 4 thèmes (T) seront traités. A la fin de l’atelier, une liste de critères permettra d’orienter la caractérisation des systèmes. D’autres critères seront élaborés au cours de l’atelier.  Ce support matriciel  permet de balayer un large champ thématique, et offre des entrées à différents niveaux d’intégration (de la petite à la grande échelle, par exemple du bioréacteur à l'ensemble de la filière industrielle). Un effort de synthèse transversale est attendu. La construction de la séance de créativité et de la matrice de restitution est élaborée en collaboration avec le Centre de Gestion scientifique de l’Ecole des Mines de Paris.

 

Comité de pilotage :

Equipe du département EDD, Conseil Scientifique EDD, Directeurs de programmes interdisciplinaires CNRS, Direction Scientifique du Cemagref.

 

 

En savoir plus

Visionner une vidéo de présentation du workshop faite lors du colloque Energie CNRS 2008

 

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits