Accueil du site > Vie de la recherche > Actualités scientifiques > Actualités 2014




Recherchez sur ce site


Fonctionnalisation non-covalente du graphène et auto-assemblages supramoléculaires confinés sur surfaces

1er août 2014

Ins. Néel - UPR 2940 , SPEC - UMR 3680

La fonctionnalisation du graphène est un sujet qui connait un intérêt croissant car elle peut permettre soit d’ajouter une propriété conférée par la molécule adsorbée, soit de modifier les propriétés électroniques du substrat, le graphène. Les chercheurs de l’Institut parisien de chimie moléculaire (CNRS/UPMC) en coopération avec des équipes du Service de physique de l’état condensé - SPEC (URA CNRS/CEA), de l’Institut Charles Gerhardt du CNRS, de l’Institut Néel du CNRS ont développé une nouvelle stratégie permettant d’offrir pour la première fois une plate-forme polyvalente en vue de la fonctionnalisation non-covalente à façon du graphène. Sa mise en œuvre aisée (en solution et température ambiante) et sa reproductibilité permettent d’envisager des dispositifs réalisés par techniques d’impression comme des (photo)transistors, capteurs etc… Ces travaux sont parus dans la revue Angewandte chemie international edition le 22 juillet 2014.

Surface-Confined Self-Assembly Janus Tectons : a Versatile Platform towards the Noncovalent Functionalization of Graphene, P. Du, M. Jaouen, A. Bocheux, C. Bourgogne, Z. Han, V. Bouchiat, D. Kreher, F. Mathevet, C. Fiorini-Debuisschert, F. Charra, A.-J. Attias, Angew. Chem. Int. Ed., 22 juillet 2014, DOI : 10.1002/anie.201403572

Contact :

Vincent Bouchiat, directeur de recherche CNRS à l’Institut Néel (UPR CNRS)
Fabrice Charra, directeur de recherche au CEA, Service de physique de l’état condensé - SPEC (URA CNRS/CEA)