Accueil du site > Vie de la recherche > Evénements




Recherchez sur ce site


Les laboratoires de champs magnétiques européens joignent leurs forces

24 novembre 2014

LNCMI - UPR 3228

Après plusieurs années de collaboration, les trois laboratoires de champs magnétiques intenses en Europe formeront le Laboratoire européen des champs magnétiques (EMFL), qui deviendra une Association Internationale Sans But Lucratif, AISBL, à Bruxelles.

Le 27 novembre, les trois membres fondateurs, le CNRS en France, le centre HZDR en Allemagne et l’alliance néerlandaise RU/FOM, s’engage officiellement à agir de concert dans le cadre d’une seule entité qui développera et exploitera des installations de champs magnétiques intenses de classe mondiale.

JPEG - 83.3 ko
Une bobine du laboratoire HLD de Dresde, utilisée pour la production de champs magnétiques intenses (Photo : HZDR/Oliver Killig)

Outil puissant pour la recherche, le champ magnétique agit sur la matière, permettant ainsi de la sonder et de déterminer ses propriétés. Seize prix Nobel liés aux effets des champs magnétiques intenses ont été décernés en physique, chimie et biologie jusqu’à aujourd’hui. Mettant à disposition de la communauté scientifique les champs magnétiques les plus intenses possibles, l’EMFL contribuera à la compréhension de la matière et encouragera les développements scientifiques et techniques. La technologie des aimants de l’EMFL est de classe mondiale et représente également un moteur pour l’innovation.

Les membres fondateurs sont le CNRS en France (Centre National de la Recherche Scientifique), le centre HZDR en Allemagne (Helmholtz-Zentrum Dresden-Rossendorf) et l’alliance néerlandaise RU/FOM (Radboud University Nijmegen et Foundation for Fundamental Research on Matter). Sur les cinq dernières années, 1350 projets scientifiques ont été soumis aux installations de l’EMFL. Ces derniers ont donné lieu à 1000 publications dans les revues à comité de lecture depuis 2009, dont 30 ont été publiées dans des revues à très fort impact comme Nature ou Science.

« C’est dans un esprit européen que s’associent les laboratoires de Dresde, Grenoble, Toulouse et Nimègue, formant ensemble une infrastructure de recherche unique pour les utilisateurs » dit le coordinateur de l’EMFL, Jan Kees Maan. Les laboratoires de Dresde (HLD) et de Toulouse (LNCMI - Laboratoire national des champs magnétiques intenses) sont spécialisés dans la production de champs magnétiques pulsés, qui peuvent atteindre jusqu’à 100 Tesla. Les champs magnétiques continus sont quant à eux disponibles à Grenoble (LNCMI) et à Nimègue (HFML), avec un record actuel à 37.5 Tesla. « Ainsi, nous offrons une diversité d’outils de recherche pour les chercheurs du monde entier » explique le coordinateur.

A l’avenir, d’autres partenaires européens auront la possibilité de rejoindre l’EMFL, car les statuts de l’entité juridique permettent l’entrée de nouveaux membres, souhaitant bénéficier des champs magnétiques les plus intenses possibles. Un nombre important d’utilisateurs de l’EMFL mènent leurs recherches sur au moins deux sites de l’EMFL. « Aujourd’hui, des négociations sont en cours avec de nouveaux membres potentiels » précise Jan Kees Maan.

Les journalistes sont invités le 27 novembre 2014 pour une présentation des activités de l’EMFL et la cérémonie de signature. Les représentants et chercheurs de l’EMFL seront disponibles à la pause à 16h et durant la réception de clôture à partir de 16h45 pour un échange (programme en pièce jointe).

Rdv : 13h30

Lieu : Husa President Park Hotel Brussels
Boulevard du Roi Albert II, 44
1000 Bruxelles, Belgium


  • Contact :
    Aline Schwoob | EMFL Communication
    Tel : (+33) (0)476 881130 /+33 (0)7 78 87 48 81 | aline.schwoob lncmi.cnrs.fr


Pour plus d’informations :
Site-web EMFL : http://www.emfl.eu
Site-web des laboratoires membres
Dresde | http://www.hzdr.de/hld
Toulouse & Grenoble | http://lncmi.cnrs.fr/
Nimègue | http://www.ru.nl/hfml/
EMFL sur Youtube : http://www.youtube.com/user/EMFLchannel

- Télécharger le programme officiel de l’évènement