Accueil du site > INP




Recherchez sur ce site


L’Institut de physique


Les recherches menées dans les laboratoires pilotés par l’Institut de physique (INP) du CNRS concernent l’étude de la matière, du rayonnement et des lois fondamentales qui régissent le monde physique. Elles répondent à deux motivations : le désir de comprendre le monde et la volonté de répondre aux enjeux actuels de notre société.

Axes stratégiques

La physique vise à comprendre les mécanismes sous-jacents aux phénomènes observables en élaborant des concepts, lignes de pensée et des instrumentations innovants.

La première des missions de l’institut de physique (INP) consiste à élargir le champ des connaissances dans son champ disciplinaire, en s’appuyant sur 6 axes principaux :

  • Modélisation, simulation numérique et physique théorique
  • Optique, atomes, molécules et physique quantique : fondements et applications
  • Matière condensée, matériaux, nanosciences
  • États de la matière, transitions de phases, instabilités, désordre
  • Instrumentation : sources laser, systèmes d’imagerie, nouvelles générations de microscopes
  • Très grandes infrastructures de recherche (TGIR), réseaux de plateformes technologiques

La visibilité internationale importante de l’INP s’appuie sur la mise en place d’un partenariat international cohérent s’appuyant sur des actions structurantes (LIA, GDRI et UMI), notamment en Europe, au Canada, au Japon, aux Etats-Unis, en Amérique latine et à Singapour.


JPEG - 141.2 ko
L’installation du laser de puissance LULI2000 permet d’étudier la physique des plasmas créés par laser. © Kaksonen/CNRS Photothèque


La physique a contribué au progrès des sciences de base et ce, au plus haut niveau international. En témoigne l’attribution de 12 prix Nobel de physique, dont deux dans les dix dernières années, décernés à Albert Fert en 2007 et à Serge Haroche en 2012.


Ancrage dans l’interdisciplinarité

Parallèlement au développement de ses axes thématiques propres au cœur d’une discipline en évolution continue, l’INP s’attache à accentuer le caractère interdisciplinaire des recherches. Ses interfaces avec les autres instituts du CNRS sont nombreuses : ingénierie de la photonique et des lasers, biophysique, physique mathématique, physicochimie et matériaux, gravité quantique, astro- et géo-physique. Les physiciens développent des méthodes et des instruments, des logiciels et des approches théoriques sur lesquelles s’appuient ensuite d’autres communautés.


Innovation et valorisation

En matière d’innovation, l’INP mène une stratégie proactive qui consiste d’une part à promouvoir les recherches des équipes et des unités auprès des acteurs économiques afin d’impulser de nouveaux partenariats et, d’autre part, à détecter, évaluer et stimuler le potentiel innovant de projets d’équipes et d’unités pour ensuite les accompagner dans la valorisation et le transfert des innovations et technologies en rupture. L’importance des relations avec le monde socio-économique est attestée par 2 UMR et 16 laboratoires communs avec des entreprises, 65 start-up en activité issus de l’INP et une moyenne de 45 brevets déposés par an.



Télécharger la fiche de présentation de l’Institut de physique (INP)