Accueil du site > Vie de la recherche > Vie de l’institut




Recherchez sur ce site


Création du Laboratoire international associé « Circuits et Matériaux Quantiques »

4 janvier 2017

LPS - UMR 8502 , LNCMI - UPR 3228 , IPhT - URA 2306 , Centre de physique théorique de l’Ecole Polytechnique , SPEC - UMR 3680


Au 1er janvier 2017, le laboratoire international associé (LIA) sur les circuits et matériaux quantiques (LIA - LCMQ), qui associe le CNRS et l’Université Paris Sud à l’Université de Sherbrooke (Canada), sera officiellement créé et opérationnel. Les recherches menées dans ce nouveau laboratoire porteront, d’une part, sur le développement de circuits quantiques et, d’autre part, sur l’étude expérimentale et théorique des matériaux quantiques.

Les recherches du LIA LCMQ, dédiées principalement à la physique fondamentale, s’articuleront autour de 4 axes de principaux :

  • les matériaux quantiques,
  • la théorie des matériaux quantiques,
  • les circuits supraconducteurs quantiques,
  • les circuits quantiques hybrides.

Au-delà de ces recherches, le LCMQ vise également à faire naître des collaborations entre les acteurs des domaines des circuits et des matériaux quantiques, favorables notamment à l’application de méthodes théoriques similaires et à l’étude de systèmes aux propriétés topologiques à l’interface entre les deux champs principaux du LIA.

L’accent sera mis sur l’échange d’idées, d’expertises et sur le partage de ressources expérimentales complémentaires. Le renforcement des collaborations passera à la fois par des sujets scientifiques clairement identifiés, mais également par l’échange d’étudiants, l’organisation de workshops, d’écoles d’été, ou par des séjours de courte durée en France et au Canada.

Le laboratoire sera co-dirigé par Cyril Proust, directeur de recherche CNRS au Laboratoire National des Champs Magnétiques Intenses (LNCMI, CNRS), côté français, et Bertrand Reulet, professeur à l’Institut quantique de l’Université de Sherbrooke, pour le Canada. La création de ce LIA, qui se composera d’une soixantaine de personnes, intervient après plus de 10 ans de collaborations entre le Département de physique de l’Université de Sherbrooke et la communauté de chercheurs français.


Les institutions et laboratoires impliqués :


JPEG - 319 ko
Photo de groupe prise lors du colloque inaugural qui s’est tenu à Jouvence du 27 au 29 octobre 2016.