Accueil du site > Vie de la recherche > Prix et distinctions




Recherchez sur ce site


Patrick Flandrin, récompensé par l’IEEE Signal Processing Society

13 mars 2018

LP ENS Lyon - UMR 5672

Directeur de recherche au CNRS, médaille d’agent de cette même institution en 2010, spécialiste du traitement du signal, Patrick Flandrin(1) est le premier chercheur français à recevoir le Technical Achievement Award 2017 de l’IEEE-SPS.

JPEG - 244.5 ko
Crédit Z.FLANDRIN

Ce prix de la réalisation technique de l’IEEE (Institute of Electrical and Electronics Engineers), qui récompense un parcours et un ensemble d’activités scientifiques et techniques remarquables plutôt qu’un résultat majeur obtenu par un ou une scientifique et son équipe, met ainsi en lumière les contributions de Patrick Flandrin à la théorie et à l’application de l’analyse des signaux « non stationnaires ». D’une manière générale, la richesse de l’information contenue dans un signal tient le plus souvent à ce que cette dernière évolue dans le temps, nécessitant le développement de méthodes dédiées pour l’analyse et le traitement. Le traitement du signal, qui se situe à l’interface de la physique au sens large pour ses objets d’étude, des mathématiques pour l’élaboration de ses théories et de l’informatique pour ses algorithmes, se définit selon lui comme « une science à part entière qui se cache derrière notre vie numérique ». Alors que l’on pourrait tendre à réduire le traitement du signal au génie électrique ou aux télécommunications, Patrick Flandrin rappelle qu’il fait intégralement partie d’une chaîne de science, un signal pouvant interroger une question de recherche, et la méthode appliquée pour l’obtenir interroger elle-même d’autres domaines. L’idée est donc de penser l’analyse et l’extraction de données de manière plus intégrée. De nombreuses questions interagissent avec ce domaine, le traitement du signal et les méthodes employées jouant un rôle primordial lorsqu’il s’agit de traiter des données biomédicales, celles issues de capteurs environnementaux ou encore celles issues de la détection récente, par la collaboration internationale LIGO-Virgo, des ondes gravitationnelles...

Ce prix, décerné en décembre 2017, sera remis officiellement à P. Flandrin à Calgary (Canada) en avril 2018, à l’occasion de la conférence Internationale ICASSP de l’IEEE, dont l’édition 2018 mettra l’accent sur « Signal Processing and Artificial Intelligence : Changing the World ».

L’association professionnelle IEEE, qui rassemble aujourd’hui 423000 membres à travers le monde, promeut la connaissance dans le domaine de l’ingénierie électrique. L’IEEE Signal Processing Society, branche dédiée au traitement du signal, représente la plus grande société savante dans ce domaine au niveau mondial.


(1) Patrick Flandrin travaille au Laboratoire de physique de l’ENS Lyon (CNRS/ENS Lyon/Université Claude Bernard). Il est également membre de l’Académie des sciences et président de l’association GRETSI.

En savoir plus

Voir la liste des récipiendaires de l’IEEE-SPS Technical Achievement Award

Voir l’article de Patrick Flandrin dans The Conversation

Contact

Service communication de l’INP inp.com cnrs.fr