Accueil du site > La recherche en physique > Prix et distinctions > Distinctions 2006 à 2009




Recherchez sur ce site


Antoine Georges, médaille d’argent

26 juin 2008

Antoine Georges travaille sur les matériaux où le mouvement de chaque électron est fortement corrélé à celui des autres. Dans ces milieux, les électrons se repoussent fortement, alors que dans des matérieux plus simples, ils sont suffisamment rapides pour ne pas s’influencer. Motivé par les propriétés des cuprates, nouvelle famille de supraconducteurs découverts en 1986, Antoine Georges élabore, dans un article publié au début des années 90 avec Gabriel Kotliar (Rutgers university, New Jersey), une nouvelle approche théorique des systèmes à électrons fortement corrélés : la théorie de champ moyen dynamique. Cette théorie conduit à des avancées importantes sur des questions fondamentales comme la transition métal-isolant de Mott, et est rapidement adaptée à l’étude de matériaux réels comme les oxydes ou les composés de terre rares.

Parallèlement, Antoine Georges s’intéresse aussi aux atomes ultra-froids, qui, si on les piège dans l’espace grâce à des lasers, peuvent simuler des systèmes quantiques très similaires aux électrons fortement corrélés.

Accéder au site du laboratoire

Portrait d’Antoine Georges (PDF, 146.7 ko)