Accueil du site > Vie de la recherche > Événements




Recherchez sur ce site


Nantes 1900 : une nouvelle forme d’interaction avec l’Histoire

Le musée d’histoire de Nantes abrite une imposante maquette du port de Nantes réalisée par Pierre Auguste Duchesne pour l’Exposition Universelle de 1900. Depuis plusieurs années, historiens et chercheurs en sciences de l’information de l’Institut de recherche en Communications et Cybernétique de Nantes (IRCCyN - CNRS/École Centrale de Nantes/Université de Nantes/École des Mines de Nantes) et du Laboratoire d’Informatique de Nantes Atlantique (LINA - CNRS/Université de Nantes/École des Mines de Nantes) collaborent pour permettre aux visiteurs d’explorer d’une manière nouvelle cet objet du patrimoine. Le dispositif sera inauguré le 17 septembre à 18h au Château des Ducs de Bretagne.

La maquette du port de Nantes, réalisée en 1899 par Pierre Auguste Duchesne (1841-1933) pour l’Exposition Universelle de 1900, est imposante par sa taille (9,2 x 1,85 m) mais également par l’étendue du territoire qu’elle représente. En effet, la maquette entière couvre environ 3,5km² du port industriel de Nantes. Le musée d’histoire de Nantes a décidé d’améliorer la présentation de cet objet patrimonial, à l’aide d’outils interactifs, pédagogiques et technologiques.

L’objectif de Nantes 1900 est de concevoir une méthodologie structurée et reproductible dédiée à la valorisation scientifique d’objets patrimoniaux. Le dispositif muséographique mettra à disposition des visiteurs du musée des écrans tactiles situés devant la maquette, permettant, au moyen d’une interface spécifique, de naviguer de différentes manières au sein du corpus de documents (par thématique, points d’intérêt, zones géographiques, etc.). Le système fournira par ailleurs, au moyen de vidéo-projecteurs, un retour lumineux sur la maquette, dépendant des actions de l’utilisateur. La base de données, qui capitalise l’ensemble des connaissances historiques relatives au territoire représenté par la maquette, s’appuie sur plusieurs centaines de sources iconographiques (cartes postales, photographies, estampes, etc.) consultables en ligne. Le système va même plus loin puisqu’il permet une évolution dynamique du contenu par la participation de public non-expert qui vient enrichir les connaissances disponibles autour de cette maquette historique.

Pour la mise en place de ce projet, différents domaines de compétences ont été mis en jeu. Une des premières étapes, en 2009, a été la numérisation 3D de la maquette effectuée par l’IRCCYN. Depuis 2010, des équipes informatiques œuvrent à la conception d’une base de données adaptée au projet. À partir de 2011, l’équipe « histoire » du projet, notamment du centre François Viète d’épistémologie, d’histoire des sciences et des techniques de l’Université de Nantes, a effectué des recherches poussées parmi les collections des différentes institutions concernées pour constituer le corpus documentaire ; et une réflexion sur les scénarios d’utilisation, l’interactivité et la navigation, a été menée. Afin de créer le système à base de connaissances final, une thèse CIFRE a été montée entre le laboratoire IRCCyN et le musée.Une expérience unique adaptant un dispositif industriel au cadre d’une institution muséale. Prototype fonctionnel

Avant la mise en place du projet définitif, une phase de test sur une maquette plus petite a fourni de précieuses informations concernant les aspects ergonomiques de l’application. Les observations des visiteurs qui ont pu tester le prototype montrent que le système permet aux gens de mieux comprendre l’objet de l’histoire de la ville par la mise à disposition des informations graphiques et textuelles sur l’écran. Le dispositif qui a été conçu crée de l’émulation : les scénarios d’utilisation sont appris par mimétisme et l’association entre l’objet et le dispositif numérique incite à la confrontation des points de vue et à la discussion, notamment au sein d’une même famille où les attentes diffèrent. Des visites commentées du nouveau dispositif Nantes 1900 sont possibles sur inscription sur le site du musée. Une conférence « Numérisation du patrimoine, un état des lieux » par Jean-Louis Kerouanton de l’Université de Nantes et Florent Laroche de l’IRCCYN aura lieu le 22 septembre à 18h30.