Accueil du site > Vie de la recherche > Actualités scientifiques




Recherchez sur ce site


S’initier au jugement majoritaire

Entre le 11 avril et le 23 avril, deux mathématiciens proposeront aux internautes de « juger » les onze candidats à la présidentielle avec un mode de scrutin alternatif, le jugement majoritaire, fruit d’une théorie mathématique qu’ils développent et testent depuis une dizaine d’années.

Michel Balinski, directeur de recherche émérite au CNRS et à l’École polytechnique, et Rida Laraki, directeur de recherche CNRS au LAMSADE (Université Paris Dauphine/CNRS) et professeur à l’École polytechnique organiseront en ligne sur Laprimaire.org et sur Facebook une expérience inédite. Au lieu de choisir un candidat, les électeurs seront invités à attribuer à chaque candidat.e une évaluation sur une échelle commune de six mentions allant de « Très Bien » à « A Rejeter ». Il n’y a qu’un seul tour : la personne la mieux jugée par la majorité des citoyens remporte l’élection. Le vote est sécurisé via la technologie blockchain, ce qui permettra d’échanger des données de façon sécurisée et anonyme. L’enjeu de ce test à grande échelle est d’initier les électeurs à un nouveau mode de scrutin et de tester les avancées sur le vote électronique. L’expérience permettra d’alimenter la recherche sur des questionnements initiés par Borda et Condorcet au XVIIIe siècle.

Pour accéder à l’expérience : www.jugementmajoritaire2017.com

Contacts chercheurs :