Accueil du site > Vie de la recherche > Prix et distinctions




Recherchez sur ce site


Académie des sciences : Olivier Cappé, lauréat 2013 du Grand Prix de la Fondation d’entreprise EADS (sciences de l’information)

Olivier Cappé, directeur du LTCI, unité mixte de recherche Télécom ParisTech/CNRS, reçoit le Grand Prix de la Fondation d’entreprise EADS (sciences de l’information) 2013, délivré par l’Académie des Sciences. La séance solennelle de remise de ce prix se tiendra le 15 octobre 2013 sous la Coupole de l’Institut de France.

Créé en 2007 par la Fondation d’entreprise EADS, ce prix annuel des sciences de l’informatique et de leurs applications récompense l’originalité, la qualité et l’importance des travaux conduits par une personnalité scientifique de moins de 50 ans dans un laboratoire français avec une coopération remarquable avec l’industrie.

Olivier Cappé est directeur de recherche CNRS à Télécom ParisTech, au département Traitement du signal et des images (Equipe Statistiques et applications). Depuis 2013, il est directeur du Laboratoire traitement et communication de l’information (LTCI) qui regroupe les départements de recherche de Télécom ParisTech. Il est aussi professeur chargé de cours à l’École Polytechnique au département de mathématiques appliquées.

Membre du bureau du conseil d’administration du GRETSI (depuis 2009), il a assuré les responsabilités d’éditeur associé (pour le Journal of the Royal Statistical Society, Series B (2008-2012) ; et pour IEEE Transactions on Signal Processing (2000-2003)). Il a été membre du comité technique Signal Processing Theory and Methods de la société Signal Processing de l’IEEE (2005-2010).

Diplômé de Supélec en 1990, Olivier Cappé a obtenu son doctorat en traitement du signal à Télécom ParisTech en 1993. Dans le sillage de sa thèse et jusqu’au début des années 2000, il a conduit des travaux dans le domaine du traitement des signaux audio et de la parole. Il a successivement travaillé sur la restauration de signaux audio dégradés (thème de sa thèse) puis sur des sujets liés au traitement de la parole : reconnaissance de la parole durant son séjour à France Télécom R&D puis, essentiellement, analyse et synthèse de la parole à partir de son recrutement au LTCI en tant que chargé de recherche CNRS.

A partir de la fin des années 1990, Olivier Cappé a progressivement orienté ses travaux autour des modèles de Markov cachés et des méthodes de Monte Carlo. Il s’est principalement intéressé aux méthodes d’inférence par simulation, d’abord de type Monte Carlo par chaîne de Markov puis aux méthodes de Monte Carlo séquentielles (plus connues, surtout en France, sous le nom de filtrage “particulaire”) et à leur utilisation pour le filtrage bayésien.

Depuis quelques années, Olivier Cappé s’intéresse à de nouveaux thèmes de recherche qui relèvent de l’apprentissage automatique. Ces travaux s’inscrivent dans le cadre d’une convergence entre le domaine du traitement statistique du signal et des thèmes qui relèvent traditionnellement plutôt de l’informatique comme le machine learning ou la recherche d’information.

Les travaux d’Olivier Cappé ont été primés : Best Paper Award de l’IEEE Signal Processing Society 2005 Signal Processing Magazine (avec É. Moulines, J-C. Pesquet, A. Petropulu et Z. Yang) ; et Young Author Best Paper Award de l’IEEE Signal Processing Society (1995)

Plus d’information sur le site de l’Académie des sciences