Accueil du site > Vie de la recherche > Actualités institutionnelles




Recherchez sur ce site


Disparition d’Alain Lascoux

C’est avec une grande tristesse que l’Institut des sciences de l’information et de leurs interactions a appris le décès d’Alain Lascoux, survenu le 19 octobre 2013.

Alain Lascoux était une grande figure des mathématiques françaises.

Sorti de l’École Polytechnique en 1966, il entra directement au CNRS. Il travailla d’abord en géométrie algébrique avant de rencontrer Marcel-Paul Schützenberger avec lequel il forma un binôme durant plusieurs années. Leurs travaux sur les tableaux de Young et les fonctions symétriques les conduisirent à créer une école française de renommée internationale dans le domaine de la combinatoire algébrique. Leur théorie du monoïde plaxique, exposée dans un chapitre du volume collectif Algebraic Combinatorics on Words (et rédigé avec Bernard Leclerc et Jean-Yves Thibon) en constitue un exposé introductif.

Alain Lascoux fut l’un des fondateurs du laboratoire d’informatique Gaspard Monge à Marne-la-Vallée. Il y transporta la riche activité du groupe qu’il avait rassemblé à l’Université Paris 7 sous le nom de "phalanstère de combinatoire algébrique’’. Ce groupe continue à développer la combinatoire algébrique ainsi que son versant plus appliqué des bibliothèques de calcul sur diverses structures algébriques (notamment l’environnement Algebraic Combinatorics Environment -ACE).

Alain Lascoux laisse le souvenir d’un être discret et d’un homme d’une grande bonté qui portait les questions de l’esprit au-dessus de toutes les autres.