Accueil du site > La recherche > Actualités institutionnelles




Recherchez sur ce site


Nomination de Wilfrid Perruquetti à l’INS2I

Wilfrid Perruquetti, professeur à l’École Centrale de Lille, est nommé directeur adjoint scientifique de l’INS2I, en charge du domaine ’’Automatique, robotique, productique’’.

Diplômé en 1991 de l’IDN (Institut industriel du Nord, désormais École Centrale de Lille), Wilfrid Perruquetti a obtenu son doctorat en 1994 auprès de l’Université de Lille I. Il a rejoint l’École Centrale de Lille en tant que maître de conférences en 1995 et il y est professeur depuis 2003. Wilfrid Perruquetti exerce ses activités de recherche au sein du Lagis (CNRS/ École Centrale de Lille).

Wilfrid Perruquetti a débuté ses activités de recherche en automatique sur des questions de caractérisation de comportements de systèmes dynamiques complexes, en développant des notions de systèmes de comparaison et de fonctions vectorielles de Lyapunov. Après sa thèse, il a orienté ses recherches vers des techniques robustes par modes glissants, notamment d’ordre supérieur. Après son habilitation à diriger des recherches, il s’est tourné vers des méthodes non-asymptotiques (en temps fini) d’estimation, de commande des systèmes complexes (non linéaires ou hybrides) : les techniques utilisées sont de nature algébrique (algèbre différentielle, algèbre de Weyl) ou géométrique (notions d’homogénéité). Les outils théoriques ainsi développés trouvent tout naturellement place dans des domaines d’applications comme la robotique mobile sur des questions de planification, de localisation et de commande.

Conjointement à ses activités de recherche et d’enseignement, Wilfrid Perruquetti a exercé diverses fonctions au service de la communauté. Il a ainsi été chargé de mission à la Direction générale de la recherche et de l’innovation du ministère de l’Enseignement supérieur et de la Recherche de 2007 à 2009. Il a également été délégué scientifique puis responsable scientifique du secteur Maths-STIC dans le département Recherches exploratoires et émergentes à l’Agence nationale de la recherche (ANR).