Accueil du site > Europe et international > Unités mixtes internationales (UMI)




Recherchez sur ce site


Unités mixtes internationales (UMI)

Les Unités mixtes internationales (UMI) ont un statut comparable à celui d’une Unité mixte de recherche du CNRS (UMR). Une UMI regroupe dans un même laboratoire du personnel - chercheurs et ITA - du CNRS qui lui est affecté et du personnel de l’autre pays.

Avec quatre UMI, l’INS2I a renforcé ses collaborations internationales, en Asie - avec le Japon, Singapour, et l’Inde - et avec le Mexique.

Découvrez la carte des collaborations à l’international de l’INS2I

UMI Ipal à Singapour

L’UMI Image & Pervasive Access Lab (Ipal) s’intéresse à l’imagerie biomédicale, aux accès pervasifs, à la gestion et à l’amélioration du cadre de vie.

UMI JFLI au Japon

Créé en 2012, le Laboratoire franco-japonais en informatique (JFLI) est situé à Tokyo. Ses domaines de recherche couvrent les réseaux de nouvelle génération et internet du futur, le calcul haute performance, le logiciel, les modèles de programmation et les méthodes formelles, la réalité virtuelle et le multimédia et l’informatique quantique.

UMI Lafmia au Mexique

Le laboratoire franco-mexicain d’informatique et d’automatique (Lafmia) conduit des recherches dans les domaines de l’informatique (systèmes pervasifs et gestion de ressources multi-échelles ; metaheuristique bio-inspirée) et de l’automatique (contrôle de systèmes dynamiques).

UMI Relax en Inde

Créé au 1er janvier 2017, le laboratoire franco-indien Research Lab in Computer Science (ReLaX) est situé à Chennai. Historiquement centrées sur les méthodes formelles et leurs applications à la vérification, les recherches menées dans ce laboratoire concernent maintenant l’ensemble de l’informatique théorique et de ses applications, notamment en matière de sûreté et de sécurité.