Accueil du site > Europe et international > European Research Council (ERC) > Lauréats ERC




Recherchez sur ce site


Lauréats ERC

Pages : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |>

 

Francesco Andriulli, ERC Consolidator Grant 2016

Francesco Andriulli, professeur IMT Atlantique et membre du Lab-STICC (CNRS/Télécom Bretagne/Université Bretagne Occidentale/Université Bretagne-Sud), est lauréat d’une bourse ERC Consolidator Grant 2016. Cette bourse lui permettra de développer ses travaux dans le domaine de l’électromagnétisme computationnel, discipline à l’intersection des mathématiques, de l’informatique et de l’ingénierie, qui s’intéresse spécifiquement aux modèles prédictifs liés à des phénomènes électromagnétiques dans des systèmes complexes.

Francis Bach, ERC Consolidator Grant 2016

Francis Bach, chercheur Inria au sein du Département d’Informatique de l’École Normale Supérieure (DI ENS - CNRS/ENS/Inria), vient de remporter une bourse ERC (European Research Council) Consolidator Grant 2016. Son domaine de prédilection ? Le Machine Learning, ou l’apprentissage statistique. À la frontière entre les mathématiques, l’informatique et les statistiques, il permet d’optimiser le traitement de données numériques de très grande taille.

Yanlei Diao, ERC Consolidator Grant 2016

Yanlei Diao, Professeur à l’École polytechnique et à Télécom ParisTech, membre du Laboratoire d’Informatique de l’École polytechnique (LIX - CNRS/École polytechnique), a été distinguée par une « ERC Consolidator Grant » 2016. Cette bourse européenne récompense l’excellence scientifique de la chercheuse et de son projet, ainsi qu’une vision innovante en termes « d’accélération et d’optimisation du calcul analytique pour données massives ». C’est la première distinction accordée à un enseignant-chercheur titulaire d’une chaire d’excellence financée par l’Université Paris-Saclay.

Gabriel Peyré, ERC Consolidator Grant 2016

Comment comparer des données, comme des images ou des textes, pour savoir lesquelles sont les plus proches, et les regrouper par familles ? Le transport optimal est un outil mathématique puissant qui permet de résoudre ce type de problèmes. Il reste cependant sous-exploité du fait de sa complexité. Dans son ERC NORIA, l’objectif de Gabriel Peyré, directeur de recherche CNRS au Département de mathématiques et applications de l’ENS (DMA – CNRS/ENS Paris), est de démocratiser cet outil théorique en développant des algorithmes rapides de calcul et en mettant en application ces avancées en infographie, en vision par ordinateur, mais aussi dans le domaine des neurosciences.

Jasmin Blanchette, ERC Starting Grant 2016

Chercheur au sein de l’équipe-projet commune Inria VeriDis, bilocalisée entre Nancy (au Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (Loria - CNRS/Université de Lorraine/Inria)) et Sarrebruck, Jasmin Christian Blanchette a obtenu une ERC Starting Grant pour son projet Matryoshka. Son projet s’attache à combiner les deux communautés dans les assistants de preuve, en développant la preuve automatique appliquée à la preuve interactive.

Stéphanie Delaune, ERC Starting Grant 2016

Plus pratique, plus rapide, l’électronique sans contact, déjà bien présente dans notre quotidien (badge d’accès à un bâtiment, carte de transport) se développe de plus en plus (carte de paiement, système d’ouverture de voiture). Pourtant il n’existe pas à l’heure actuelle de protocoles de sécurité véritablement pensés pour les particularités du sans contact. C’est pour répondre à cet enjeu important que Stéphanie Delaune, chercheuse CNRS au sein de l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (IRISA - CNRS/ENS Rennes/Inria/INSA Rennes/Institut Mines-Télécom/Université de Bretagne-Sud/Université de Rennes 1), a obtenu son ERC Starting Grant POPSTAR Reasoning about Physical properties Of security Protocols with an Application To contactless Systems.

Sylvain Gioux, ERC Starting Grant 2016

Guider le geste chirurgical en révélant des informations en temps réel grâce à la lumière infrarouge. C’est l’objet du projet QuantSURG, mené par Sylvain Gioux au Laboratoire des sciences de l’Ingénieur, de l’Informatique et de l’Imagerie (ICube - CNRS/ENGEES/INSA de Strasbourg/Université de Strasbourg) et récompensé par une bourse ERC Starting Grant. La méthode développée permettrait d’identifier les défauts de vascularisation et la présence de cancer pendant une intervention chirurgicale.

Michèle Wigger, ERC Starting Grant 2016

Michèle Wigger, chercheuse Télécom ParisTech au sein du Laboratoire Traitement et Communication de l’Information (LTCI - CNRS/Télécom ParisTech), se voit attribuer une bourse d’excellence du Conseil européen de la recherche pour une durée de 5 ans, dans la catégorie « Starting Grants » 2016, pour son projet de recherche en communication numérique orientée tâche et contexte.

Michel Beaudouin-Lafon, ERC Advanced Grant 2015

Combien de logiciels différents utilisez-vous par jour ? Pourquoi est-ce si compliqué de gérer du texte, des chiffres et des images dans un même document ? Les interfaces informatiques ne répondent plus aux besoins actuels. L’objectif de l’ERC Advanced Grant ONE de Michel Beaudouin-Lafon est de repenser fondamentalement les principes de base et le modèle conceptuel des systèmes interactifs, pour permettre aux utilisateurs de s’approprier leur environnement numérique. En définissant des principes fondamentaux de l’interaction, ONE a pour but d’unifier une grande variété de styles d’interfaces et de créer des environnements interactifs plus ouverts et flexibles.

Carlos Canudas-de-Wit, ERC Advanced Grant 2015

Malgré des avancées technologiques remarquables ces dernières années, les nouvelles méthodes d’automatique restent limitées à des systèmes de dimensions relativement modestes. À l’inverse, la gestion du trafic en temps réel constitue un système important, et les systèmes de circulation intelligents ne permettent toujours pas d’utiliser les feux de circulation de façon optimale. Pour résoudre cette problématique, Carlos Canudas-de-Wit propose dans son ERC Advanced Grant Scale-FreeBack un nouveau paradigme pour aborder le problème de commande des systèmes complexes à grande échelle. Il souhaite définir des méthodes de commande qui puissent s’adapter à n’importe quelle échelle de système, exploiter pleinement les flux de données multi-sources, tout en assurant la résilience et la robustesse du système.

Pages :1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 |>