Accueil du site > Europe et international > European Research Council (ERC) > Lauréats ERC




Recherchez sur ce site


Lauréats ERC

Pages : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |>

 

François Baccelli, ERC Advanced Grant 2017

François Baccelli, chercheur Inria au sein du Département d’Informatique de l’École Normale Supérieure (DI ENS - CNRS/ENS/Inria), est le lauréat d’une ERC Advanced Grant. Directeur de recherche Inria et responsable du centre Simons pour les mathématiques des réseaux à l’Université du Texas, il utilisera ce financement pour développer à Paris ses travaux sur la dynamique stochastique des grands réseaux.

David Pichardie, ERC Consolidator Grant 2017

David Pichardie, professeur des universités à l’ENS Rennes effectue ses recherches à l’Institut de recherche en informatique et systèmes aléatoires (IRISA - CNRS/ENS Rennes/Inria/INSA Rennes/Institut Mines-Télécom/Université de Bretagne-Sud/Université de Rennes 1), au sein de l’équipe-projet Inria Celtique. Il est lauréat d’une bourse ERC (European Research Council) Consolidator Grant pour son projet 2017 Verified Static Analysis Platform (VESTA).

Maks Ovsjanikov, ERC Starting Grant 2017

Les formes 3D se multiplient, mais leur manipulation n’est pas nécessairement devenue plus aisée. En effet, comment comparer une silhouette d’homme en nuage de points, avec un autre représenté par un maillage de triangles ? Comment détecter leurs similitudes et différences, le tout avec une vitesse d’exécution acceptable pour l’utilisateur ? Maks Ovsjanikov, maître de conférences à l’École polytechnique et membre du Laboratoire d’Informatique de l’École polytechnique (LIX - CNRS/École polytechnique), travaille sur cette problématique dans le cadre de son ERC Starting Grant EXPROTEA.

Francesco Andriulli, ERC Consolidator Grant 2016

Francesco Andriulli, professeur IMT Atlantique et membre du Lab-STICC (CNRS/Télécom Bretagne/Université Bretagne Occidentale/Université Bretagne-Sud), est lauréat d’une bourse ERC Consolidator Grant 2016. Cette bourse lui permettra de développer ses travaux dans le domaine de l’électromagnétisme computationnel, discipline à l’intersection des mathématiques, de l’informatique et de l’ingénierie, qui s’intéresse spécifiquement aux modèles prédictifs liés à des phénomènes électromagnétiques dans des systèmes complexes.

Francis Bach, ERC Consolidator Grant 2016

Francis Bach, chercheur Inria au sein du Département d’Informatique de l’École Normale Supérieure (DI ENS - CNRS/ENS/Inria), vient de remporter une bourse ERC (European Research Council) Consolidator Grant 2016. Son domaine de prédilection ? Le Machine Learning, ou l’apprentissage statistique. À la frontière entre les mathématiques, l’informatique et les statistiques, il permet d’optimiser le traitement de données numériques de très grande taille.

Yanlei Diao, ERC Consolidator Grant 2016

Yanlei Diao, enseignante-chercheuse à l’École polytechnique et à Télécom ParisTech, membre du Laboratoire d’Informatique de l’École polytechnique (LIX - CNRS/École polytechnique), a été distinguée par une « ERC Consolidator Grant » 2016. Cette bourse européenne récompense l’excellence scientifique de la chercheuse et de son projet, ainsi qu’une vision innovante en termes « d’accélération et d’optimisation du calcul analytique pour données massives ». C’est la première distinction accordée à un enseignant-chercheur titulaire d’une chaire d’excellence financée par l’Université Paris-Saclay.

Antoine Girard, ERC Consolidator Grant 2016

Quel est le point commun entre un robot, un véhicule autonome et un bâtiment intelligent ? Tous les trois sont des systèmes cyber-physiques (CPS), c’est-à-dire des systèmes qui mettent en interaction des éléments informatiques et des entités physiques. Mais la jonction du virtuel et du matériel ne se fait pas sans mal, et les systèmes cyber-physiques requièrent des niveaux élevés de complexité et doivent répondre à des exigences critiques de certification. L’ambition du projet ERC Consolidator Grant PROCSYS d’Antoine Girard, chercheur CNRS au Laboratoire des Signaux et Systèmes (L2S - CNRS/CentraleSupélec/Université Paris-Sud), est de pouvoir les contrôler plus facilement, grâce à un langage de haut niveau et une génération automatique des algorithmes de commande.

Gabriel Peyré, ERC Consolidator Grant 2016

Comment comparer des données, comme des images ou des textes, pour savoir lesquelles sont les plus proches, et les regrouper par familles ? Le transport optimal est un outil mathématique puissant qui permet de résoudre ce type de problèmes. Il reste cependant sous-exploité du fait de sa complexité. Dans son ERC NORIA, l’objectif de Gabriel Peyré, chercheur CNRS au sein du Département de mathématiques et applications de l’ENS (DMA – CNRS/ENS Paris), est de démocratiser cet outil théorique en développant des algorithmes rapides de calcul et en mettant en application ces avancées en infographie, en vision par ordinateur, mais aussi dans le domaine des neurosciences.

Jasmin Blanchette, ERC Starting Grant 2016

Chercheur Inria au sein de l’équipe-projet commune Inria VeriDis, bilocalisée entre Nancy (au Laboratoire lorrain de recherche en informatique et ses applications (Loria - CNRS/Université de Lorraine/Inria)) et Sarrebruck, Jasmin Christian Blanchette a obtenu une ERC Starting Grant pour son projet Matryoshka. Son projet s’attache à combiner les deux communautés dans les assistants de preuve, en développant la preuve automatique appliquée à la preuve interactive.

Guillaume Chapuy, ERC Starting Grant 2016

À travers son ERC, Guillaume Chapuy, chercheur CNRS à l’Institut de Recherche en Informatique Fondamentale (IRIF - CNRS/Université Paris-Diderot) souhaite faire communiquer différents domaines scientifiques qui emploient la combinatoire et des objets particuliers qui lui sont associés : les cartes.

Pages :1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 |>