Accueil du site > La recherche en sciences de l’information > Actualités scientifiques




Recherchez sur ce site


Actualités scientifiques

Pages : 1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...

16 septembre 2014

Appel à projets générique FRAE/ANR 2015 sur les thématiques aéronautique et espace

La Fondation de Recherche pour l’Aéronautique et l’Espace (FRAE) propose un cofinancement à hauteur de 50% et un apport de compléments de financements à des projets lauréats dont les sujets relèvent des sept thématiques prioritaires de la FRAE, qui croisent les thématiques de l’ANR. Soumission avant le 16 octobre 2014.

15 septembre 2014

Inauguration de la Maison de la simulation

La Maison de la simulation est inaugurée aujourd’hui 15 septembre 2014. À la fois centre de recherche, plateforme de service et pôle d’enseignement, ce laboratoire commun créé par le CNRS, le CEA, Inria et les universités Paris-Sud et Versailles-St Quentin a pour objectif d’accompagner les scientifiques afin de tirer le meilleur parti des supercalculateurs existants et futurs. Elle accueille des équipes de recherche autour de projets liés au calcul intensif et des ingénieurs spécialisés y fournissent une expertise en matière de développement et d’optimisation des codes ainsi que pour la visualisation et le traitement des données.

Dossier de presse

10 septembre 2014

Affiner le compromis entre expressivité et calculabilité en théorie des langages

En informatique, il est important de pouvoir exprimer les propriétés que l’on souhaite réaliser à l’aide de formalismes de haut niveau. Par exemple, en bases de données, on utilise la logique pour décrire l’information à extraire ; ou, en vérification de logiciel, pour spécifier le bon comportement de systèmes. Les travaux de Gödel et Turing ont montré qu’il est nécessaire de limiter le pouvoir d’expression de tels formalismes pour pouvoir être capable de les traiter algorithmiquement. Il est donc pertinent de chercher de bons compromis entre pouvoir expressif et propriétés algorithmiques. Il existe une hiérarchie de formalismes permettant de raisonner sur des structures linéaires, classant les propriétés selon leur simplicité, et se décrivant de façon logique ou combinatoire. Thomas Place et Marc Zeitoun du Laboratoire Bordelais de Recherche en Informatique (LaBRI, CNRS/Institut Polytechnique de Bordeaux/Université de Bordeaux) ont réalisé une avancée significative sur ce problème datant de 1974 concernant la caractérisation du pouvoir expressif de formules logiques.

9 septembre 2014

Contrôler le trafic routier pour éviter les bouchons grâce à l’automatique

À l’occasion de la présidence par la France d’IFAC, communauté de chercheurs en automatique, zoom sur ce domaine de recherche méconnu du grand public qui cherche à contrôler un système pour lui imposer un comportement souhaité sans intervention humaine, en se basant sur des mesures prises par des capteurs et en agissant grâce à des actionneurs. Aujourd’hui, troisième illustration avec une application en gestion du trafic routier, pour éviter les bouchons avec les recherches de Carlos Canudas de Wit, Directeur de recherche au CNRS du Grenoble Image, Parole, Signal, Automatique (GIPSA-lab) (CNRS/Institut Polytechnique de Grenoble/ Université Grenoble 3/Université Joseph Fourier), président de l’European Control Association (EUCA).

8 septembre 2014

Des voitures qui permettent une conduite plus sûre grâce à l’automatique

À l’occasion de la présidence par la France d’IFAC, communauté de chercheurs en automatique, zoom sur ce domaine de recherche méconnu du grand public qui cherche à contrôler un système pour lui imposer un comportement souhaité sans intervention humaine, en se basant sur des mesures prises par des capteurs et en agissant grâce à des actionneurs. Aujourd’hui, deuxième illustration avec une application en conception automobile pour aider à éviter les accidents avec les travaux d’Olivier Sename du Grenoble Image, Parole, Signal, Automatique (GIPSA-lab) (CNRS/ Institut Polytechnique de Grenoble/ Université Grenoble 3/Université Joseph Fourier).

4 septembre 2014

Mieux comprendre pour mieux soigner la maladie de Parkinson grâce à l’automatique

À l’occasion de la présidence par la France d’IFAC, communauté de chercheurs en automatique, zoom sur ce domaine de recherche méconnu du grand public qui cherche à contrôler un système pour lui imposer un comportement souhaité sans intervention humaine, en se basant sur des mesures prises par des capteurs et en agissant grâce à des actionneurs. Aujourd’hui, première illustration avec une application en neurosciences pour le traitement de la maladie de Parkinson avec les travaux d’Antoine Chaillet du Laboratoire des signaux et systèmes (L2S, CNRS/Univ. Paris Sud/Supélec) et ses collègues, notamment de l’hôpital Henri Mondor de Créteil.

Pages :1 | 2 | 3 | 4 | 5 | 6 | 7 | 8 | 9 |> |...