Accueil du site > Laboratoires et moyens > Groupements de recherche




Recherchez sur ce site


Groupements de recherche

Un Groupement de Recherche (GdR) a pour missions l’animation de la diffusion des connaissances dans une communauté thématique, l’effort de rapprochement entre plusieurs types de partenaires (institutionnel, industriels ou prestataires), le développement d’échanges de chercheurs, de doctorants ainsi que de faciliter la mise en place de bourses doctorales ou post-doctorales. Le GdR poursuivra son objectif d’accompagner la recherche dans un domaine spécifique et ses applications, de fédérer une communauté pluridisciplinaire et de diffuser les fruits des réflexions menées, des avancées tant théoriques que technologiques et des résultats opérationnels obtenus.
Un GdR est une structure originale mise en place par le CNRS afin d’encourager la coopération des chercheurs des laboratoires qu’il rassemble avec des industriels et des organismes de R&D sur des objectifs fixés à l’avance. Son rôle consiste à coordonner, rapprocher et évaluer les travaux des équipes concernées.

Le préGDR est un nouveau format d’action incitative d’animation de la recherche pour accompagner l’évolution des disciplines, des communautés scientifiques et des structures de recherche. Les missions d’un préGDR sont les mêmes que celles d’un Groupement de recherche (GdR), mais il s’agit d’un dispositif souple et réactif, créé pour une durée courte. Ce dispositif doit permettre de construire la forme de structuration adéquate pour la communauté scientifique visée.

Pages : 1 | 2 |>

 

GdR Bioinformatique moléculaire (BIM)

La bioinformatique est la science du traitement des données numériques issues des sciences de la vie. Ces sciences, et en tout premier lieu la biologie moléculaire, produisent des données de nature informatique qui décrivent leurs objets d’étude. On y décrit par exemple les molécules par des séquences de symboles, l’évolution des individus, des populations ou des espèces par des arbres, les interactions entre molécules ou gènes par des graphes ou des réseaux, etc. La bioinformatique s’entend comme l’ensemble des techniques et méthodes d’informatique, de mathématiques ou de physique qui permettent d’analyser in silico ces données pour inférer de nouvelles connaissances biologiques.

GdR Génie de la Programmation et du Logiciel (GPL)

Le Génie de la Programmation et du Logiciel est au cœur de l’activité informatique. Les concepts, méthodes et les outils de conception et de validation de logiciels constituent les éléments manipulés par les informaticiens pour maîtriser et automatiser les problèmes qui leur sont soumis.

GdR Informatique Géométrique et Graphique, Réalité Virtuelle et Visualisation (IG-RV)

Le GdR, initialement sous l’appellation Informatique Graphique (IG) était composé de 3 groupes de travail représentatifs de thématiques : modélisation géométrique, animation et simulation, et rendu. Plusieurs communautés très proches scientifiquement de l’ancien GdR IG sont venues rejoindre le GdR IG-RV. Les communautés de la géométrie discrète, de la visualisation, et de la réalité virtuelle se sont rapprochées pour faire partie de ce nouveau GdR et ainsi créer un ensemble plus large.

GdR Informatique Mathématique (IM)

L’informatique mathématique étudie et analyse de nouvelles problématiques issues des grandes questions informatiques, qui ont toutes un point commun : elles sont mathématisables, à l’aide d’outils de mathématiques.

GdR Information, signal, images, vision (ISIS)

Le traitement du signal (signal numérique au sens large, multi-dimensionnel, multi-varié) a pour objet de développer des méthodes, techniques et logiciels en vue d’améliorer les performances des systèmes d’acquisition et d’analyse de ces signaux. Si la discipline est née avec l’utilisation des premiers radars, elle concerne aujourd’hui, dans le monde numérique de ce début du XXIème siècle, des signaux de nature très variée (optique, infrarouge, électromagnétique, son, image, vidéo, multi-hyper-spectral, séries temporelles de données, IRM…) et touche tous les grands domaines d’activités (santé, environnement, sécurité, télécommunications…).

GdR Modélisation, analyse et conduite des systèmes dynamiques (MACS)

La communauté française réunie autour de la maîtrise des systèmes construits par l’homme ou naturels mais sous contrôle de l’homme a montré, depuis la fin des années 50, sa capacité à se structurer dans ses recherches face aux défis posés par les besoins industriels et sociétaux et à fonder une véritable discipline.

GdR Masses de Données, Informations et Connaissances en Sciences

MaDICS propose un écosystème « Masses de données scientifiques » afin de promouvoir et animer des activités de recherche interdisciplinaires positionnées dans un continuum « des données aux connaissances et à la prise de décision » dont le point de départ sont les masses de données en Sciences. MaDICS est également un forum d’échanges entre scientifiques et acteurs économiques confrontés aux problèmes du Big Data et des Sciences des données, un instrument de prospective et un lieu d’accompagnement des jeunes chercheurs dans les domaines concernés.

GdR Méthodes et Applications pour la Géomatique et l’Information Spatiale (MAGIS)

Depuis une vingtaine d’années, les différents pays occidentaux ont mis en place des structures de recherche pour fédérer les travaux dans le domaine de l’information géographique (NCGIA – National Center for Geographical Information and Analysis), aux Etats-Unis, RRL – Research Regional laboratories au Royaume Uni, Nexpri aux Pays-Bas, Réseau Géoïde au Canada, le Cooperative Research Centre for Spatial Information CRC - SI en Australie, …). Le groupement de recherche MAGIS s’inscrit dans cette mouvance. L’ouverture de l’Espace Européen de l’Enseignement Supérieur vient renforcer cette nécessaire visibilité au plan international de la recherche française dans le domaine de la géomatique.

GdR Recherche Opérationnelle (RO)

La Recherche Opérationnelle (RO) est la discipline des méthodes scientifiques utilisables pour élaborer de meilleures décisions. Elle permet de rationaliser, de simuler et d’optimiser l’architecture et le fonctionnement des systèmes de production ou d’organisation.

GdR Robotique

Le domaine de la Robotique peut être présenté selon quatre grandes thématiques scientifiques qui contiennent chacune nombre de verrous scientifiques et technologiques :

  • Contrôles sensori-moteurs, perception, action et mouvement
  • Cognition, décision, autonomie, apprentissage
  • Interaction et coopération
  • Conception des systèmes robotiques
Pages :1 | 2 |>