CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences du vivant - Centre National de la recherche scientifiqueAccueil Sciences du vivant - Centre National de la recherche scientifique
  Accueil > Vie de la recherche > Prix et distinctions

sur ce site :

Prix et distinctions 2017

 

I 2017 I 2016 | 2015 | 2014 | 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 |

 

Distinctions du CNRS : Médailles d’or, de l'innovation, d'argent et de bronze

Retrouvez tous les talents CNRS de l'INSB

 

Bourses de l'European Research Council - ERC

Retrouvez tous les lauréats de l'INSB

 

03 Avril 2017

Bourse d'étude "Human Frontiers of Science Young Investigator award" decernée à Fabrizia STAVRU de l'Unité des interactions bactéries-cellules

Chargée de recherche CNRS, Fabrizia Stavru travaille au sein de l'Unité des interactions Bactéries-Cellules à l'Institut Pasteur sur le rôle des mitochondries dans les infections bactériennes ainsi que sur les mécanismes de la dynamique mitochondriale. Le prestigieux financement Human Frontiers of Science Young Investigator award, qui récompense chaque année des collaborations novatrices entre des équipes de scientifiques travaillant dans différents pays et dans différentes disciplines, lui permettra d'étudier une bactérie qui se propage dans les mitochondries, Midichloria.

En savoir plus

 

 

24 février 2017

Prix « Recherche Maladies Rares » attribué à Delphine DELACOUR de l’Institut Jacques Monod

Pour encourager les avancées de la recherche consacrée aux maladies rares, la Fondation Groupama s’est engagée à soutenir chaque année une équipe de chercheurs émérites. Accompagnée par l’équipe « Cell Adhesion and Mechanics » de l’institut Jacques Monot (IJM), Delphine Delacour, lauréate du Prix de Recherche 2017 doté d’un demi-million d’euros sur 5 ans, a été récompensée pour ses travaux en biologie cellulaire consacrés à la caractérisation d’une maladie congénitale rare, la « Congenital Tufting Enteropathy » (CTE), et au développement d’un système de culture cellulaire bio-mimétique. Ces travaux ouvrent des pistes prometteuses pour le traitement des patients atteints de pathologies affectant l’épithélium intestinal différencié.

 

Voir le portrait de Delphine Delacour


 

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits