CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Conférences Jacques MonodConférences Jacques Monod
  Accueil > Programme 2012 > Division cellulaire : de la mécanique des molécules uniques aux organismes multicellulaires

Avancées récentes sur l’évolution du sexe et des systèmes génétiques

 English version

Roscoff (Bretagne), France, 22-26 mai 2013

 

Date limite d'inscription : 1er mars 2013

 

Président : Denis ROZE

Adaptation et Diversité en Milieu Marin, UMR 7144 CNRS-UPMC, Station Biologique de Roscoff, Place Georges Teissier, 29680 Roscoff, France

Tel. : +33 (0) 2 98 29 23 20 – Télécopie : +33 2 98 29 23 24
Mèl : roze@sb-roscoff.fr

 

Vice-présidente : Tanja SCHWANDER

Evolutionary Genetics, University of Groningen, Nijenborg 7, 9747 AG Groningen, Pays Bas

Tel. : +31 50 363 2134  – Télécopie : +31 50 363 2348
Mèl : t.schwander@rug.nl

 

La dernière décennie a vu des progrès importants dans notre compréhension des causes et des conséquences de l'évolution des systèmes génétiques (la structure du matériel génétique et la manière dont il est transmis entre générations). Ces progrès sont en partie dûs au développement de nouvelles méthodes et technologies : génomique et bioinformatique, nouvelles méthodes statistiques pour explorer les conséquences des systèmes de reproduction à l’échelle macroévolutive, de nouveaux systèmes biologiques pour l'évolution expérimentale, l'étude des bases moléculaires des  systèmes de reproduction... En parallèle, de nouvelles études théoriques ont permis de préciser les conditions favorisant différents types de systèmes de reproduction. Le but de cette conférence est de réunir des chercheurs travaillant sur différents aspects de l'évolution des systèmes génétiques (évolution du sexe et de la recombinaison, évolution des systèmes de croisement, différenciation entre sexes...) et utilisant différentes approches, de manière à définir les paramètres biologiques importants à mesurer et déterminer comment les nouvelles formes de données peuvent permettre de progresser sur ces questions.

La conférence sera organisée en six sessions :

  • l'avantage du sexe et de la recombinaison : développements récents sur les avantages adaptatifs du brassage génétique
  • biologie de la reproduction sexuée et asexuée : distribution phylogénétique des lignées sexuées et asexuées; mécanismes proximaux des transitions de systèmes de reproduction
  • l'évolution des systèmes de croisement : nouveaux résultats théoriques et empiriques ; conséquences évolutives de l'autofécondation
  • l'évolution de la différenciation sexuelle : l'évolution de sexes séparés et du dimorphisme sexuel
  • l'évolution des chromosomes sexuels : déterminisme du sexe chez les plantes, animaux et champignons
  • session ouverte : autres aspects de l'évolution des systèmes génétiques

 

Conférenciers invités

(Titres provisoires)

 

AGRAWAL Aneil (Toronto, Canada)
Mutations avantageuses et évolution de taux d'autofécondation intermédiaires

BACHTROG Doris (Berkeley, USA)
Transitions de chromosomes sexuels chez les Diptères

BARRETT Spencer (Toronto, Canada)
L’évolution des sexe-ratios chez les plantes

BARTON Nick (Vienne, Autriche)
La recombinaison peut-elle être maintenue du fait de ses avantages adaptatifs ?

CASTAGNONE-SERENO Philippe (Sophia-Antipolis, France)
Les nématodes à galles : asexués anciens... ou pas ?

CHARLESWORTH Brian (Edimbourg, Royaume Uni)
L'évolution du sexe et de la recombinaison

CHARLESWORTH Deborah (Edimbourg, Royaume Uni)
L’évolution des chromosomes sexuels des plantes

DAVID Patrice (Montpellier, France)
Évolution naturelle et expérimentale de l'autofécondation facultative chez les animaux

DE VISSER Arjan (Wageningen, Pays Bas)
Adaptation de populations sexuées et asexuées sur des paysages adaptatifs rugueux

DELPH Lynda (Bloomington, USA)
Génétique du dimorphisme sexuel chez une plante dioïque

DUFAY Mathilde (Lille, France)
Dynamique évolutive de la stérilité mâle chez les plantes à fleurs: les données correspondent-elles aux prédictions théoriques ?

GIRAUD Tatiana (Orsay, France)
Évolution du sexe, des types sexuels et des chromosomes sexuels : le cas des champignons

GLÉMIN Sylvain (Montpellier, France)
Adaptation et maladaptation dans les populations autofécondantes

HAAG Christoph (Montpellier, France)
Évolution d'un déterminisme du sexe partiellement génétique chez les daphnies

JOHNSON Marc (Toronto, Canada)
Conséquences évolutives de l'absence de recombinaison et de ségrégation chez les onagres

LENORMAND Thomas (Montpellier, France)
Sexe et points-chauds

LIVELY Curt (Bloomington, USA)
En courant avec la Reine Rouge : coévolution hôte-parasite et sexe

LOGSDON John (Iowa City, USA)
Origines moléculaires et évolution de la méiose : un arbre sexy avec de vieilles racines et des branches déviantes

MANK Judith (Oxford, Royaume Uni)
Chromosomes sexuels, sélection sexe-spécifique et évolution du dimorphisme sexuel

MARAIS Gabriel (Lyon, France)
Évolution de la compensation de dosage chez les mammifères et les plantes

OTTO Sarah (Vancouver, Canada)
Évolution du sexe et avantage de la recombinaison

PANNELL John (Lausanne, Suisse)
Transitions évolutives entre sexes combinés et séparés chez les plantes

PERRIN Nicolas (Lausanne, Suisse)
L’évolution des chromosomes sexuels: une perspective vue des amphibiens

PORCHER Emmanuelle (Paris, France)
Évolution des taux d'autofécondation chez les plantes : interaction entre écologie et génétique

ROZE Denis (Roscoff, France)
Sélection pour le sexe et la recombinaison chez les organismes diploïdes

SCHÖN Isa (Bruxelles, Belgique)
Causes et conséquences de l'asexualité chez les ostracodes non-marins

SCHWANDER Tanja (Groningen, Pays Bas)
Mécanismes de transition entre reproduction sexuée et parthénogenèse chez les animaux

SHARBEL Tim (Gatersleben, Allemagne)
Approches moléculaires et évolutives pour comprendre la transition du sexe vers l'apomixie chez les plantes sauvages

SIMON Jean-Christophe (Le Rheu, France)
Mécanismes et dynamique évolutive de la perte de sexe chez les pucerons

STADLER Tanja (Zürich, Suisse)
Quantification de la sélection pour la recombinaison à l'échelle macroévolutive

VEKEMANS Xavier (Lille, France)
Diversité allélique et localisation génomique du locus d'auto-incompatibilité chez les Brassicaceae sont fortement influencées par les événements de duplication du génome

 

Date limite d'inscription : 1er mars 2013

 

Droits d'inscription, incluant les frais de séjour (chambre et repas)

450 € pour les doctorants
600 €
pour les autres participants

 

Dépôt des candidatures pour inscription

Le nombre de participants est limité à 115 personnes. Les scientifiques et étudiants en thèse intéressés par la conférence doivent adresser :

  • leur curriculum vitae
  • la liste de leurs principales publications des trois dernières années
  • le résumé de leur présentation

 

au président de la conférence (roze@sb-roscoff.fr ) avant la date limite. Après cette date, les organisateurs sélectionneront les participants. Sauf exception admise par le président, il est souhaitable que les candidats sélectionnés présentent leurs travaux pendant la conférence, soit sous forme d'affiche, soit par une brève communication orale en séance. Les organisateurs choisiront la forme sous laquelle se feront les présentations. Les informations sur le mode et la date de paiement seront adressées en temps voulu aux participants sélectionnés.

Barre d'outils Imprimer Accueil Contact Crédits