CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences du vivant - Centre National de la recherche scientifiqueAccueil Sciences du vivant - Centre National de la recherche scientifique
  Accueil > La recherche en sciences du vivant > Parutions >Rôle d’une voie de sécrétion dans l’internalisation et la signalisation du récepteur à l’EGF

sur ce site :

Parutions

 

Rôle d’une voie de sécrétion dans l’internalisation et la signalisation du récepteur à l’EGF

Dans un article publié en mars 2010 dans la revue Journal of Cell Science, des chercheurs de l’Institut Jacques Monod (UMR7592 CNRS, Paris) et leurs collaborateurs ont mis en évidence un nouveau mode de régulation de l’internalisation (endocytose) et de la signalisation du récepteur à l’EGF impliqué dans la prolifération des cellules tumorales. Ces travaux sont à prendre en compte dans les thérapies actuelles ou futures ciblant le récepteur à l’EGF.
.

Les cellules tumorales se caractérisent par une multiplication cellulaire incontrôlée. Le facteur de croissance épidermique (EGF) et son récepteur (EGFR) jouent un rôle important dans la prolifération, la migration et l’invasion métastatique.

Après activation par l’EGF, l’EGFR active de nombreuses cascades de signalisation et est internalisé par endocytose. L’EGFR peut ensuite être recyclé à la surface par exocytose. Le récepteur EGFR est donc soumis à un cycle dynamique d’endocytose et d’exocytose. Ces processus sont finement contrôlés par différentes familles de molécules régulatrices, comme les protéines SNARE qui permettent la fusion membranaire lors de l’exocytose. Au cours de l’internalisation, la sélection des protéines se fait par l’intermédiaire du complexe adaptateur de la clathrine AP-2. L’adaptateur AP-2 est ensuite capable de recruter le manteau moléculaire de clathrine nécessaire à l’invagination de la membrane.

Lydia Danglot, Thierry Galli et leurs collaborateurs ont récemment démontré une nouvelle voie de régulation du récepteur de l’EGF et de sa signalisation. Ils montrent que la protéine SNARE nommée TI-VAMP est nécessaire au trafic des vésicules sécrétoires entre l’appareil de Golgi et la membrane plasmique. La déplétion de TI-VAMP provoque ainsi une baisse d’expression en surface de certaines protéines, telles que CD82, une tétraspanine connue pour réguler l’endocytose de l’EGFR (voir modèle). Au final, la déplétion de TI-VAMP ou de CD82, accélère l’endocytose du récepteur en augmentant le recrutement de l’adaptateur de la clathrine AP-2, favorisant ainsi son endocytose par la voie clathrine-dépendante. Cette endocytose soudaine résulte en une baisse de diffusion du récepteur EGFR en surface et en une atténuation de sa signalisation par la voie des MAPKinases.

Ces résultats indiquent que la sécrétion de la tétraspanine CD82, dépendante de la SNARE TI-VAMP, régule l’entrée de l’EGFR dans des microdomaines membranaires qui contrôlent l’endocytose clathrine-dépendante du récepteur et régulent sa signalisation.

L’EGFR est une cible des traitements anti-cancéreux. Ces nouvelles données suggèrent que la sécrétion des tétraspanines pourrait être ciblée pour diminuer la signalisation de ce récepteur dans des situations pathologiques.

 

 

 

Figure : Effet de l’extinction de TI-VAMP sur l’internalisation de l’EGFR. La déplétion de TI-VAMP provoque une baisse d’expression de CD82 en surface, ce qui a pour effet d’augmenter le recrutement de l’adaptateur de la clathrine AP-2, favorisant ainsi l’endocytose du récepteur EGFR et la réduction de la signalisation par la voie des MAPKinases. © L. Danglot

 

 

En savoir plus

  • Role of TI-VAMP and CD82 in EGFR cell-surface dynamics and signaling
    Danglot L, Chaineau M, Dahan M, Gendron M-C, Boggetto N, Perez F, Galli T
    Journal of Cell Science, March 2010, Volume 123, Issue 5, 723-735
    Published online February 9, 2010, doi: 10.1242/jcs.062497


Contact chercheur

  • Thierry Galli
    Institut Jacques Monod (IJM)
    UMR7592 CNRS/Université Paris 7
    Equipe Inserm ERL U950 « Membrane Traffic in Neuronal & Epithelial Morphogenesis »
    Bâtiment Buffon
    15 rue Hélène Brion
    75205 Paris Cedex 13

 

 

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits