CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences du vivant - Centre National de la recherche scientifiqueAccueil Sciences du vivant - Centre National de la recherche scientifique
Accueil > La recherche en sciences du vivant > Parutions > Un moyen de moduler les impressions de personnalité dans la voix

sur ce site :

Parutions

 

Un moyen de moduler les impressions de personnalité dans la voix

 

En utilisant une modélisation informatique et des jugements vocaux via une interface Web, des chercheurs de l'Institut de neuroscience de la Timone et de l'université de Glasgow (G-B), ont pu générer des voix qui variaient de façon paramétrique dans les impressions de confiance qu'ils suscitent chez les auditeurs. Ces résultats publiés le 12 octobre 2017 dans la revue PLoS One, montrent qu'il existe une forte base acoustique à notre impression de personnalité vocale, ouvrant ainsi la voie à des applications «de maquillage vocal». 

 

La recherche montre que lorsque nous entendons une nouvelle voix, nous formons des impressions de personnalité, telles que la fiabilité ou la domination. Ces "premières impressions" sont assez cohérentes entre les auditeurs, même dans un seul mot comme "bonjour". Mais la base acoustique de ce phénomène est restée insaisissable: comment doit-on dire exactement «bonjour» pour être perçu comme par exemple, digne de confiance par les nouveaux auditeurs? 

 

Des chercheurs de l'Institut de Neurosciences de La Timone ont résolu ce problème. Ils ont d'abord généré deux prototypes vocaux synthétiques en faisant la moyenne des enregistrements de personnes ayant une cote de confiance élevée ou faible respectivement. Ensuite, ils ont généré une série continue de voix entre ces deux prototypes (écoutez ici), qu'ils ont demandé à 500 auditeurs d'évaluer sur leur fiabilité perçue via une interface web. 

 

Les résultats ont été assez spectaculaires: les cotes de fiabilité ont augmenté en ligne droite en se déplaçant le long du continuum vocal. Exagérer la différence entre les prototypes a également augmenté la différence de fiabilité dans la direction prévue. 

 

«Nous avons été vraiment surpris par la fidélité avec laquelle les impressions de la personnalité ont suivi nos manipulations acoustiques», explique Phil McAleer de l'université de Glasgow, co-auteur de cette étude. «C'était comme si nous tournions un bouton de« fiabilité vocale »sur un système sonore» 

«Ces résultats démontrent qu'il existe une forte base acoustique à notre impression de personnalité vocale», explique Pascal Belin, l'auteur principal de l'étude. "Nous avons maintenant une méthode pour moduler les impressions de personnalité que les voix suscitent. Nos résultats ont été obtenus avec les impressions de fiabilité ou confiance, mais il n'y a aucune raison pour que la méthode  ne fonctionne pas avec d'autres traits de personnalité. Ainsi, nous avons maintenant un moyen puissant de générer des voix suscitant les impressions de personnalité souhaitées, avec de nombreuses applications potentielles de «maquillage» dans des voix modifiées ou artificielles ». 

 

Figure. Evolution des jugements de « confiance vocale » (axes des Y) en fonction de la position sur le continuum acoustique (axe des X). Ecouter ici: https://amubox.univ-amu.fr/index.php/s/6Q8kFYndzdLSRQQ.

© Pascal Belin

 

En savoir plus

Contacts chercheurs

Institut de Neuroscience de la Timone
Institut de Neurosciences de la Timone (INT)
CNRS UMR 7289 - Aix-Marseille Université
Campus Santé Timone
27 bd Jean Moulin
13385 Marseille Cedex 05


07 50 82 82 59  




Mise en ligne le 27 novembre 2017

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits