CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Sciences du vivant - Centre National de la recherche scientifiqueAccueil Sciences du vivant - Centre National de la recherche scientifique
  Accueil > La recherche en sciences du vivant > Parutions 2008

sur ce site :

Parutions 2008

 

Cette page présente quelques publications en 2008 des laboratoires de l'INSB.

 

2014| 2013 | 2012 | 2011 | 2010 | 2009 | 2008 | 2007 | 2006 |

 

 

vignette article Ghandour

Sclérose en plaques : Réparer la myéline grâce aux hormones thyroïdiennes ?

L’équipe "Biopathologie et Imagerie de la Myéline" animée par Said Ghandour dans le laboratoire d’Imagerie et de neurosciences cognitives (UMR 7191, Strasbourg) vient de montrer que, dans un modèle animal de la sclérose en plaques, la remyélinisation des axones est favorisée par un traitement par l’hormone thyroïdienne T3. Ces résultats ont été publiés le 24 décembre 2008 dans The journal of Neuroscience.
plusLire la suite

 

vignette article Wexler-Ouarti

La troisième dimension influence les mouvements spontanés de nos yeux

Quel chemin empruntent nos yeux lorsque nous explorons une scène ? Mark Wexler (Laboratoire Psychologie de la perception) et Nizar Ouarti (Laboratoire de Physiologie de la perception et de l’action) viennent de montrer que les déplacements spontanés du regard dépendent de l’orientation tridimensionnelle de la scène. Ces travaux qui ouvrent des perspectives importantes notamment pour la compréhension de la perception et de l’attention visuelles ont été publiés le 9 décembre 2008 dans la revue Current Biology.
plusLire la suite

 

Des gènes qui régulent la transmission dopaminergique agissent sur l'activation cérébrale

Comment certains gènes impliqués dans la régulation du taux de dopamine cérébrale, une molécule cruciale à la modulation de l’activité des neurones, influencent-ils l’activation de notre cerveau ? En combinant une approche de génétique moléculaire et d’imagerie par résonance magnétique fonctionnelle, Jean-Claude Dreher, chercheur au Centre de neuroscience cognitive (CNRS/Université Lyon 1), en collaboration avec une équipe américaine est parvenu à caractériser, pour la première fois, les réseaux cérébraux impliqués dans le traitement de récompenses monétaires qui sont différentiellement activés selon qu’on est porteur de tel ou tel allèle de ces gènes. Publié en ligne le 22 décembre 2008 dans la revue PNAS, ce résultat marque un pas important vers une meilleure compréhension des prédispositions génétiques au développement de certaines pathologies neuropsychiatriques et des différences interindividuelles dans les comportements de recherche de récompenses.
plusLire la suite

 

vignette-index-paru-trave

Une mutation qui transforme une protéine virale responsable de cancers en un facteur anti-cancéreux

L'Équipe "Oncoprotéines" de l’Institut Gilbert Laustriat à Illkirch vient de montrer qu’une simple mutation peut transformer la protéine virale E6 responsable du cancer du col de l’utérus en un facteur qui bloque la prolifération des cellules cancéreuses. Ces travaux sont publiés en ligne dans la revue Oncogene le 17 novembre.
plusLire la suite

 

vignette-article-zimmer

Décrire les régions occupées par des gènes dans le noyau de cellules vivantes

Les équipes d’Olivier Gadal (Laboratoire de biologie moléculaire des eucaryotes, Toulouse) et de Christophe Zimmer (Groupe Imagerie et modélisation, Institut Pasteur, Paris) viennent de décrire une cartographie des régions occupées par un gène dans le noyau de cellules de levure. Ces travaux, issus du développement d’une nouvelle méthode d’analyse d’images confocales multidimensionnelles, sont publiés le 5 décembre 2008 dans la revue Nature Methods.

plusLire la suite

 

Comment s’orientent les premières fibres musculaires de l’embryon ?

Dans un article publié en ligne le 5 novembre 2008 dans la revue Nature, l’équipe de Christophe Marcelle (Institut de Biologie du Développement de Marseille-Luminy) vient de démontrer que la protéine sécrétée WNT11 permet aux cellules musculaires d’acquérir leur orientation au cours du développement embryonnaire

plusLire la suite

 

Essai clinique STEP d'un vaccin contre le VIH : les causes de l'échec ?

Une étude publiée en ligne le 3 novembre 2008 dans la revue The Journal of Experimental Medicine fait la lumière sur les mécanismes potentiellement à l’origine de l’augmentation de la susceptibilité à l’infection par le VIH observée lors de l’essai clinique d’un vaccin contre le VIH (étude STEP) qui a échoué en 2007. Cette étude issue d'une collaboration entre des chercheurs de l'Institut de génétique moléculaire de Montpellier, du Centre hospitalier universitaire Vaudois et de l'Institut Suisse de recherche sur les vaccins montre que les complexes formés par les anticorps et par le vecteur adénoviral  induisent un signal fort qui active les cellules dendritiques. Celles-ci sont responsables du déclenchement de la réponse immunitaire de type cellulaire, et notamment de la mobilisation des cellules T CD4, principales cibles du VIH.
plusLire le communiqué de presse

 

vignette.article-f_perez

Du nouveau sur la dynamique des microtubules

L’équipe « Dynamique de l'organisation intracellulaire » dirigée par Franck Perez (UMR 144 CNRS/Institut Curie) vient pour la première fois de visualiser une coiffe GTP à l’extrémité de microtubules en cours de polymérisation in vivo. La détection d’îlots de tubuline GTP au coeur des microtubules permet en outre de proposer un nouveau modèle de l’instabilité dynamique des microtubules. Ces travaux sont publiés en ligne dans la revue Science le 16 octobre 2008.

plusLire la suite

 

article.pierre-francois.lenne

Des forces subcellulaires sculptent les tissus en développement

Les équipes de Pierre-François Lenne (Institut Fresnel) et de Thomas Lecuit (Institut de Biologie du Développement de Marseille-Luminy) viennent de montrer comment, au cours du développement embryonnaire, des générateurs de force localisés aux interfaces entre cellules modèlent les tissus en formation. Ces travaux sont publiés en ligne dans la revue Nature Cell Biology le 2 novembre 2008.
plusLire la suite

 

article.boccard

Comment s’organise le chromosome bactérien ?

Quels sont les éléments responsables de l’organisation du chromosome chez le colibacille ? L’équipe de Frédéric Boccard au Centre de Génétique Moléculaire à Gif sur Yvette en collaboration avec des chercheurs de l’INRA et d’AgroParisTech vient de montrer qu’une nouvelle protéine, MatP, en se fixant sur des séquences cibles d’ADN, permet la structuration d’un large domaine chromosomique. Ces travaux sont publiés en ligne dans la revue Cell le 31 octobre 2008.
plusLire la suite

 

article.libri.pore-nucleaire

Embouteillage au pore nucléaire

Dans un article publié le 17 octobre dans la revue Cell, l’équipe de Domenico Libri au Centre de génétique moléculaire à Gif-sur-Yvette, vient de montrer qu'au cours de la transcription chez la levure, des mutations du complexe THO et de l'hélicase Subp2 provoquent la formation de structures aberrantes qui séquestrent plusieurs régions génomiques au niveau des pores nucléaires.
plusLire la suite

 

Une nouvelle voie de signalisation impliquée dans le vieillissement

Dans un article publié le 6 octobre 2008 dans la revue PLoS ONE, l’équipe de Florence Solari et Marc Billaud du laboratoire Génétique Moléculaire, Signalisation et Cancer (UMR 5201, Lyon) vient de montrer que le gène SMG-1 est impliqué dans le contrôle de la longévité du ver nématode C. elegans selon un schéma inédit qui associe les homologues de PTEN, de p53 et des facteurs de transcription FOXO.

plusLire la suite

 

Le secret des divisions asymétriques de l’ovocyte de souris

Dans un article publié en ligne le 9 octobre 2008 dans la revue Current Biology, l’équipe animée par Marie-Hélène Verlhac dans le laboratoire de Biologie du développement (UMR 7622) dirigé par Catherine Jessus vient de montrer comment le réseau de filaments d’actine assure le positionnement du fuseau de division de l’ovocyte de souris.
plusLire la suite

 

Identification d’une large collection d’origines de réplication dans le génome humain

L’équipe « Domaines chromatiniens et réplication » animée par Marie-Noëlle Prioleau à l’Institut Jacques Monod vient d’établir la cartographie de 300 origines de réplication inédites dans le génome humain. Ces travaux publiés en ligne le 6 octobre 2008 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA montrent que la majorité des origines cartographiées est associée à des sites régulateurs de la transcription qui sont très conservés au cours de l’évolution et confirment ainsi l'existence de liens étroits entre les processus de réplication et de transcription.

plusLire la suite

 

Visualiser le démarrage de la synthèse d’une protéine

Dans un article publié le 18 septembre 2008 dans la revue Nature, l’équipe animée par Bruno Klaholz à l’Institut de génétique et biologie moléculaire et cellulaire (UMR 7104, Illkirch) vient de déterminer comment s’assemble le complexe d’initiation de la traduction chez les bactéries.

plusLire la suite

 

article-corral-debrinski

Vers une thérapie génique de la Neuropathie Optique Héréditaire de Leber

Dans un article paru le 12 septembre dans la revue The American Journal of Human Genetics, l’équipe animée par Marisol Corral-Debrinski à l’Institut de la vision à Paris propose une stratégie originale pour traiter la neuropathie optique héréditaire de Leber. Les chercheurs ont mis au point un modèle expérimental de la maladie et ont réussi à prévenir la survenue de la cécité chez ces animaux.

plusLire la suite

 

© PLoS ONE

Rôle du cortex fronto-polaire dans la planification de nos actions

L’un des défis majeurs en neurosciences est la compréhension de l’organisation fonctionnelle du cerveau. Dans une étude de neuropsychologie menée chez des patients souffrant de lésions du cortex fronto-polaire, la région la plus antérieure du cortex frontal, Jean-Claude Dreher, chercheur au Centre de neuroscience cognitive (UMR 5229, Lyon), en collaboration avec une équipe américaine vient de montrer, pour la première fois, que la taille des lésions du cortex fronto-polaire est corrélée aux déficits de comportement observés au cours de la gestion de tâches multiples. Ces travaux sont publiés en ligne le 15 septembre 2008 dans la revue PLoS ONE .

plusLire la suite

 

image-article-fasano

Un nouvel acteur dans la différenciation des cellules musculaires lisses de l’uretère

L’équipe animée par Laurent Fasano à l’Institut de biologie du développement de Marseille-Luminy (UMR 6216) vient de montrer que le facteur de transcription Teashirt 3 (Tshz3) est essentiel à l’expression du gène myocardin au cours de la différenciation des cellules musculaires lisses de l’uretère. Ces travaux sont publiés en ligne le 5 septembre dans la revue Development.

plusLire la suite

 

image-article-gaillard

Du cortex cérébral à partir de cellules souches

Dans un article publié le 17 août 2008 dans la revue Nature, des chercheurs de l’Université Libre de Bruxelles en collaboration avec Afsaneh Gaillard de l’Institut de physiologie et de biologie cellulaires (UMR 6187, Poitiers) ont découvert comment transformer des cellules souches en cortex cérébral. De nouvelles perspectives pour les maladies du cerveau.

plusLire la suite

 

fig-index-article-delmas

Les neurotransmetteurs inhibent l’activité des canaux potassium SK

L’équipe « Canaux ioniques et transduction sensorielle » animée par Patrick Delmas au Centre de Recherche de Neurobiologie- Neurophysiologie de Marseille (UMR 6231) vient de démontrer que les neurotransmetteurs contrôlent directement l’activité des canaux SK (pour small conductance calcium-activated K+ channels) en modifiant leur sensibilité au calcium intracellulaire. Ces travaux sont publiés en ligne le 14 août 2008 dans la revue Neuron.

plusLire la suite

 

fig-index-article-leresche

Quand le T rend attentif

L’équipe de recherche « Réseaux de neurones et rythmes physiopathologiques », animée par Régis Lambert et Nathalie Leresche dans le laboratoire de Neurobiologie des processus adaptatifs (UMR 7102) vient de démontrer que, dans les neurones thalamiques qui relayent les informations sensorielles, la génération de « bouffées » de potentiels d’action durant la phase d’éveil est la conséquence de l’activation du courant calcique de type T. Ces travaux sont publiés en ligne le 6 août 2008 dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA.

plusLire la suite

 

fig-index-libri

L’odomètre de l’ARN polymérase

Des chercheurs de l’équipe « Métabolisme et fonction de l’ARN dans le noyau » animée par Domenico Libri au Centre de Génétique Moléculaire de Gif sur Yvette viennent de montrer comment l’ARN polymérase II choisit le mode de terminaison de la transcription. Ces travaux sont publiés en ligne le 27 juillet 2008 dans la revue Nature Structural & Molecular Biology.

plusLire la suite

 

fig-index-namy

La première cible du prion [PSI+]

Chez la levure Saccharomyces cerevisiae, le prion [PSI+] correspond à une agrégation du facteur de terminaison de la traduction eRF3. De nombreuses études ont tenté en vain d’identifier les cibles cellulaires de [PSI+]. Olivier Namy et Aurélie Galopier avec leurs collègues de l'équipe de Jean-Pierre Rousset à l'Institut de Génétique et Microbiologie (UMR8621) en collaboration avec une équipe japonaise viennent de montrer que [PSI+] accroît la synthèse de l’antizyme et en conséquence réduit celle des polyamines. Ceci explique la moitié des phénotypes testés liés à [PSI+]. Publiée en ligne le 1er août 2008 dans la revue Nature Cell Biology, cette étude met en lumière l'importance de [PSI+] dans le contrôle de la biosynthèse des polyamines chez la levure.

plusLire la suite

 

fig.index.paru.article.bazin

Vers un diagnostic précoce de l’hyperoxalurie de type 1

Dans une étude publiée le 3 juillet 2008 dans la revue the New England Journal of Medicine, Dominique Bazin du Laboratoire de physique de solides (UMR 8502, Orsay) en collaboration avec Michel Daudon et Paul Jungers (Hôpital Necker-Enfants Malades, Paris) décrit les caractéristiques morphologiques des calculs rénaux de patients atteints d’hyperoxalurie primaire de type 1, la plus sévère de toutes les formes de lithiase.

plusLire la suite

 

vignette-index-parution-article-c.leger

Diffusion intramoléculaire dans l’hydrogénase : nouvelles approches expérimentales

Au sein de nombreuses enzymes qui utilisent comme substrats gazeux l'oxygène moléculaire, monoxyde de carbone, l'azote, ou l'hydrogène, il existe des cavités allongées, ou "canaux"qui facilitent la diffusion de ces petites molécules. Jusqu'à présent, il n'existait pas de méthodes permettant de déterminer les vitesses de transport le long de ces canaux, et on ignorait comment leur structure affecte ces vitesses. Dans un article publié en ligne dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA, des chercheurs du laboratoire de Bioénergétique et Ingénierie des protéines, à Marseille, en collaboration avec des équipes de l'Institut de Biologie Structurale Jean-Pierre Ebel à Grenoble et de l'Institut de Biologie Environnementale et Biotechnologie à Cadarache, ont proposé de nouvelles façons d'approcher cette question.

plusLire la suite

 

S’orienter dans l’espace grâce aux cellules de lieu

Dans une étude publiée le 16 juillet 2008 dans la revue The Journal of Neuroscience, des chercheurs du laboratoire de Neurobiologie de la Cognition (UMR 6155, Marseille) dirigé par Bruno Poucet montrent que l’activité de certaines cellules de lieu de l’hippocampe reflète plus que le lieu où se trouve l'animal et fournirait une représentation précise et dynamique des chemins possibles dans l'environnement permettant ainsi à l'animal de s'orienter de manière efficace.
plusLire la suite

 

De nouveaux mécanismes à l’origine de la formation du tube cardiaque chez la mouche drosophile

Des chercheurs de l’équipe «Contrôle génétique de la différenciation morphologique et fonctionnelle du tube cardiaque » au sein de l’Institut de biologie du développement de Marseille Luminy (UMR 6216, CNRS/Université Aix Marseille 2) viennent d’identifier et de caractériser de nouveaux mécanismes cellulaires et moléculaires à l’origine de la formation du tube cardiaque chez la Drosophile. Ces travaux issus d’une collaboration avec le laboratoire de Génétique, reproduction et développement (UMR 6247, CNRS/Universités Clermont-Ferrand 1 & 2) sont publiés le 28 juillet 2008 dans la revue Journal of Cell Biology.

plusLire la suite

 

Un nouvel acteur dans le développement du neuropaludisme

Des chercheurs du laboratoire d’Immunologie et d’embryologie moléculaires d’Orléans dirigé par Valérie Quesniaux viennent de montrer dans un article paru le 9 juillet 2008 dans la revue PLoS ONE que le récepteur de la lymphotoxine b, LTb-R, est nécessaire au développement du neuropaludisme expérimental.
Ce travail effectué en collaboration avec le Centre de Biophysique Moléculaire d’Orléans (CNRS UPR 4301) a été soutenu par le programme interdisciplinaire du CNRS « Maladies Infectieuses Emergentes » en 2006-2007.

plusLire la suite

 

fg.index.parution.vih

VIH : Bases structurales de la stabilité du complexe formé par la séquence d’ARN TAR du virus et son ligand d’ARN de haute affinité

Lors de la réplication du virus VIH, plusieurs facteurs cellulaires importants doivent se fixer à une séquence d’ARN régulatrice du génome viral nommée séquence TAR. Dans la lutte contre le Sida, un important champ d’investigation consiste à rechercher des ligands qui en raison de leur forte affinité pour cette séquence régulatrice seraient susceptibles de bloquer la réplication virale. Des chercheurs de l’Institut de Biologie Structurale Jean-Pierre Ebel à Grenoble en collaboration avec des équipes de l’Institut Européen de Chimie et Biologie et de l’université d’Ottawa, ont déterminé la structure atomique du complexe formé par la séquence régulatrice TAR du VIH et son ligand d’ARN de plus forte affinité. Ces travaux publiés le 8 juillet dans la revue Proceedings of the National Academy of Sciences of the USA ouvrent de nouvelles perspectives pour l’élaboration de drogues dirigées contre des séquences d’ARN viraux ainsi que la conception de nouveaux outils biochimiques ciblant les boucles d’ARN impliquées dans des fonctions cellulaires importantes.
plusLire la suite

 

vignette-article-protéasome

Le protéasome, un complexe qui déménage !

L’équipe Génétique des Réseaux Métaboliques animée par Bertrand Daignan-Fornier à l’Institut de Biochimie et Génétique Cellulaires de Bordeaux vient de découvrir que dans des cellules de levure quiescentes les composants du protéasome quittent massivement le noyau pour se localiser dans une structure cytoplasmique inédite. Ces travaux sont publiés le 2 juin 2008 dans la revue The Journal of Cell Biology.
plusLire la suite

 

Contrôle par l'actine - © Thomas Lecuit CNRS

Deux fonctions complémentaires pour l’actine dans le contrôle de l’adhérence intercellulaire.

Durant la morphogenèse, processus de développement des formes d'un organisme au cours de l’embryogenèse, l’adhérence intercellulaire doit être maintenue tout en permettant le remodelage de certains contacts cellulaires.
L’équipe de Thomas Lecuit, à l’Institut de Biologie du Développement de Marseille-Luminy, en collaboration avec l’équipe de Pierre-François Lenne, à l’Institut Fresnel, viennent de montrer que le cytosquelette d’actine stabilise l’adhérence intercellulaire grâce à deux populations de filaments agissant à deux niveaux distincts. Une fraction des filaments d’actine sert à stabiliser les molécules d’adhérence dans des agrégats membranaires au niveau des zones de contact intercellulaire, tandis que le reste forme un réseau contractile qui empêche ces agrégats de bouger latéralement. La régulation de ces deux populations d’actine et leur interaction avec l’E-cadherine obéissent à des mécanismes différents. Ces résultats sont publiés en ligne le 14 mai 2008 sur le site de la revue Nature.
plusLire la suite

 

Immunité chez la drosophile

Immunité chez la drosophile : un rôle nouveau pour une protéine de reconnaissance du peptidoglycane

Le maintien d’une certaine harmonie dans le monde vivant repose sur un équilibre entre les organismes et les agents infectieux. Cette tâche incombe au système immunitaire qui dans un premier temps détecte l’agent infectieux et dans un deuxième temps le neutralise. S’il est essentiel que cette réponse immunitaire soit suffisamment forte pour détruire le microorganisme, il est également important que son intensité soit contrôlée de manière fine pour éviter des pathologies tels que le choc septique. Dans un article publié dans la revue Cell Host and microbe le 15 mai 2008, l’équipe de Julien Royet à l’Institut de Biologie du Développement de Marseille Luminy, démontre l’importance, chez les invertébrés, d’un mécanisme de contrôle fin de la réponse immunitaire innée et apporte le preuve que la protéine PGRP-LF est un acteur central de ce mécanisme.

plusLire la suite

 

Canalopathie calcique - © A. Mezghrani

L’ataxie épisodique de type 2 : une canalopathie calcique pas comme les autres ?

Epilepsie, ataxie, migraine, douleur neuropathique, autisme, maladies neurodégénératives… autant de maladies neurologiques qui dépendent, tout ou partie, d’un dysfonctionnement des canaux calciques activés par la dépolarisation membranaire. L’équipe animée par Philippe Lory à l’Institut de Génomique Fonctionnelle de Montpellier étudie les dysfonctionnements des canaux calciques à la base de ces pathologies -les canalopathies calciques- et vient d’identifier un mécanisme moléculaire responsable de l’ataxie épisodique de type 2. Cette pathologie de transmission autosomique dominante est due à des mutations du gène CACNA1A qui code pour un type de canal calcique. Cette étude publiée dans la revue Journal of Neuroscience du 23 avril 2008 démontre que ces mutations sont responsables d’un défaut de repliement de la protéine canal anormale qui exerce alors un effet dominant négatif sur la forme normale en entraînant sa dégradation.

plusLire la suite

 

Vue globale du système

Un outil de la réalité virtuelle visuo-haptique au service de l'apprentissage de l'écriture

Des chercheurs grenoblois de différentes disciplines scientifiques (informatique, mathématiques, réalité virtuelle et psychologie cognitive) viennent de montrer que l’utilisation d’une interface haptique (stylo à retour d’efforts contrôlé par ordinateur au dessus d’un écran) permet de fluidifier l’écriture manuscrite lors de l’apprentissage de lettres étrangères. Ces résultats sont publiés en ligne le 12 mars 2008 dans la revue PLoS ONE.

plusLire la suite

 

© A. Abrieu - Modèle

Comment démarrer un moteur moléculaire essentiel pour la séparation des chromosomes

Cenp-E, le plus grand des moteurs moléculaires, est impliqué dans la séparation équitable des chromosomes lors de la division cellulaire. L’équipe dirigée par Ariane Abrieu au Centre de recherches de biochimie macromoléculaire (CRBM) à Montpellier vient de montrer que ce moteur s'auto-inactive par liaison intramoléculaire et que cette inhibition peut être levée par phosphorylation par des protéines kinases mitotiques (CDK1-Cycline B ou MSP1/TTK). Ces travaux sont publiés dans la revue Molecular Cell du 14 mars 2008.

plusLire la suite

 

pS2 gene activation© Salbert

La dernière marque épigénétique stable…s’efface !

Des phénomènes cycliques sont observés fréquemment en biologie et peuvent être générés par des oscillations contrôlées de leurs constituants moléculaires. Dans une cellule, la production d’ARN (transcription) peut elle-même se produire de façon cyclique en raison de processus oscillants déterminant les associations entre certaines protéines et l’ADN. Lors d’une étude portant sur la transcription d’un gène sensible aux hormones stéroïdes, une équipe du laboratoire "Interactions cellulaires et moléculaires" (CNRS, Université Rennes 1) a montré l’existence d’oscillations d’une marque épigénétique considérée jusqu’alors comme relativement stable : la méthylation de l’ADN. Cette observation suppose l’alternance rapide de mécanismes permettant de déposer et d’enlever cette marque. L’analyse, publiée le 6 mars 2008 dans la revue Nature, montre que ce sont les mêmes enzymes, des DNA méthyltransférases, qui sont à la base de ces mécanismes, leur dualité fonctionnelle permettant d’établir ces oscillations.

plusLire la suite

 

Laccaria bicolor - © Darvin DeShazer

Champignon cherche carbone désespérément

Le génome de Laccaria bicolor, champignon qui vit en symbiose avec les plantes, vient d’être séquencé. Ce travail, publié dans la revue Nature le 6 mars 2008 a été réalisé par un consortium de laboratoires français et étrangers dont le laboratoire Architecture et Fonction des Macromolécules Biologiques (UMR 6098 CNRS et Universités d’Aix-Marseille)

Lire la suite

 

illustr. article D Schneider

Pour devenir plus performantes, des bactéries restructurent la hiérarchie de leurs gènes

Au cours d’une expérience d’évolution au long-terme chez la bactérie Escherichia coli, l’équipe dirigée par Dominique Schneider (UMR 5163, Grenoble) vient de montrer que les réseaux de gènes contrôlés par des régulateurs globaux ont varié au cours de 20 000 générations et que ceci constitue une des bases de l’évolution. Ces travaux menés en collaboration avec des équipes américaines sont publiés le 15 Février 2007 dans la revue PLoS Genetics.

plusLire la suite

 

illustration index article e-procyk

Le cortex cingulaire antérieur : siège de l’évaluation de l’action et du changement de comportement ?

Lire la suite

 

illustration-article-emsley.segalat

La résonance magnétique nucléaire : un nouvel outil de génomique fonctionnelle

Des chercheurs viennent de montrer que l’analyse du contenu métabolique de l’organisme modèle Caenorhabditis elegans par résonance magnétique nucléaire (RMN) permet de détecter la signature métabolique associée à des mutations génétiques dites silencieuses. L’intérêt de ces travaux, publiés le 11 décembre 2007 dans la revue PNAS, a été relevé par les experts du Faculty of 1000 – Biology1.

Lire la suite

 

illustration-article-a.leturque

Détection des sucres /in vivo/

La détection des sucres est un mécanisme de survie qui permet à l’organisme de constituer des stocks énergétiques ou de les utiliser. L’équipe d’Armelle Leturque, directeur de recherche au CNRS (Centre de Recherche des Cordeliers, Paris) vient de montrer, chez la souris, que la perte de la détection des sucres par le récepteur GLUT2 affecte l’homéostasie glucidique. Ce travail est publié dans la revue PLoSONE du 12 décembre 2007.

Lire la suite

 

Cancers colorectaux : une nouvelle cible thérapeutique innovante

Lire la suite (pdf)

 

illustration-article-khamlichi

Un promoteur actif peut agir comme un isolateur dans le locus des immunoglobulines

Dans une étude publiée dans la revue PNAS du 18 décembre 2007, des chercheurs de l’Institut de Pharmacologie et de Biologie Structurale de Toulouse montrent que le remplacement du promoteur germinal Iγ3 par Iγ1 dans le locus des chaînes lourdes d’immunoglobulines bloque la commutation de classe vers IgG3.

Lire la suite

 

illustration-article-caboche

Mise au point d’un nouvel outil pour l’étude de la plasticité neuronale

Des chercheurs du laboratoire « Neurobiologie des processus adaptatifs » (UMR 7102, Paris) ont mis au point un peptide synthétique qui contrôle les fonctions du facteur de transcription Elk-1 ainsi que la dynamique du cytosquelette des cellules neuronales. Ces résultats sont publiés dans la revue Journal of Neuroscience du 26 décembre 2007.

Lire la suite

 

illustration-article-jm.reichart

Immunité innée : un nouvel acteur conservé de la drosophile à l’homme

L’équipe dirigée par Jean-Marc Reichhart dans le laboratoire «Réponse immunitaire et développement chez les insectes» (CNRS UPR9022, Strasbourg) de l’Institut de Biologie Moléculaire et Cellulaire vient de découvrir, en collaboration avec des chercheurs allemands et japonais, une nouvelle molécule hautement conservée au cours de l’évolution, l’akirine, indispensable au fonctionnement du système immunitaire inné. Ces travaux sont publiés dans la revue Nature Immunology de Janvier 2008.

Lire la suite

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits