CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > Espace communication > Le Forum du CNRS 2013

Le Forum du CNRS 2013

Le Forum du CNRS
Du 14 au 16 novembre 2013

"Que reste-il à découvrir ?"

Soucieux de faire partager au grand public le sens et la portée des recherches menées actuellement, le CNRS vous donne rendez-vous à la Sorbonne du 14 au 16 novembre 2013 pour un forum dédié aux sciences en association avec le journal « Le Monde ».

« Que reste-t-il à découvrir ? » Cette question, qui motive la curiosité des chercheurs, sera le fil rouge de ces rencontres exceptionnelles en présence des plus grandes personnalités de la recherche française. Deux journées d'échanges sur plusieurs salles en simultané et en continu, ouvertes à tous, seront proposées au public.

En réunissant plus d'une centaine de chercheurs, le Forum du CNRS s'inscritt dès sa première édition comme l'un des plus grands forums scientifiques d'Europe.


Inscriptions gratuites et obligatoires


en savoir plus En savoir plus
en savoir plus Programme et inscriptions
en savoir plus Lire le communiqué de presse CNRS
en savoir plus Télécharger l'affiche
______________________

 

Les chercheurs de l'InSHS se mobilisent pour « Les Fondamentales »

 

Comprendre la mondialisation : les phénomènes migratoires

Vendredi 15 Novembre 11 h 50 - 12 h 50 Amphithéâtre Liard

 

houde

 

Thomas Lacroix, Géographe

Thomas Lacroix est chercheur au CNRS au laboratoire Migrinter de l'Université de Poitiers. Il travaille sur les relations entre transnationalisme, intégration et développement. Il s'est plus particulièrement intéressé au rôle des institutions sociales migratoires dans la structuration des champs transnationaux : organisations de villageois expatriés, associations de migrants, entreprises de migrants. Sa thèse a porté sur le rôle des organisations villageoises expatriées marocaines dans le développement de leur région d'origine. Depuis, ses recherches se sont étendues à de nouveaux groupes (les Kabyles algériens, les Sikhs du Punjab, la diaspora polonaise) en France et en Grande-Bretagne.

 

houde

 

Elodie Razy, Anthropologue

Élodie Razy est chargée de cours en anthropologie sociale et culturelle à l'Université de Liège, membre du Laboratoire d'Anthropologie Sociale et Culturelle et membre associé au Laboratoire d'Anthropologie Urbaine. Ses recherches et ses enseignements s'inscrivent dans les domaines de l'anthropologie de l'enfance, de la migration, de la parenté et du religieux. Ses travaux entre le pays Soninké (Mali) et la France portent principalement sur la construction sociale et culturelle de l'enfance, le corps et la personne, la circulation des enfants (France/Mali) et l'éducation, la parenté, l'alliance et la famille dispersée/transnationale. En 2007, Élodie Razy a publié « Naître et devenir. Anthropologie de la petite enfance en pays soninké (Mali) », Nanterre, Société d'ethnologie. Elle est l'auteur de nombreux articles et de chapitres d'ouvrages sur la petite enfance et les migrations. Elle a récemment coordonné deux numéros spéciaux sur ces thèmes (« Autrepart », « Journal des africanistes »). Enfin, elle a co-créé et co-édite la collection « Mondes de l'enfance » aux Presses Universitaires de Liège (PULG) et la revue en ligne, gratuite et bilingue, « AnthropoChildren. Ethnographic Perspectives in Children & Childhood ».

 

Comment les séries télévisées changent-elles le monde ?

Vendredi 15 Novembre 12 h 00 - 13 h 00 Salle des commissions

 

houde

 

Sandra Laugier, Philosophe

Depuis 2010, Sandra Laugier est professeure de philosophie à l'Université Paris I - Panthéon Sorbonne. Elle est également Directrice Adjointe Scientifique de l'Institut des sciences humaines et sociales du CNRS. Elle travaille sur les questions de philosophie du langage (Wittgenstein), de philosophie des sciences et de philosophie morale (éthique du « care »).

 

 

 

 

 

Homme réparé, entre espoir et illusions

Vendredi 15 Novembre 13 h 50 - 14 h 50 Amphithéâtre Liard

 

houde

 

Jean-Michel Besnier, Philosophe et politologue

Philosophe et docteur en sciences politiques, Jean-Michel Besnier est professeur à l'Université Paris-Sorbonne (Paris IV) et chercheur au Centre de recherche en épistémologie appliquée (CREA), laboratoire du CNRS et de l'Ecole Polytechnique axé sur les sciences cognitives. Spécialiste des nouvelles technologies, ses recherches portent sur les impacts philosophiques et sociologiques des sciences et technologies cognitives.

 

 

 

 

La transition énergétique

Vendredi 15 Novembre 14 h 00 - 15 h 00 Salle des commissions

 

houde

 

Patrick Criqui, Économiste

Patrick Criqui est économiste, directeur de recherche CNRS, responsable du pôle EDDEN (Economie du Développement Durable et de l'Energie) du laboratoire PACTE. Les recherches menées par Patrick Criqui visent à produire une analyse économique des impacts conjoints de la raréfaction progressive des hydrocarbures et de la montée des contraintes d'émission de gaz à effet de serre (GES). Pour cela, il a depuis vingt ans développé un modèle de simulation du système énergétique mondial à long terme, le modèle POLES, utilisé par la Commission européenne, l'administration française et des entreprises.

 

 

Mondes réels et mondes possibles - Carte blanche à Philippe Descola

Vendredi 15 Novembre 15 h 00 - 15 h 30 Amphithéâtre Liard

 

houde

Philippe Descola, Anthropologue et américaniste

Philippe Descola est anthropologue et américaniste. Professeur au Collège de France depuis 2000 dans la chaire d'Anthropologie de la nature, il dirige depuis 2001 le Laboratoire d'Anthropologie sociale fondé en 1960 par Claude Lévi-Strauss. Philosophe de formation, il est spécialiste des Indiens d'Amazonie et du rapport à la nature établi par les sociétés humaines. Ses travaux ethnographiques menés en Equateur auprès des Indiens Jivaros Achuar ont révolutionné les études sur l'Amazonie. Etendant progressivement sa réflexion à d'autres sociétés et dépassant l'opposition entre nature et culture, Philippe Descola redéfinit la dialectique structurant notre propre rapport au monde et aux êtres. Il a été lauréat de la médaille d'or du CNRS en 2012.

 

 

Le genre, un nouveau paradigme pour la recherche ?

Vendredi 15 Novembre 16 h 50 - 18 h 20 Grand salon

 

houde

 

Michel Bozon, Sociologue

Sociologue, Michel Bozon est directeur de recherche à l'Institut National d'Etudes Démographiques (INED) et chercheur associé à l'Institut de recherche interdisciplinaire sur les enjeux sociaux (IRIS) de l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS) et de l'Université Paris 13. A l'INED, il a été co-fondateur de l'unité de recherche démographie, genre et sociétés et rédacteur en chef de la revue bilingue « Population ». Il a été professeur invité à plusieurs reprises au Brésil. Avec Nathalie Bajos, iI a été co-responsable de l'enquête « Contexte de la sexualité » en France, menée en 2006 auprès de plus de 12 000 personnes de 18 à 69 ans. Il enseigne à l'EHESS.

 

 

houde

 

Anne-Marie Devreux, Sociologue

Anne-Marie Devreux est sociologue, directrice de recherche CNRS au Centre de Recherches Sociologiques et Politiques de Paris. Elle s'intéresse tout particulièrement aux rapports sociaux de sexe, à la division sexuelle du travail et aux représentations liées au masculin et au féminin. Elle a contribué à l'émergence en France de la théorie des rapports sociaux de sexe dont elle a illustré les propriétés dans de nombreux travaux empiriques sur la famille, le travail professionnel et domestique, ou encore l'armée.

 

 

 

houde

 

 

Patricia Paperman, Sociologue

Sociologue, Patricia Paperman est professeure à l'Université Paris 8 et membre du groupe de sociologie politique et morale de l'Institut Marcel Mauss. Ses recherches se concentrent sur l'éthique féministe, la sociologie morale, les sentiments d'injustice, l'expression publique et le traitement social et institutionnel des personnes dépendantes.

 

 

 

 

Homo economicus et homo socialis - Carte blanche à Jean Tirole

Vendredi 15 Novembre 17 h 50 - 18 h 20 Amphithéâtre Liard

 

houde

Jean Tirole, Économiste

L'économiste Jean Tirole est président de la Fondation Jean-Jacques Laffont - Toulouse School of Economics (TSE), directeur scientifique de l'Institut d'Économie Industrielle (IDEI) à Toulouse et membre fondateur de l'Institute for Advanced Study in Toulouse (IAST). Il est aussi directeur d'études cumulant à l'École des hautes études en sciences sociales (EHESS), professeur invité au MIT et membre de l'Académie des sciences morales et politiques. Ses recherches portent sur l'économie industrielle, la régulation des industries de réseau et du système bancaire, la finance d'entreprise, les bulles et la liquidité, l'économie internationale et les liens entre l'économie et la psychologie. Elles ont un thème unificateur : la méthodologie de la théorie des jeux et de la théorie de l'information.

 

 

La master class

Vendredi 15 Novembre 18 h 30 - 20 h 30 Grand amphithéâtre

Venez dialoguer avec des prix Nobel et des chercheurs de renommée internationale lors d'une master class exceptionnelle. Ils raconteront leur parcours, leur vision de la recherche, leurs passions et leurs projets…

 

houde

Barbara Cassin, Philologue et philosophe

Barbara Cassin est philologue et philosophe spécialisée dans la Grèce ancienne. Docteur ès lettres en philosophie, elle est directrice de recherches au CNRS. Elle a dirigé le Centre Léon Robin de recherches sur la pensée antique et présidé la Commission 35 du CNRS « Philosophie, histoire de la pensée, sciences des textes, théorie et histoire des littératures et des arts ». Directrice de programme au Collège International de Philosophie, elle en assure la présidence depuis janvier 2011. Elle a dirigé la collection « L'Ordre philosophique » aux Editions du Seuil en collaboration avec Alain Badiou et a fondé et co-dirigé la série « Points-bilingues ». Depuis 2007, elle co-dirige la collection « Ouvertures » et « Ouvertures-bilingues » chez Fayard.

 

 

houde

Edgar Morin, Sociologue et philosophe

Edgar Morin est sociologue et philosophe. En 1970, il est nommé directeur de Recherche au CNRS. Il a participé à la constitution d'un Centre International d'études bio-anthropologiques et d'anthropologie fondamentale. De 1973 à 1989, il est nommé co-Directeur du Centre d'Etudes Transdisciplinaires (Sociologie, Anthropologie, Politique) de l'Ecole des Hautes Etudes en Sciences Sociales. Sensible aux questions de sciences et société, il est le Président d'honneur du comité scientifique de Sciences et Citoyens, une rencontre annuelle qui réunit à Poitiers près de 450 jeunes venus d'Europe. En 1981, il reçoit la Légion d'honneur par le Ministère de la Science et de la Technologie.

 

 

L'écologie globale sauvera-t-elle le monde ?

Samedi 16 novembre 10 h 00 à 11 h 30 Grand Salon

 

houde

Gilles Boetsch, Anthropologue

Gilles Boetsch est directeur de recherche CNRS et directeur de l'Unité Mixte Internationale « Environnement, Santé, Sociétés » dont le siège est à Dakar. Ses domaines de recherche concernent l'anthropologie biologique et plus particulièrement l'anthropologie démographique et génétique, la croissance et l'alimentation, l'écologie humaine, l'anthropologie bioculturelle, l'anthropologie des représentations du corps biologique…. Co-directeur de la revue Corps – Revue interdisciplinaire, Gilles Boetsch est président du conseil scientifique de l'Observatoire NIVEA et ancien président du conseil scientifique du CNRS.

 

 

 

houde

 

Michel Lussault, Géographe

Michel Lussault est géographe, professeur des universités à l'Ecole Normale Supérieure de Lyon, membre du laboratoire de recherche Environnement, villes, sociétés (UMR 5600 CNRS/Université de Lyon). Dans son travail, il analyse les modalités de l'habitation humaine des espaces terrestres, à toutes les échelles et en se fondant sur l'idée que l'urbain mondialisé constitue le nouvel habitat de référence pour chacun et pour tous.

 

 

 

 

Le cerveau : un organe subtil et cachottier

Samedi 16 Novembre 13 h 40 - 15 h 10 Grand salon

 

houde

Olivier Houdé, Professeur de psychologie

Olivier Houdé est professeur de classe exceptionnelle en psychologie expérimentale du développement de l'enfant à l'Université Paris Descartes, Sorbonne Paris Cité et directeur du laboratoire de psychologie du développement et de l'éducation de l'enfant (LaPsyDé, CNRS) à la Sorbonne. Au croisement de la psychologie de l'enfant, des sciences de l'éducation (psychopédagogie expérimentale) et des neurosciences cognitives, les travaux d'Olivier Houdé sont consacrés à l'étude du développement et du fonctionnement cognitifs, du jeune enfant à l'adulte. Ses travaux ont abouti, après Piaget, à une nouvelle conception du développement cognitif qui a conduit à redéfinir les stades de la construction de l'intelligence chez le bébé, l'enfant, l'adolescent et l'adulte, ainsi que les mécanismes de transition d'un stade à l'autre. Cette nouvelle conception ouvre la voie – en partenariat avec l'Éducation nationale – à des applications psychopédagogiques.

 

 

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits