CNRS : Centre National de la Recherche Scientifique
Liens utiles CNRSLe CNRSAnnuairesMots-Clefs du CNRSAutres sites
Accueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifiqueAccueil Département scientifique homme et société : Centre National de la reherche scientifique
  Accueil > Présentation de l'institut > Politique scientifique

Politique scientifique

 

Sociétés et êtres humains dans le monde : décrire, analyser, comprendre

Les recherches développées dans les unités mixtes relevant du pilotage scientifique de l’Institut des sciences humaines et sociales (InSHS) du CNRS contribuent à l’élaboration de théories et d’outils d’analyse indispensables pour décrire, analyser et comprendre, dans le passé et le temps présent, les sociétés et les êtres humains. Tout au long de leur histoire, ces derniers ont agi en créateurs de langues, de langages et de signes, ils ont inventé des formes d'expression et de représentation, nourri et transmis des cultures, élaboré des savoirs et des théories, créé. Ils ont également été partie prenante d'organisations politiques, sociales, juridiques et économiques complexes. Ils ont vécu sur la planète Terre, en l'aménageant, en l'explorant, en l'occupant, souvent de façon conflictuelle et non sans conséquences pour les autres espèces vivantes et les ressources offertes par la planète. C'est tout cet ensemble d'éléments que vise à saisir l'activité de recherche des unités de l'InSHS, en concevant sans cesse de nouvelles thématiques de recherche, en particulier pluridisciplinaires.

 

Missions

L’InSHS décline dans ses champs de recherche la politique du CNRS. En partenariat avec les universités et les grands établissements de recherche, il favorise la pluridisciplinarité au sein des sciences humaines et sociales et l’interdisciplinarité´ avec les autres sciences. Il anime des réseaux qui organisent la recherche à l’échelle des sites et du territoire national par le biais des Maisons des sciences humaines et par la création de réseaux thématiques pluridisciplinaires, de groupements de recherche, de groupements d’intérêt scientifique et de fédérations de recherche. Il participe, enfin, à l’internationalisation des sciences humaines et sociales françaises.

 

Axes Stratégiques

Au cœur d’un paysage académique et scientifique en constante évolution, l’InSHS agit à travers les Unités Mixtes de Recherche qu’il co-anime à la fois en convergence et en complémentarité´ avec ses partenaires. En leur sein, il soutient plus particulièrement les études aréales, approches comparées, études globales, transnationalisation ; la formalisation, quantification, modélisation et simulation ; les humanités numériques ; ainsi que le genre et les sexualités. Il aide également au développement des recherches dans le domaine des sciences sociales et cognitives du comportement ; de l’éducation ; de la sécurité humaine et des sciences des religions.

 

Outils/Instruments

La mise à disposition des informations scientifiques et techniques est au cœur des préoccupations de l’institut. Il s’est engagé dans le développement de nombreuses plateformes (Maisons des sciences humaines, Instituts des sciences complexes), d’Infrastructures de recherche (IR) et de Très grandes infrastructures de recherche (TGIR). Elles contribuent à alimenter, voire à porter, les volets français de dispositifs européens.

L’InSHS soutient également un ensemble d’outils de diffusion destinés à promouvoir le rayonnement de ses chercheurs, comme les archives ouvertes HAL-SHS et développe une stratégie d’édition des travaux scientifiques en accès libre à travers le portail Revues.org, les carnets de recherche Hypotheses.org, etc. Cette politique fait partie intégrante du projet européen développé au moyen de l’infrastructure Dariah.

L’InSHS facilite le transfert des connaissances vers la société, en particulier par le biais d’actions économiques ou sociales ou par celui de partenariats culturels. Depuis 2013, il a organisé deux salons Innovatives SHS à destination des acteurs économiques et industriels. La dernière édition s’est ouverte à la recherche internationale.

Enfin, l’InSHS participe au consortium de valorisation thématique (CVT) de l’Alliance Athéna en SHS.

 

Rayonnement international

L’InSHS concourt à l’internationalisation des SHS grâce à cinq actions-types :

  • l’animation d’un réseau d’unités de recherche à l’étranger, en partenariat avec le ministère des Affaires étrangères ou avec d’autres institutions de recherche françaises ou étrangères. Ces unités offrent des possibilités pour la mobilité des chercheurs, enseignants-chercheurs et doctorants, au moyen d’affectations temporaires ou d’accueils en délégation.
  • l’aide à l’internationalisation des revues françaises en SHS, par le biais d’un programme de mise en ligne d’une traduction en anglais des plus emblématiques d’entre elles.
  • le soutien aux programmes de recherche dans le cadre des outils de coopération internationale : accords de coopération bilatéraux, conventions d’échanges de chercheurs, PICS, GDRI, LIA.
  • l’accompagnement à la recherche de financement européen sur projets.
  • le soutien à la mobilité internationale des chercheurs et des doctorants rattachés à des unités mixtes au moyen d’une campagne annuelle de financement de projets.

 

Chiffres clés

9 467 chercheurs et enseignants-chercheurs dont 1 653  CNRS, 2 433 ingénieurs et techniciens
dont 1 378 CNRS et 13 038 doctorants et post-doctorants*
274 unités de recherche et de service, 5 formations de recherche en évolution, 10 structures fédératives de recherche*
10 groupements de recherche et 1 groupement de service*
4 unités mixtes internationales
29 programmes internationaux de coopération scientifique,
34 groupements de recherche internationaux,
10 laboratoires internationaux associés

 

*Source Zento Institut 18 novembre 2015  (personnels affectés dans les unités SHS)

 

Accueil du Sitecontactimprimer Plan du sitecredits